Visite virtuelle des Magasins Généraux de Pantin sur internet : le street art dématérialisé

Les Magasins Généraux de Patin seront bientôt transformés en locaux d’entreprise. Mais ses graffitis vivront à jamais sur internet.

Cette info va certainement réjouir les amateurs de street art qui ont mal digéré l’annonce de la « fermeture » des Magasins Généraux de Pantin à Paris (93) et ceux qui n’ont jamais eu l’occasion d’y accéder.

Ce vieux bâtiment abandonné de quelques étages est devenu la cathédrale du graffiti à Paris et même en France dans les années 2000. Aux Etats-Unis,  on le compare même au célèbre « 5 Points », un endroit dédié aux graffitis qui a fini par être rasé cette année.

En France, le bâtiment des Magasin Généraux de Pantin va aussi être confisqué aux grapheurs. Pourquoi ? En 2016, celui-ci abritera les locaux de la firme BETC, spécialiste de la communication et de la publicité. Les travaux ont normalement déjà commencé. Mais contrairement au 5 points de New York qui a disparu, le monument de l’art urbain français restera disponible mais virtuellement.

En effet, même si la construction sera métamorphosée, BETC a tenu à préserver les créations qui y étaient. Comment ? Ils ont tout reproduit en 3D et rendu le travail disponible sur internet. Grâce à cela, tout le monde peut faire une petite visite virtuelle des lieux depuis son navigateur web. On recenserait 5200 graffitis qui étaient sur les murs de l’immeuble et qui sont disponibles sous format numérique en haute résolution.

Si vous êtes curieux ou passionné, il vous suffit de faire un saut sur l’adresse graffitigeneral.com. Après avoir vu la petite vidéo d’introduction, on vous demandera de choisir entre une résolution normale et du HD (oui, le tout en HD en plus). Puis, il ne vous reste plus qu’à visiter les lieux façon street view. C’est plutôt bien fait et on est à la limite du jeu vidéo.

La navigation dans l’immeuble vous donnera rapidement envie de jouer à un GTA ou tout autre jeu dans un monde ouvert. Vous vous déplacer grâce aux touches directionnelles de votre clavier et votre souris. Si vous êtes perdu, il y a toujours une carte qui va vous permettre de vous relocaliser sur un étage ou dans un lieu spécifique. Et outre la visite, vous avez également la possibilité de participer à cette œuvre géante. Une bombe de peinture est mise à votre disposition.

Ce site pourrait bien attirer les grapheurs du monde entier et ses murs virtuels risquent de rapidement être saturés. Un service qui plaira à beaucoup d’adolescents ou jeunes adultes et un pas franchis de plus en matière de dématérialisation.

(Source)


Un commentaire

  1. L’idée est bonne mais on est loin de la qualité, au niveau résolution / navigation, des visites virtuelles Google.
    C’est clair que c’est ambiance GTA dès qu’on monte dans les étages. Un petit paintball là bas aussi pourrait etre sympa 🙂
    PS : On ne peut pas voir la visite sous Firefox, il faut absolument Google Chrome

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Salaires, messagerie interne… Buffer va-t-il trop loin dans la transparence ?

Excès de transparence ? La start-up américaine Buffer publie les salaires de ses employés en ligne, et même les détails...

Fermer