Viadeo : bientôt la fin ?

Quel est l’avenir de Viadeo ? Éléments de réponse objectifs, chiffres à l’appui.

logo viadeo

Lors de mes conférences, formations et ateliers, une question revient systématiquement : « et Viadeo ? ». Plutôt que de donner un avis personnel qui pourrait être partial, je vais répondre en ne prenant que des éléments concrets.

Les spécificités de Viadeo

  • Viadeo est essentiellement un réseau masculin (54% d’hommes).
  • Les jeunes diplômés y seraient relativement peu nombreux : les moins de 24 ans ne représentent que 10% des inscrits.
  • Viadeo est un réseau de petites entreprises : 45% des profils sont dans des entreprises de moins de 50 salariés.

Tous ces chiffres sont accessibles en ligne, sur le site de Viadeo (source : chiffres Viadeo):

Chiffres Viadeo

L’ambiguïté du nom

Viadeo c’est à la fois le nom du groupe et le nom du réseau. Le groupe Viadeo inclut le réseau social Viadeo et Tianji le réseau social racheté en Chine.

Nombre de profils & Trafic du site

Viadeo a indiqué il y a quelques semaines (et c’est confirmé sur leur site) avoir 10 millions de membres en France et donc être leader sur le marché.

En ce qui concerne le trafic, ce n’est pas très clair.

Même dans le « Document de Base » remis par Viadeo à l’Autorité des Marchés Financiers avant son entrée en bourse, les informations (pourtant données sur la même page) sont contradictoires. En haut de la page 76, Viadeo indique un trafic de 6.4 millions de visiteurs uniques (Source Viadeo, Google Analytics). En bas de la page, Viadeo présente un graphique de Mediamétrie Netratings indiquant un trafic de 4.5 millions de visiteurs uniques.

Que ce soit 4.5 millions ou 6.5 millions de visiteurs uniques, on est assez loin des 10 millions de membres officiels.

Trafic Viadeo job boards

Si on utilise une autre source, Google Trends, et que l’on compare pour le marché français, les tendances Viadeo / LinkedIn, le résultat montre une courbe peu favorable au réseau français :

Google trends Viadeo LinkedIn 2004 2015

Certes Google Trends ne montre que « les tendances en matière de recherches sur Google » (pour reprendre la description du site), et non pas le trafic réel. Néanmoins Google représente +/- 90% de la recherche en France.

Du côté des finances

Viadeo est entré en Bourse en Juillet 2014.

Voici l’historique du cours de l’action (source : Cours action Viadeo sur Boursorama.com).

Cours Action Viadeo

Le 3 Juillet 2014, l’action cotait 14,20€. Elle a depuis baissé de près de 85% pour s’afficher à moins de 2.15 €. La capitalisation boursière est de 21.5 millions d’euros. Selon le site du magazine capital : « En 2007, Xing avait fait une offre de rachat de 93 millions d’euros aux fondateurs de Viadeo » (source : http://www.capital.fr/enquetes/derapages/le-reseau-viadeo-ne-rapporte-pas-gros-sauf-a-son-patron-1011955#SeV341QwIlxShyT7.99).

Pour comparer, toujours grâce au site de Boursorama (et sur la même période), voici l’évolution de Xing :

Cours Action Xing

La performance de Xing est très différente, puisque le cours a progressé de 90% sur la même période, en passant de 90.5€ à un peu plus de 172€.

Et celui de LinkedIn (toujours via le site de Boursorama) :

Cours Action LinkedIn

LinkedIn est un peu moins performant que Xing, mais le cours a quand même augmenté d’environ 40%, toujours sur la même période.

Votre abonnement payé… aux USA

Un abonnement à Viadeo n’est pas un abonnement payé en France à Viadeo. C’est un abonnement payé à APVO Corp, basé à San Francisco.

Abonnement Viadeo

Qu’est-ce qu’APVO? C’est indiqué p. 116 du « Document de Base » précité :

Apvo Corp

Rémunérations

C’est indiqué p.168, le PDG a perçu en 2013 une rémunération de 551.5K€ et le DG Délégué, une rémunération de 285.2K€. Soit 836.7K€ à eux deux. Cela correspond à un peu moins de 95 000 abonnements mensuels (8.95€).

