Suivez-nous

Sciences

À 18,5 milliards de kilomètres de la Terre, Voyager 2 rencontre un problème technique

La NASA a dû réaliser une intervention en urgence sur la sonde Voyager 2 qui parcourt notre Système solaire depuis plus de 40 ans.

Il y a

  

le

 
Voyager 2 NASA
© NASA / JPL

Depuis près de 43 ans, les sondes Voyager 1 et 2 explorent les moindres recoins de notre Système solaire afin d’en apprendre davantage sur les planètes qui le composent. Lancées en 1977, ces sondes fonctionnent en totale autonomie grâce à leurs petits réacteurs Radioisotope Thermoelectric Generator, qui ont les capacités nécessaires pour convertir le plutonium en électricité et ainsi permettre aux sondes de mener à bien leur mission.

Cependant, au fil des années, le plutonium n’est plus aussi chargé en radioactivité. De ce fait, les réacteurs peinent à produire assez d’énergie pour faire fonctionner les sondes. À cause de cela, Voyager 2 a connu quelques problèmes en le 25 janvier. La sonde a brusquement basculé dans un mode de sauvegarde d’urgence, ce qui nécessite impérativement l’intervention de la NASA.

Du matériel informatique de 1977 toujours en état de marche

Sans trop rentrer dans l’aspect technique, la sonde en question devait tourner sur elle même à 360° afin de prendre des mesures. Toutefois, tout ne s’est pas passé comme prévu, la puissance nécessaire pour effectuer cette manœuvre n’était pas suffisante, ce qui a poussé Voyager 2 à se mettre en mode urgence. Cela signifie que Voyager 2 a éteint l’essentiel de ses fonctionnalités pour garder uniquement le contact avec la Terre.

Suite à l’appel d’urgence émis par la sonde, il a fallu 17 heures pour que ce dernier atteigne la Terre et parcoure les 18,5 milliards de kilomètres. Une fois que les équipes de la NASA ont finalement reçu le message, il a fallu l’interpréter pour prendre une décision, puis renvoyer les instructions à Voyager 2 (sois 17 heures d’attente supplémentaire).

La situation semble être revenue à la normale, mais les équipes de la NASA ont parfaitement conscience que la durée de vie de cette sonde ne sera pas éternelle. Déjà, le matériel date d’il y a 43 ans et fonctionne encore, ce qui constitue une véritable prouesse technologique. La NASA estime que ces sondes ne seront plus fonctionnelles d’ici 2025.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Malkut

    30 janvier 2020 at 12 h 21 min

    Ceci n’est pas une surprise. Le RTG doit aujourd’hui contenir une forte proportion d’Américium 241. La période de cet isotope est plus longue, les désintégrations sont donc moins nombreuses et produisent donc beaucoup moins de chaleur.

    Une grande partie des instruments étant déjà éteint. Le moment fatidique du silence définitif arrivera fatalement d’ici 4 ou 5 ans.

  2. LeMotManquant

    30 janvier 2020 at 15 h 59 min

     » À cause de cela, la Voyager 2 a connu quelques problèmes en ce 25 janvier. La sonde a brusquement dans un mode de sauvegarde d’urgence, ce qui nécessite impérativement l’intervention de la NASA. »

    Vous ne trouvez pas qu’il manque des mots ?

  3. G

    30 janvier 2020 at 18 h 03 min

    Sé pa possible lès phôtes deux grammère !

    • Eric

      31 janvier 2020 at 8 h 22 min

      Normalement tout est corrigé, merci !

  4. Vinc

    30 janvier 2020 at 19 h 37 min

    Faut aller réparer et courage

    • Ahmed hasmaoui

      31 janvier 2020 at 8 h 31 min

      Après avoir lu tout ce bla bla NASA NASA ….18 milliards de km entre terre et la sonde. Bref j’ai une petite question?
      Puisque la sonde est dans l’espace lointain qui a pu la photographie et nous a envoyé cette belle photo de la machine entouré des étoiles? A 18 milliards de km?
      Ta t’il! Un photographe de la c.n.n qui suit la sonde dans sa petite socoupe volante?
      Nous vivons dans un monde monsenger c’est tout.

      • ToyToy

        31 janvier 2020 at 10 h 41 min

        Vous êtes conscient que cette image est une vue d’artiste, n’est-ce pas ?

  5. Ahmed hasmaoui

    31 janvier 2020 at 8 h 29 min

    Après avoir lu tout ce bla bla NASA NASA ….18 milliards de km entre terre et la sonde. Bref j’ai une petite question?
    Puisque la sonde est dans l’espace lointain qui a pu la photographie et nous a envoyé cette belle photo de la machine entouré des étoiles? A 18 milliards de km?
    Ta t’il! Un photographe de la c.n.n qui suit la sonde dans sa petite socoupe volante?
    Nous vivons dans un monde monsenger c’est tout.

    • Ocd

      31 janvier 2020 at 18 h 22 min

      Mais que nenni !!

      Cette photo est prise par Barbara Bain, d’un Eagle Transporter piloté par Martin Landau!! Homme de peu de foi!

      • Luc

        1 février 2020 at 3 h 27 min

        Oui accompagnés aussi par la Force

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests