2008, année du lifting

C’est moi ou le rythme de refonte des grands sites web s’accélère ? Auparavant il était de coutume qu’un portail rafraîchisse son design ou lance une toute nouvelle version tous les deux ou trois ans. Coïncidence ? En 2008 la plupart des sites les plus en vue ont proposé un redesign, voire une refonte complète.

C’est moi ou le rythme de refonte des grands sites web s’accélère ? Auparavant il était de coutume qu’un portail rafraîchisse son design ou lance une toute nouvelle version tous les deux ou trois ans.

Coïncidence ? En 2008 la plupart des sites les plus en vue ont proposé un redesign, voire une refonte complète. Webware liste les dix principales refontes de ces derniers mois, ainsi qu’une poignée d’autres, et il y a du lourd :

  • Twitter
  • Facebook
  • Friendfeed
  • Yahoo!
  • MySpace
  • Digg (et Digg Mobile)
  • MobileMe (anciennement .Mac)
  • LinkedIn
  • Delicious
  • Last.FM
  • CNET
  • Engadget
  • Wall Street Journal online
  • TechCrunch
  • CenterNetworks
  • Mashable

Les stars du web seraient-elles condamnées au lifting annuel pour rester dans la course ?


21 commentaires

  1. Normal, le design est devenu l’un des points les plus importants pour les visiteurs des sites web. En effet, un visiteur va rester plus ou moins longtemps sur le site en fonction du design, si il donne envie de rester ou pas. Donc maintenant, c’est un peu la guerre de celui qui aura le plus beau design …

  2. Pas d’accord avec toi Eric. Le re-design est un prétexte pour remttre de l’ordre dans la navigabilité, et finalement donner lieu à une optimisation des espaces publicitaires et blocs augmentant le navigation. Ce qui est normal, vu qu’il faut bien qu’un site rapporte de l’argent.

    Donc, si je résume : les formats publicitaires évoluent, et les widgets sociaux aussi. Donc il faut remettre de l’ordre dans tout ça, et optimiser le tout. Pourquoi pas, alors, refaire le design ? (quelque fois ça énerve une partie des utilisateurs, cf Facebook)

  3. Changer de design s’inscrit dans le cycle de vie d’un site Internet et il me semble qu’une convention non officiel existe, en fonction du type de site que l’on tient.

    Un blog par exemple faut bien le rafraichir au moins une fois par an (dis-je alors que mon blog n’a pas changé depuis …)

  4. Plus qu’un simple lifting, on remarque que ces sites et réseaux sociaux cherchent avant tout à répondre aux besoins de leurs utilisateurs : nouveaux services et fonctionnalités, meilleure syndication des contenus, optimisation de la navigation…

    Finalement c’est une évolution naturelle de ces sites qui se doivent de garder une longueur d’avance. C’est un peu l’avenir du web 2 qui est en jeu !

Commenter