Politique commerciale

L’article du magazine Capital (voir ci-dessus) l’indique : « Pendant que LinkedIn cherche à rallier un maximum de membres gratuits pour mieux vendre sa bibliothèque de CV aux recruteurs des grandes entreprises, le français commence au contraire par faire payer les utilisateurs. D’abord en bridant les fonctionnalités gratuites : pour explorer en détail les profils ou contacter un quidam, il faut ainsi s’abonner à l’offre Premium, à 8,95 euros par mois. Ensuite, avec des pratiques commerciales un poil agressives. De très nombreux internautes se plaignent d’avoir été prélevés à leur insu. «Ils ne nous préviennent pas de la reconduction tacite et restent injoignables», déplore Philippe, un consultant de l’Ain, qui a carrément créé un collectif d’usagers regroupant déjà 103 mécontents. »
Ces pratiques sont toujours d’actualité. Voici un extrait de mail reçu de help@viadeo.com (novembre 2015) : « nos abonnements Premium sont tacitement reconduits, ce qui permet à nos membres de profiter de leur abonnement sans interruption ».

Et l’avenir ?

Le groupe en parle (Document de Base, p. 50) : « Les revenus de la plateforme Viadeo regroupent les revenus réalisés principalement en France, en Russie et en Afrique. Ils représentent, au 31 décembre 2013, 97% du produit des activités ordinaires consolidé du Groupe (dont 95% pour la France à elle seule). Le solde, soit 3% du produit des activités ordinaires, est réalisé sur la plateforme Tianji (Chine). A ce stade, le Groupe n’a pas engagé d’action de monétisation concernant les 27 millions de membres répartis dans le reste du monde« . Précision, le réseau Tianji mentionné ici et qui réalise donc moins de 3% du chiffre d’affaires du groupe (1.2 million), comptait à cette époque « plus de 20 millions de membres (p.65) et ne réalisait aucun chiffre d’affaires lié aux abonnements, alors que ceux-ci comptent pour 51% du CA de Viadeo.

CA Viadeo

Mise à jour. Dans le document « résultats annuels 2014« , Viadeo précise que le CA 2014 est en régression par rapport au CA de 2013 (de 30.7Millions d’euros à 28 Millions).

Au 3° trimestre 2015 (Résultats Viadeo T3 2015), le CA est de nouveau en repli de 4.5% (en « year to date ») par rapport à 2014 :

Résultats Viadeo

Conclusion

–          Le chiffre d’affaires est en baisse.

–          Le cours de l’action a connu une forte chute depuis son introduction.

–          La Direction semble avoir du mal à trouver un business model et à se positionner par rapport à ses concurrents.

–          Plusieurs erreurs ont été commises : le co-fondateur a reconnu un échec lors de l’implantation en Inde (source : Echec implantation Viadeo en Inde). Une proposition de rachat par Xing a été rejetée…

–          La demande pour Viadeo par rapport à LinkedIn est en chute er l’écart se creuse (selon Google Trends).

Sans vouloir être oiseau de mauvais augure, tout cela n’est pas très positif. Le groupe a pourtant des cartes en mains, notamment le grand nombre de membres dans les PME : selon les infos données sur le site, 45% des membres sont dans des entreprises de moins de 50 salariés et 50% dans des entreprises de moins de 100 salariés. Ces entreprises sont intéressantes pour des repreneurs (aucune offre Viadeo ne leur est destinée à ma connaissance), pour des cadres quinquagénaires en reconversion, pour des commerciaux BtoB qui veulent toucher leurs dirigeants. De plus, Xing est très performant en étant concentré sur son seul marché domestique. C’est un signe encourageant, car si Viadeo est très présent au niveau international, l’essentiel est tout de même basé en France.


22 commentaires

  1. J’ai quitté viadeo le jours ou j’ai constaté que je ne pouvais pas consulté les profils de mes visiteurs alors que LinkedIn me le permettait. Les deux réseaux étaient redondant, il fallait que j’en élimine un : mon choix a été très rapide et sans la moindre reflexion !

