Suivez-nous

Actualités

A Hong Kong, les manifestants pour la démocratie s’indignent contre Apple

L’application HKmap.live ne sera pas disponible sur l’AppStore. Les manifestants à Hong Kong l’utilisaient pour localiser la police lors des manifestations.

Il y a

  

le

 
Hong Kong Apple
© Unsplash / Donna Elliot

Ce jeudi 3 octobre sur Twitter, le développeur de l’application mobile HKmap.live a informé sa communauté d’une mauvaise nouvelle : non, leur outil permettant de pouvoir géolocaliser la police lors des manifestations ne sera pas disponible en téléchargement sur l’AppStore, le magasin d’applications d’Apple.

La marque à la pomme a effectivement décidé de ne pas intégrer l’application sur sa plateforme. Les possesseurs d’iPhone n’auront donc aucun moyen d’accéder à cette application, de plus en plus populaire à Hong-Kong. Un verdict qui a fortement déçu le concepteur, et auquel plusieurs médias ont très rapidement relayé l’information. Apple aurait jugé que l’application s’adressait à des utilisateurs hors la loi.

Apple se met à dos les manifestants d’Hong Kong

On pourrait comparer cette application avec le fonctionnement d’un service communautaire tel que Waze. En fonctionnant sur le principe du partage d’information entre les membres, HKmap.live s’est très rapidement fait connaître afin de pouvoir aider les manifestants d’Hong Kong à pouvoir éviter les forces de l’ordre.

Une volonté que la communauté se défend d’être totalement légale, dans le sens où l’application leur permettait simplement d’éviter d’avoir à faire au gaz lacrymogène, aux matraques, voire aux tirs. Hier, un jeune manifestant de 18 ans est décédé suite à une balle reçue en pleine poitrine.

Mais de son côté, Apple n’a pas souhaité s’inviter dans le conflit, et a préféré exclure l’application de son AppStore, sous prétexte que l’application « contient du contenu – ou facilite, active et encourage une activité – qui n’est pas légale. En particulier, l’application permet aux utilisateurs de se soustraire au respect de la loi », pouvait commenter Apple dans la lettre de refus de l’application. Depuis, HKmap.live a fait appel à cette décision. Mais il est presque certain qu’Apple ne changera pas d’avis.

100 jours de manifestations pour plus de 1500 arrestations

Les mouvements populaires à Hong Kong se sont intensifiés ces derniers jours. Mais comme le rapporte le New York Times, les manifestations pour la démocratie du territoire indépendant asiatique durent depuis maintenant plus de 100 jours, et déjà plus de 1500 arrestations ont été recensées. Les confrontations sont de plus en plus relayées dans la presse étrangère, du fait de leur violence particulière. Outre le décès d’un manifestant ce mardi 2 octobre, des jets d’acide sur les opposants ont également pu être signalés.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. tof

    4 octobre 2019 at 8 h 31 min

    Ce n’est pas la première fois que Apple fait très attention à l’ogre Chinois quitte à s’assoir sur des principes de base par intérêt financier…Saleté

  2. Kemay

    4 octobre 2019 at 13 h 53 min

    Le manifestant de 18 ans n est pas décédé… Vérifiez vos infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests