Compaq existe encore et le fait savoir en se (re)lançant sur le marché très concurrentiel des netbooks pour dévoiler le Compaq Mini 700 EF. Le Compaq Mini 700, disponible à la vente sur le site HP au prix de 399 euros, est en fait le petit frère du HP Mini 1000, qui présente les mêmes

Compaq existe encore et le fait savoir en se (re)lançant sur le marché très concurrentiel des netbooks pour dévoiler le Compaq Mini 700 EF.

Le Compaq Mini 700, disponible à la vente sur le site HP au prix de 399 euros, est en fait le petit frère du HP Mini 1000, qui présente les mêmes caractéristiques, à savoir :

  • Windows® XP Édition Familiale Authentique 32-bit avec Service Pack 3
  • Processeur Intel® Atom™ N270 1,60 GHz
  • 1024 Mo de mémoire vive
  • Disque dur 60 Go
  • Batterie Li-Ion (Lithium-Ion) 3 cellules
  • Dimensions 26,17 cm (L) x 16,67 cm (l) x 2,52 cm (H)
  • Wifi LAN 802.11b/g
  • Poids 1,02 kg

La première impression qui ressort lors de la prise en main de ce nouveau netbook est sa taille très compacte et surtout sa finesse (2,52 cm), puis la qualité de finition et enfin le design.

012 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

Dépassant à peine le kilo, le Compaq Mini 700 renoue avec une caractéristique que les netbooks ont un peu tendance à oublier : un poids-plume et une taille de guêpe. De ce point de vue c’est une totale réussite puisque ce netbook réalise l’exploit d’être plus fin et presque aussi léger qu’un EeePC 701, en embarquant quand même un écran de 10,6″ de diagonale avec une résolution maintenant courante sur ce type d’appareil de 1024×600.

021 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

07 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

08 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

09 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

Posé à côté d’un Medion Akoya 1210, la différence de taille est flagrante et ne joue pas en la faveur du Médion.

La qualité de finition n’est pas en reste, avec des formes douces et arrondies évoquant un peu un MacBook, une coque glossy affichant un motif de type tartan très BCBG, et quelques chromes pour souligner le tout.

Côté connectique et pratique, on retrouve un trackpad classique avec, comme sur un Acer Aspire One, les deux boutons situés de part et d’autre de celui-ci, ce qui n’est pas très pratique et demande un temps d’adaptation. Un bon point : le bouton externe d’activation-désactivation des connexions réseau (Wi Fi et Bluetooth) qui permet de se mettre en mode économie d’une simple pression sans avoir à trifouiller dans les paramètres ou dans les combinaisons de touches de clavier.

031 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

Le clavier, justement, aux touches ultra-plates, est un plaisir à utiliser : large, précis et sensible, il rappelle lui aussi celui d’un Mac. Aucun problème d’adaptation ni de saisie, ausi rapide que sur un PC ou un portable standard.

En ce qui concerne l’USB, le Compaq Mini 700 assure le service minimum puisqu’il ne propose que deux ports là où ses confrères en proposent couramment 3. Idem pour la prise jack 3,5″, unique, ce qui interdit probablement l’utilisation d’un micro-casque nécessitant une entrée et une sortie son.

En fait, le Compaq Mini 700 essaie de se positionner sur un créneau que n’auraient jamais dû quitter les netbooks, et HP a choisi avec celui-ci de tenter le pari d’un mix entre le retour aux sources d’une machine ultra-simple et compacte principalement dédiée au surf et des netbooks actuels, plus sophistiqués et proposant des prestations supérieures.

Le disque dur tournant à 4200 tours et n’offrant que 60 Go de capacité est là pour en attester, se situant à mi-chemin entre un SSD de 16 ou 20 Go et celui d’un Akoya proposant 160 Go de stockage. Concernant la capacité de stockage, j’approuve cette approche : je persiste à penser qu’un netbook n’est pas une machine sur laquelle on stocke énormément, et que 60 Go sont amplement suffisants pour 95% des utilisateurs. Je pense que je me serai séparé de mon netbook affichant fièrement 160 Go au compteur avant même d’avoir utilisé le cinquième de sa capacité de stockage.

052 Netbook HP Compaq Mini 700 EF : prise en main

Du point de vue de l’autonomie j’ai fait deux tests : le premier avec Wi Fi et Bluetooth activés, surf sur le web, affichage de quelques courtes vidés YouTube a donné une autonomie de 2h50. Le deuxième test avec Wi Fi et Bluetooth désactivés a permis d’atteindre 3h20, soit une différence de 30 minutes. C’est un peu juste mais il ne faut pas attendre de miracles d’une batterir ultra-plate de 3 cellules, qui ne sera pas remplaçable par un modèle plus épais puisqu’elle se situe non plus en charnière mais sous le fond de l’appareil, derrière une trappe, comme avec un portable classique.

Une jolie machine, donc, une machine de compromis. Reste le prix, qui ne me paraît pas en cohérence avec les prestations et le positionnement de ce netbook : 399 euros, soit le prix d’un netbook de haut de gamme, alors que le Compaq Mini 700 affiche des caractéristiques qui le rapprocheraient davantage d’une machine dont le prix devrait se situer entre 299 et 329 euros.

En revanche, pour une clientèle grand public qui ne recherche pas le dernier foudre de guerre et qui est prête à payer un peu plus cher pour une machine superbe et très compacte, le Compaq Mini 700 constitue certainement l’une des meilleures offres du marché actuel.

J’aime :

  • le design; le look général
  • le poids plume
  • la finesse
  • la finition
  • le grand écran
  • le clavier

J’aime pas :

  • l’autonomie un peu juste
  • pas de Wi Fi N (enfin perso je m’en fous)
  • 2 prises USB seulement
  • disque dur parfois un peu poussif
  • une seule entrée/sortie audio