  2. Vous ne parlez que du négatif et vous faites une mauvaise comparaison avec LinkedIn. En effet, LinkedIn utilise les mêmes fonctionnalités bridées que sur Viadeo et vend un abonnement à 24,95€ bien plus cher que sur Viadeo. De toute façon, LinkedIn et Viadeo adressent des cibles bien différentes donc ne peuvent pas être comparés. Je ne vois pas en quoi le nom du groupe affecte la croissance du groupe tout comme sa localisation à San Francisco. On ne dit rien quand LinkedIn facture en Irlande ?? Viadeo met toutes les chances de son côté pour redresser la barre et enchaîne les lancements de produits mais personne n’en parle… Let’s Meet, l’onglet Avis sur les Pages Entreprises, Viadeo Freelance…Je ne sais pas ce que vous avez à toujours vouloir souhaiter la mort à Viadeo et à cracher sur les entreprises Françaises.

    • Je n’ai pas l’habitude de répondre aux anonymes. Mes articles sont signés et avec ma photo. Peut être d’ailleurs travaillez-vous chez Viadeo? Mais les points que vous soulevez ont besoin d’une réponse.

      Ce ne sont que des éléments factuels. Je ne souhaite pas du tout la disparition de Viadeo. Viadeo a de gros potentiels avec sa forte assise auprès de profils de PME / TPE. Comme je l’indique Viadeo peut avoir une carte à jouer sur le marché de la transmission/ cession d’entreprise.
      Il ne faut pas comparer entre LinkedIn et Viadeo des abonnements qui ne sont pas comparables. Les fonctionnalités ne sont pas les mêmes. Il y a un vrai écart entre le gratuit sur LinkedIn et sur Viadeo. On est très vite limité en mode gratuit sur Viadeo.
      Les réseaux adressent les mêmes cibles : les professionnels. En revanche les profils socio-démographiques qui se sont inscrits sur l’un ou l’autre ne sont pas les mêmes. Les 2 réseaux sont, en ce sens, complémentaires.
      Pour la facturation, tout le monde sait que LinkedIn comme les autres plateformes américaines, facture en Irlande. En revanche, peu de gens savent que les abonnements Viadeo ne sont pas facturés en France.

    • @ A.B : je ne suis pas d’accord avec vous. Viadéo se met de plus en plus de boulets au pied. Etre critique de manière positive ne signifie pas pour autant vouloir la mort de votre société et cracher sur les entreprises françaises. Pour être expert des réseaux professionnels et avoir décortiquer le succès de LinkedIn, je vous dis que vous multipliez les erreurs grossières. Vous l’acceptez ou non. C’est votre droit. Bonne journée.

    • Est-elle seulement encore une entreprise française ? Utilisatrice de la première heure des deux réseaux, j’ai moi aussi renoncé à être active sur Viadeo à cause de son parcours semé d’embuches payantes et de pop-ups. Du coup je me content de répondre aux invitations. Viadeo a profité de l’absence de langue française sur LinkedIn à ses débuts, a reproduit le modèle à l’identique, sans apporter de différenciation. D’ailleurs ça va mal depuis que LinkedIn est traduit. Son récent positionnement sur la marque employeur est intelligent, mais ça non plus personne n’en parle… Mais… Pourquoi personne n’en parle, que font-ils en matière de communication ?

  3. @ A.B : Viadeo court à la catastrophe et nous n’y sommes pour rien ! Votre stratégie est mal maîtrisée, vous empilez les mauvais choix marketing et commerciaux alors que les solutions sont devant vous et Cyril en évoque quelques unes. A titre personnel, je ne m’en réjouis pas et je suis à votre disposition pour en parler positivement.

  4. « Que ce soit 4.5 millions ou 6.5 millions de visiteurs uniques, on est assez loin des 10 millions de membres officiels. »
    On peut dire ça de n’importe quel autre site… C’est même plutôt bien comme chiffre.

    « Viadeo est essentiellement un réseau masculin (54% d’hommes). »
    Je ne comprends pas l’utilité de cette phrase. 54% c’est pas énorme.
    Essentiellement : adv, fondamentalement, principalement, intrinsèquement, de deux choses l’une, en grande partie, par essence.
    Si on parle de 10 millions de membres, cela fait 5.4 millions d’hommes et 4.6 millions de femmes.
    Selon l’INSEE :
    « La population active est composée de 14,7 millions d’hommes et de 13,3 millions de femmes. » Soit 53% d’hommes et 48% de femmes.

