5 bonnes pratiques pour votre site e-commerce

Vous venez d’ouvrir une boutique en ligne et vous n’êtes pas encore un cador du e-commerce ? Avoir un site e-commerce quand on a un produit à vendre, c’est bien. Avoir un site marchand optimisé c’est mieux ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir 5 bonnes pratiques à mettre en place sur votre boutique en ligne. Il y en a bien sûr des dizaines d’autres, mais c’est la base.

Vous venez d’ouvrir une boutique en ligne et vous n’êtes pas encore un cador du e-commerce ? Avoir un site e-commerce quand on a un produit à vendre, c’est bien. Avoir un site marchand optimisé c’est mieux ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir 5 bonnes pratiques à mettre en place sur votre boutique en ligne. Il y en a bien sûr des dizaines d’autres, mais c’est la base.

5 trucs ecommerce

1. Une hotline accessible

Même si l’achat en ligne a connu un véritable bond et est entré dans les habitudes de consommation des français, il est important de donner la possibilité à votre prospect de vous contacter facilement. Outre le traditionnel formulaire de contact, n’hésitez pas à miser sur le téléphone. Oui cela peut paraître dépassé mais c’est souvent plus rapide dans l’esprit de votre client et plus rassurant d’avoir une personne physique au bout du fil. Pour ce faire, pensez à insérer sur votre site un bloc affichant clairement votre numéro de téléphone ou hotline. Si vous voulez miser sur l’authenticité, vous pouvez même aller jusqu’à remplacer la traditionnelle photo achetée sur le net de la standardiste heureuse par une photo de votre standardiste personnelle !

Aussi oubliez une bonne fois pour toute les numéros surtaxés, ils font peut-être pro pour une obscure partie de la population mais votre prospect aura beaucoup moins de mal à décrocher son téléphone si l’appel ne lui coûte rien !

Enfin, une fois que vous avez votre futur client au téléphone, proposez-lui s’il le souhaite de finaliser la commande ensemble. Vous perdrez un peu de temps mais vous vous assurerez un client qui ira au bout du processus d’achat.

2. Investissez du temps

Toujours dans cette optique de faciliter le contact clientèle, il existe désormais des outils tels que iAdvize dont vous parlait Louis Carle en février dernier dans son article : Gérer sa clientèle en instantané via internet avec iAdvize.

Je ne vais pas vous ré-expliquer le principe et le fonctionnement car il l’a très bien fait mais ce genre d’outil permet d’intégrer sur votre site un module de chat afin de prendre contact directement avec votre client. Petit point par contre sur lequel j’aimerais attirer votre attention, ce type d’outil nécessite de votre part une disponibilité importante pour répondre aux diverses questions en temps voulu. Un tel outil si votre disponibilité est moindre aura des effets négatifs auprès de votre clientèle qui n’arrivera pas à vous joindre. Si vous souhaitez donc installer un module de ce type assurez vous de vos capacités à l’utiliser sur le long terme.

3. Mettez en avant vos produits stars

De la même manière qu’une boutique physique où certains produits sont placés en tête de gondole, reprenez ce principe pour l’appliquer à votre boutique en ligne. Dans les faits, la page d’accueil de votre site est l’endroit parfait pour ça. Un encart dédié aux meilleures ventes attirera l’attention sur vos produits phares. Et implicitement, si d’autres utilisateurs ont achetés ce produit, c’est qu’il est de qualité ! Attention cependant, pour ne pas lasser votre prospect, veillez à changer régulièrement ce produit. Votre boutique doit devenir une référence pour l’achat de plusieurs produits, comme dirait ma grand mère on ne met pas tout ses œufs dans le même panier.

4.  Soignez vos visuels

On ne le dira jamais assez, sur internet, le visuel a une importance capitale. Quand on se ballade sur une boutique en ligne, la première chose que l’on voit d’un produit c’est sa photo. Même si votre boutique n’est pas une usine à gaz, il est important de soigner vos visuels. La norme est au fond blanc mais certains sites ont réussi avec brio le pari de s’éloigner de ce standard pour présenter leur produits sur des fonds à texture s’assurant ainsi originalité et design travaillé jusque dans la présentation visuelle.

5. Travaillez votre panier

Le panier est l’étape dans le processus d’achat où l’internaute quitte le site le plus souvent. Pour s’éviter ce genre de déconvenue, pensez à rappeler sur cette page de manière claire, l’emplacement des codes promotionnels ainsi que vos modalités de livraison. Misez aussi sur un design clair sans fioritures, si il y a une page à soigner sur votre site c’est celle ci ! Pour des exemples concret je vous invite à lire ce bon article regorgeant d’exemples http://arnaud-merigeau.fr/15-exemples-de-pages-paniers-pour-votre-e-commerce-prestashop/  de bonne pratiques concernant votre page panier.


