Suivez-nous

E-commerce

2020, année historique pour le e-commerce en France

112 milliards d’euros ont été dépensés, un record surtout permis par l’explosion des ventes de biens matériels.

Publié le

 
© Presse-citron.net

En mars dernier, au tout début de la pandémie de covid-19, un chiffre retenait notre attention. Ainsi, 2,5 millions de personnes avaient commandé pour la première fois en ligne en France. Ce résultat impressionnant n’était en fait qu’un début et l’année 2020 a été à bien des égards très bénéfique pour le e-commerce dans l’Hexagone.

C’est justement ce qui ressort du bilan annuel dressé par la Fédération de l’e-commerce (Fevad), présenté ce jeudi. Premier constat, les ventes en ligne ont pesé pour 13,4 % du total du commerce en détail l’an dernier contre seulement 9,8 % en 2019. En un an, plus d’1,8 milliards de transactions ont également été recensées : +5,8%.

Comme le notent nos confrères des Échos, le détail des résultats ne sont pourtant à priori pas si impressionnants. Ainsi, les transactions sur Internet n‘ont progressé que de 8,5 % en 2020 pour atteindre 112 milliards d’euros, contre une hausse de 11,6 % en 2019. C’est le secteur des services qui le plus souffert de la pandémie avec notamment des chutes importantes sur les voyages, et une baisse globale de 10 %.

Le e-commerce a permis à certaines PME de limiter le recul des ventes

Dans le même temps, les ventes de bien matériels ont littéralement explosé en augmentant de 32 %. L’effet des mesures sanitaires a paradoxalement profité aux sites marchands des enseignes magasins : + 53 % sur l’année avec des pics à + 100 % durant les deux confinements.

La Fevad note par ailleurs que les ventes sur Internet ont permis à de nombreux commerces physiques de conserver une activité. Les places de marché des grands sites de e-commerce, qui ont progressé de 27 %, ont permis à de nombreuses TPE et PME de trouver des débouchés et par la même de limiter le recul de leurs ventes.

Pendant les fêtes de fin d’année, cet effet s’est clairement fait ressentir sur le marketplace d’Amazon et le géant du web a ainsi révélé dans un billet de blog que les marchands tiers qui utilisent cet espace ont vu leur vente augmenter de 50% d’une année sur l’autre à l’échelle globale.

En France, certains commerçants ont pris du retard dans leur transformation numérique. Pour les aider à franchir le pas, le gouvernement a justement mis en place une aide financière de 500 euros pour lancer un site internet. Vous pouvez retrouver les modalités de ce dispositif dans notre article dédié.

Enfin, notons que les acteurs traditionnels de la vente en ligne ont aussi très bien profité de ce bond du e-commerce. Amazon, Cdiscount et la Fnac restent sur le podium et Vinted, en quatrième position, confirme sa montée en puissance.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Partenaire

La dernière vidéo

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

Les meilleurs forfaits

Les tests