    Ce commentaire est anonyme, je travaille peut-être chez Viadeo aussi… Vos commentaires et cet article me paraissent assez faible en comparaison de votre contenu habituel.

  5. Pingback: Viadeo - Les réseaux sociaux professionnels | Pearltrees

  6. Bonjour,

    Je suis heureux d’une certaine manière de voir qu’il y a quelque défenseurs de Viadeo, même si pour la plupart, ils font preuve disons de mauvaise foi.

    J’ai moi aussi abandonné Viadéo, au profit de LinkedIn et ce pour plusieurs raisons, d’un point de vue professionnel, ayant été amené à recruter (à l’époque pour Alten), j’ai trouvé que LinkedIn dans sa version gratuite était beaucoup moins limitée.

    D’un point de vue « carrière », étant ingénieur en informatique, je suis coutumier du « Jump » entre entreprises, et donc à ce niveau là aussi LinkedIn dans son offre gratuite était plus intéressante que Viadeo, par ailleurs l’offre « d’entreprises » est plus intéressante aussi sur LinkedIn car simplement plus nombreuses dans mon secteur d’activité et surtout plus grosses donc facilitant la possibilité de carrière à l’international.

    Sur un autre plan, ayant un site web à faire « vivre », je privilégie les réseaux sur lesquels il est facile de publier des articles extérieurs afin d’acquérir de l’audience. Sur ce point, et pour autant que je puisse en juger, Viadeo n’a pas investit sur le développement de plug-in pour les principales plateformes d’éditions Web que sont WordPress ou Joomla.

    Cordialement

  7. Les réactions anonymes sont typiques de la stratégie de l’autruche de Viadeo.
    Ne pas voir la réalité que tout le monde voit : le trafic baisse, le CA baisse, les moyens pour remonter la pente baisse aussi (le cash obtenu après l’intro mitigée en Bourse ne va pas être éternel)…
    …et en face un Linkedin qui a fait 780 millions de $, de la croissance et des bénéfices au dernier trimestre contre 5,9 petits millions en baisse et avec des pertes pour Viadeo.

    Cyril a raison de souligner l’exemple de Xing qui fait plus de 100 millions d’€ de CA en étant parti un peu plus tard que Viadeo.
    Viadeo n’est pas (encore) mort mais le danger est énorme.

  8. Un site peut tout à fait avoir 6,4 M de VU Analytics (Site-centric) et 4,5 M de VU Mediametrie Netratings (User-centric > panel), rien d’anormal à ça. Ils peuvent également très bien avoir 10 millions de membres en base, mais cela ne veut pas dire que ce sont tous des membres actifs, compte tenu de ces chiffres d’audience la moitié le seraient. Ils font des erreurs de stratégie effectivement, mais possèdent de beaux actifs hélas mal exploités.
    Le titre de l’article « Viadeo, bientôt la fin » est à mon sens un peu exagéré…

    • Julien, merci mais c’est une question : « bientôt la fin? » avec un point d’interrogation qui a toute son importance. Je n’annonce pas ni ne souhaite la fin de Viadeo. LinkedIn n’est pas pertinent pour tout le monde. De nombreux profils peuvent avoir intérêt à aller sur Viadeo. Je ne recommande en aucun cas de supprimer un profil Viadeo, comme le font certains. Je suis surtout inquiet de l’avenir de la plateforme.

  9. Dans la provocation mais dans le vécu ,moralité, j’ai beau avoir Link… et Viad…, j’ai mis un une année a trouver un travail avec un bac + 5 par des personnes qui ne maîtrisent pas ces vecteurs de communication et ce malgré mon investissement dans les réseaux sociaux. Je veux bien qu’on accable l’un ou l’autre ainsi que les plateformes mais peu de personnes savent utiliser réellement le pouvoir de ces vecteurs de communication, également les cabinets de recrutements qui peuvent se limiter à des mots clés, des secteurs géographiques etc etc. Je veux bien croire que le monde moderne avance dans la bonne direction mais il y a beaucoup de freins à l’échange par manque de connaissance des outils, de facilité sans doute. La France est reine des outils individualiste avec des réseaux sociaux en interne, des projets en interne au sein même d’une entreprise sans que les différents services échanges la dessus et dès que l’on parle de l’extérieur, alors la … c’est la foire.

