Suivez-nous

E-commerce

Les entrepôts d’Amazon resteront fermés jusqu’au 18 mai

Le géant du e-commerce craint de devoir payer des pénalités trop importantes.

Il y a

  

le

 
Amazon Prime livraison
© Amazon

Une nouvelle prolongation se profile. Amazon vient d’annoncer son intention de maintenir ses centres de distribution fermés jusqu’au 18 mai prochain.

« Amazon informe du projet de prolongation de la suspension temporaire d’activité de ses centres de distribution en France jusqu’au 18 mai inclus. Une réunion avec le Comité Social et Économique Central de l’entreprise a lieu aujourd’hui et permettra d’aborder ce projet. Il sera alors demandé aux collaborateurs d’Amazon de rester chez eux jusqu’à cette date – percevant leur plein salaire », précise l’entreprise dans un communiqué.

Une période favorable au e-commerce

Cela fera bientôt un mois que les entrepôts de la firme de Jeff Bezos ont fermé leurs portes dans l’Hexagone. À l’origine de cette décision se trouve une ordonnance du tribunal de Nanterre en date du 14 avril dernier. Il est demandé à Amazon de s’en tenir à la vente de produits essentiels (high-tech, informatique, bureau, santé et soins du corps, nutrition, épicerie, boissons et entretien…) pour assurer la sécurité de ses 10 000 salariés pendant la pandémie de coronavirus. Ce verdict a été confirmé le 24 avril par la cour d’appel de Versailles et l’entreprise a depuis décidé de se pourvoir en cassation.

La compagnie ne s’estime pas en mesure de respecter à 100% la décision du tribunal et juge la pénalité trop lourde. « Nos centres de distribution sont sûrs. Cependant, l’astreinte, telle que précisée par la cour d’appel, signifie que même avec un taux infime de traitement accidentel de produits non-autorisés, de l’ordre de 0,1 %, le risque de contrevenir à la décision de la cour d’appel pourrait entraîner une pénalité de plus d’un milliard d’euros par semaine. C’est pourquoi nous n’avons pas d’autre choix que prolonger la suspension temporaire de l’activité de nos centres de distribution français », plaide Amazon.

En attendant que la situation se débloque, les clients français peuvent toujours commander les produits vendus par des entreprises indépendantes et la société peut aussi compter sur son réseau logistique mondial.

Ce bras de fer tombe plutôt mal pour Amazon car la période est particulièrement porteuse pour le e-commerce. En France, pas moins de 2,5 millions de personnes auraient commandé en ligne pour la première fois durant le mois de mars.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,0 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests