Quand Microsoft critique le système de mise à jour d’Android

Il s’agit effectivement de l’une des plus grandes faiblesses d’Android.

Android Bugdroid pixabay

Android a de très nombreux bons côtés. Mais l’un des points les plus critiqués sur l’OS de Google, c’est son système de mise à jour.

Par exemple, la version 5 « Lollipop » a déjà été officialisée depuis un moment. Pourtant, force est de constater que de nombreux utilisateurs de terminaux éligibles attendent encore l’arrivée d’une éventuelle mise à jour OTA ou, parfois, se demandent si la mise à jour arrivera sur leurs téléphones.

Selon les dernières statistiques officielles de Google, Android Lollipop ne serait encore que sur 9,7 % des mobiles, contre 39,8 % pour KitKat.

Il est inutile de noter que cette fragmentation peut parfois aussi constituer un casse-tête pour les développeurs.

Excepté pour les appareils de la gamme Nexus et quelques autres téléphones, les mises à jour d’Android dépendent des constructeurs (qui customisent l’OS avec des surcouches) et parfois aussi des opérateurs.

Aujourd’hui, ce défaut de l’OS de Google est critiqué par Microsoft, qui de son côté est en train de lancer la nouvelle version de son environnement pour ordinateurs et mobiles, Windows 10.

Dans une publication sur l’annonce de Windows Update for Business par Terry Myerson, qui est le vice-président de Microsoft en charge des systèmes d’exploitation, on ne mâche pas les mots.

Windows Update for Business, comme expliqué dans la publication de blog, est un outil gratuit pour les administrateurs système qui permettra garder les appareils sous Windows d’une organisation toujours à jour (sécurité et fonctionnalités). Cet outil sera gratuit pour les usagers de Windows Pro et Windows Entreprise.

Et dans cette publication de blog, Microsoft fait bien savoir que son système de mise à jour ne sera pas semblable à celui d’Android, accusant par la même occasion la firme de Mountain View de ne pas prendre ses responsabilités. « Le niveau d’engagement et de support est bien différent de celui d’Android, par exemple, où Google refuse de prendre la responsabilité de mettre à jour les appareils de ses clients, laissant les utilisateurs finaux et les entreprises de plus en plus exposés chaque jour d’utilisation de l’appareil ».

(Source)


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Pingback: Quand Microsoft critique le système de mise à jour d’Android | Global Media Groupe

  2. J’attends avec impatience les résultats de la fragmentation sur les Windows Phone avec le nombre le téléphone qui se sont arrêté avec WP7, WP8, ect… Je ne parle même pas de leur tablette avec Windows RT qu’il essaie de cacher par tous les moyens et donc pas maintenues non plus…
    Pour 10% de part de marché, il serai mieux de faire le ménage devant votre porte Mr Microsoft. Alors que vous êtes bien content de toucher votre chèque pour les royalties Android (http://www.usine-digitale.fr/a.....ne.N284815)

  3. Pingback: Quand Microsoft s’attaque au systè...

  4. Pingback: Quand Microsoft s’attaque au systè...

  5. @ MARTY : En attendant la fragmentation d’Androïd est réelle et pose un véritable problème.

  6. Microsoft a l’air de faire l’impasse sur les milliers de marques différentes qui utilisent Android, Microsoft n’a que quelques appareils équipés de Windows phone, c’est tout de suite plus simple a gérer. Il semblerait ici que Microsoft trop frileux de s’attaquer au vrai problème qui est les constructeurs de mobiles. Trop frileux de s’attaquer a de futur clients potentiels! car le soucis vient bien des constructeurs qui tardent a lancer les mises a jour Android.

  7. Pingback: Quand Microsoft s’attaque au système de mise à jour d’Android - MaxyBuzz

  8. Pingback: Android | Pearltrees

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Orange et Ericsson atteignent 10 gigabits par seconde
4G: Free dépasse SFR en nombre d’antennes

Cela devait finir par arriver au rythme ou l’opérateur Free déploie son réseau 4G, mais Free vient de dépasser SFR...

Fermer