    • Je ne suis pas certains que ton problème de recrutement soit lié au réseau sociaux professionnels. Ceux ci sont pratiques essentiellement pour des gens déjà en poste, soit qui sont ouverts à des opportunités, soit qui souhaite changer de poste.

      En recrutement on utilise ces vecteurs pour chercher des « talents » et de préférence piquer ceux du concurrent. A partir du moment où tu portes le tag « chômeur » ou « en recherche active » sur ton profil…. disons que tu nous intéresse pas vraiment.

      Après lorsque l’on cherche vraiment du travail, on échappe pas au sacro-saint rituel du CV, de Monster & co….

      En revanche, il est important de noter aujourd’hui qu’il ne suffit plus d’avoir des diplômes pour travailler. Etre bac + 5 c’est bien, mais c’est plus suffisant. Déjà, il faut voir bac +5 en quoi, car tous les secteurs ne se valent pas.

      Il faut voir ton expérience, mais aussi ta progression, la plupart des gens cherchent forcément un boulot d’ingénieur quand ils sont bac + 5, mais parfois il vaut mieux savoir descendre une marche pour mieux remonter les suivante.

      Par exemple, moi je suis ingénieur, mon premier boulot j’ai accepté un poste d’administrateur système, qui n’est pas du tout du niveau ingénieur, mais plutôt BTS, parce qu’il fallait que je fasse mes preuves.

      Aujourd’hui, j’occupe des fonctions correspondant à celles d’un ingénieur, ayant mon niveau d’expérience, je suis régulièrement prospecté par des sociétés, et je refuse régulièrement des propositions d’embauches.

      Donc comme dit, parfois il faut savoir revoir aussi ses prétentions au départ pour mieux rebondir après.

      Cordialement

  10. Salmon Jacques on

    Etant un simple utilisateur des 2 réseaux, je me permet de donner un avis. Je précise que je suis abonné payant aux deux et ne travaille pour aucun des 2. L’abonnement de Linkedin est en effet beaucoup plus cher. Pour les recherches et les mises en relation, la visualisation des contacts, Viadeo me semble plus simple, plus intuitif. Par contre au niveau des forums, des discussions, il n’y a pas photo, et là Linkedin prend le pas. Il n’y a quasiment plus d’activité d’échange sur Viadeo, ou alors je ne suis pas sur les bons hubs. La page d’actualité est plus riche sur Linkedin, et les échanges plus faciles et plus « réactifs ». L’idéal? un mixte des 2….faire un choix, pourquoi pas, mais pas maintenant (je suis à la recherche d’un nouveau poste et ne veux pas me fermer une porte éventuelle 😉

  11. Je regrette les avis négatifs sur viadeo. L’ergonomie y est bien meilleure que sur LinkedIn. Aucun doute et ça me semble très important de le souligner car LinkedIn est loin d’arriver à ce niveau ! Quant au tarif, il est bien plus abordable que LinkedIn. Le prix de viadeo est parfaitement raisonnable. Bref, je ne comprend pas l’engouement pour LinkedIn! À part de satisfaire tous ceux qui veulent donner une dimension internationale à leur ambition. Mais déjà couvrir le monde francophone c’est déjà pas mal.

  12. Pingback: Nouveaux groupes Linkedin, Avenir de Viadéo, Tendance Publicité 2016... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

  13. Pingback: Nouveaux groupes Linkedin, Avenir de Viadéo, Tendance Publicité 2016… [Lu sur la blogosphère] | Marketing et affiliations

  14. Pingback: Réseaux sociaux - Insertion professionnelle | Pearltrees

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Germany by Skypro
COP21 РD̩couvrez les photos gagnantes du concours photo Dronestagram !

Le réseau social Dronestagram vient de dévoiler les photos lauréates de son concours « Small drones, Big changes » organisé...

Fermer