A propos du nofollow dans les commentaires de blogs

Les récentes discussions, de vive voix, dans les blogs et sur Twitter sur le nofollow[1] m’ont conduit à m’intéresser d’un peu plus près au sujet, dont l’intérêt ne semble pas faiblir chez les blogueurs. Si j’en crois ce que je lis, il y a très peu d’arguments en faveur du nofollow, qui semble faire l’unanimité

Les récentes discussions, de vive voix, dans les blogs et sur Twitter sur le nofollow[1] m’ont conduit à m’intéresser d’un peu plus près au sujet, dont l’intérêt ne semble pas faiblir chez les blogueurs.

Si j’en crois ce que je lis, il y a très peu d’arguments en faveur du nofollow, qui semble faire l’unanimité contre lui. Même si j’adhère à priori à cette unanimité, j’avoue que mon côté pinailleur (ou avocat du diable) me conduit toujours à trouver suspecte une adhésion de masse à un concept. Quand 99% des blogueurs sont « contre » le nofollow, c’est qu’ils ont certainement raison. Mais ce score soviético-africain m’interroge quand même, et m’incite à investiguer sur les raisons d’un tel plébiscite.

Un prêté pour un rendu ?

Et en cherchant, j’ai trouvé quelque-chose qui me gêne un peu. Si la plupart des arguments sont fondés, ils reposent sur un postulat unique : « il faut donner du jus à ceux qui prennent la peine de commenter chez vous en leur offrant un backlink dofollow ». Autrement dit c’est donnant-donnant. Il n’y a rien qui vous interpelle dans cette affirmation ? Moi si : offrir un lien à un commentateur c’est sous-entendre que celui-ci… possède un site. Et par digression : que celui-ci est en quête de SEO. De là à en déduire que celui-ci ne commente chez vous que par intérêt… Vous voyez ce que je veux dire ?

Je n’aime pas tellement cette façon « intéressée » de voir les choses car elle fausse à mon avis les relations entre les blogueurs et ceux qui commentent. Bien sûr, on sait que la plupart des visiteurs de blogs geek et high-tech sont aussi eux-mêmes des blogueurs et que tout ce petit monde tourne un peu en circuit fermé. Mais j’ai aussi la faiblesse de penser que dans mes lecteurs, dans nos lecteurs, il y a des visiteurs qui n’ont pas de site, et qui viennent ici juste pour s’informer, ou pour se détendre pendant quelques minutes.

Comme on lit un journal, quoi. Or tous les lecteurs de journaux ne sont pas des journalistes, et n’attendent pas une quelconque gratification en retour de leur fidélité.

Cette vision du dofollow vs. nofollow sous-entend en outre que tous les blogueurs seraient avides de backlinks à forte valeur et de gros trafic. Ce qui à mon avis est faux. Nombre de blogs personnels sont encore (et peut-être définitivement) dans une autre logique, celle du carnet personnel des origines. Et ceux-là se contrefichent à mon avis de leur SEO, de leurs statistiques de fréquentation ou de leur classement Wikio (quand ils y figurent). Ce qui ne les empêche pas de prendre une part active aux discussions chez les autres. C’est le cas par exemple de mon blog personnel, pas optimisé, sans tags de statistiques et presque sans backlinks (je vous laisse le trouver) et pour lequel obtenir des liens, qu’ils soient dofollow ou autre m’indiffère complètement.

Bref, j’espère que quand on poste un commentaire dans un blog c’est parce-que l’on a quelque-chose à dire, et pas seulement pour obtenir du jus en retour après avoir scruté le code-source de celui-ci à la recherche de la fameuse balise maudite… Quand je lis des choses comme « je ne commente plus chez untel parce-qu’il est nofollow » ça m’inquiète un peu pour l’avenir des relations sociales dans le web. Pas vous ? Personnellement, quand je poste un commentaire quelque-part, la notion de do/nofollow m’indiffère tellement que je ne pense même pas à me poser cette question à mes yeux saugrenue.

Le retour du dofollow…

Cela étant, et ces observations faites, comme je l’ai indiqué en introduction, je souscris au dofollow. Et j’en profite pour chasser un malentendu dont je suis en partie responsable concernant Presse-citron : les liens dans les articles et dans les commentaires ici sur ce blog ont toujours été en dofollow… jusqu’à la dernière mise à jour de WordPress mise en place avec la nouvelle version du site en juillet dernier, qui a passé de facto et automatiquement les liens de commentaires en nofollow sans que je l’aie remarqué.