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. Hello Pauline,
    Merci pour le lien, un grand plaisir de travailler avec toi. Et pour le coup ton article est très pertinent et j’insisterais même sur l’investissement en temps qui doit être conséquent pour obtenir de bons résultats.

  2. Tout à fait d’accord avec les 5 points listés! Nous avons essayé il y’a peu une solution click to chat pdt une semaine et le résultat a été sans appel. Nous avons pu finaliser 5 ventes grâce à l’outil! Next step, la refonte du panier 😉

  3. Pingback: 5 bonnes pratiques pour votre site e-commerce | Communication web professionnelle | Scoop.it

  4. Bonjour

    J’ai testé la hotline style iAdvize ou zoppim.

    Perso, je ne suis pas convaincue. La plupart des messages concernent des commandes déjà passées sur le site.

    J’ai d’ailleurs remarqué que plusieurs plateformes de taille moyenne avait mis en place un système de chat lors de la grosse mode (il y a 6mois environ) et en sont revenus depuis.

    Mais bon à tester sur tout site quand même puis faire un bilan.

  5. Pingback: 5 bonnes pratiques pour votre site e-commerce | Web Marketing France | Scoop.it

  6. Je terminerais votre article par: « Le e-commerce est 1 métier à part entière »!
    C’est ce que je n’arrête pas de répéter tous les jours ou presque: il ne suffit pas d’avoir le plus beau, le plus parfait des sites web et d’attendre que l’argent arrive sur votre compte pour réussir dans le domaine, il faut avant tout y consacrer du temps, du temps et … du temps (référencement, réseaux sociaux, achalandage, traiter les commandes et les expédier rapidement, répondre aux questions et autres messages …etc… traiter le service après-vente, faire les mises à jour).
    Ca ne s’improvise pas.

  7. @Sylvie : iAdvize propose dans son offre standard un moteur de ciblage qui permet de mettre en place des règles pour cibler les visiteur dans des phases uniquement d’avant-vente par exemple 😉

  8. Bon article qui rappelle les règles de base pour un site d’e-commerce. Pour ma part c’est la partie panier doit être vraiment bien travaillée et surtout jusqu’au moment de payer: le moment le plus important ou il faut être aux petits soins de son internaute… 😉

  9. Un bon récapitulatif de ce qu’il faut faire lorsqu’on veut monter un site e-commerce de qualité (parmi beaucoup d’autres bonnes pratiques évidemment!).

  10. Pingback: 5 bonnes pratiques pour votre boutique en ligne | Outils et innovations pour mieux trouver, gérer et diffuser l'information | Scoop.it

  11. Bonjour et merci pour toutes ces infos précieuses ! Je débute en e-commerce et suis à la recherche d’un maximum de « trucs » pour bien réussir.
    Je n’ai pas beaucoup de moyens, mais mon projet est intéressant et je veux bien partager mes bénéfices avec celui ou celle qui boostera mon site !
    Je suis une personne sérieuse.
    Vous avez mon adresse…
    A bientôt !

  12. Pingback: outils | Pearltrees

  13. Pingback: WeekLette : Gazette de la semaine [06/04/2012]

  14. Pingback: Actu de la semaine du 02/04 au 07/04 – Blog Netisse

  15. Cool, ça tombe à pique vu que je viens de créer la mienne aussi.

    Mais au fait pour la hotline surtaxée, c’est pas illégale de faire ça ?

    J’ajouterais même que concernant les e-commerces (qu’ils soient connus ou non) ce qui m’agace le plus, c’est de devoir chercher partout et perdre du temps sur le site pour trouver les tarifs d’expéditions et s’il livre en Europe (pour les sites français)… ça m’énerve… surtout quand ce n’est pas clairement dit que ça ne livre qu’en France et qu’il faille que je créé un compte et que je face une simulation d’achat.
    D’ailleurs en parlant de simulation d’achat, je déteste devoir faire des simulations d’achat car les frais de port ne sont pas indiqués clairement, ni le poids des objets (s’il varie en fonction du poids) etc.

  16. En ce qui concerne les codes promo, offrir la livraison aux clients aide grandement à un meilleur taux de conversion et permet de lutter contre l’abandon du panier…

Répondre