Je m’en suis aperçu récemment après qu’un ami spécialisé dans le développement de trafic m’en ai fait la remarque verbalement, puis que l’on me l’ai redit sur Twitter cette semaine.

J’ai donc corrigé cela hier : les liens de signature et ceux qui se trouvent dans le corps des commentaires de Presse-citron sont de nouveau en dofollow. Pour la petite histoire, pour moi qui recevais très peu de spam, le changement a été radical : plus de 50 spam-comments dans ma file de modération ce matin. Ouch.

Je ne sais pas si le nombre de vrais commentateurs va augmenter (ce qui tendrait à démontrer que la théorie exprimée dans cet article est exacte), mais les spammeurs, eux, sont déjà de retour 🙂

[1] sur le sujet, je vous invite à lire les articles et groupes suivants :


Nos dernières vidéos

135 commentaires

  1. Wikipedia est en no follow, mais les tests auraient tendance à montrer que des liens no follow venant de wiki ont quand même une importance pour mister Google.

    (et un backlink, un)

  2. Moi ce qui m’énerve avec cette histoire n’est pas le nofollow ou le dofollow mais ce que google à fait du lien qui est l’un des principe même du web avec sa connerie de pagerank. Avant on faisait un lien pour aiguiller l’internaute. Desormais la majorité des liens sont fait pour le referencement. Il n’y a qu’a voir les annuaires qui avant étaient des sources de trafic pour les webmaster et de bon plan pour les visiteurs. Désormais ils ne s’adressent plus qu’aux webmasters en leur parlant de PR et Backlink sans même se soucier de l’internaute moyen tombant sur ces pages et ne comprenant pas un mot de ce qui y est expliqué…
    Bref selon moi google transforme le web qui grossi de jour en jour a coup de spam et de farmcontent juste pour faire plaisir a google…

  3. L’autre solution pour récompenser les commentateurs fidèles, pertinents et titulaires d’un permis de blogger peut-être de les citer de temps en temps dans un post non?
    En tout cas, c’est une option que j’ai prise.

  4. Pierre-Olivier Carles on

    Je pense que tu te fais des noeuds au cerveau pour pas grand chose. Mes liens sont en DoFollow depuis longtemps car ça me fait plaisir de faire plaisir et de donner des backlinks pour aider des gens sympa à sortir de l’ombre.

    Certains en profitent pour commenter de façon assez vide… et souvent se ridiculisent ainsi. D’autres spamment et je les supprime, comme je l’ai toujours fait. Après quelques mois, tout rentre dans l’ordre en général.

    PS : Merci pour le backlink qui me permettra d’améliorer un PR déjà sympa 😉

  5. Moi c’est aussi suite aux nombreuses discussions et notamment au blog de Marie Poureyron (pink seo) que je suis passé en dofollow. Tes remarques sont vraies, mais en même temps les commentateurs ayant des blogs sont contents de bénéficier d’un backlink de plus, et l’auteur du site est heureux d’avoir un commentaire, donc finalement tout le monde est content 🙂 Après effectivement il faut rester vigilent sur la teneur des propos.

  6. Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse. J’ai moi-même retiré (quoique… j’ai peut-être la mauvaise surprise que tu as eu lors de la dernière mise à jour WordPress) les « nofollow ». Cette étape ne fut pas pour attirer plus de commentateurs (ou plus de spam ^^), mais simplement car c’est un petit plus très simple à mettre en place (un simple plug-in) et qui peut donner un coup de pouce aux bloggers qui se lancent. 🙂

    C’est peut-être une vision un peu naïve, de se dire que les gens commentent juste par intérêt pour l’article, et non pas par intérêt personnel. J’en veux pour preuve certains commentaires qui sont limites limites. Par exemple, des petites phrases du style « très bon article, j’aime beaucoup ! » avec un lien vers une galerie d’art québecoise ou une société spécialisée dans la tuyauterie. Avouez que c’est étrange sur un blog de développeur.

    Bref, j’adhère également aux 99 % de do-followers.

  7. Pour ma part, je ne me suis jamais posé cette question avant de poster un commentaire sur ce blog ou sur un autre.
    C’est uniquement mon intérêt pour un article donné qui me fait réagir ou non.
    Dans le même temps, je préfère que ces liens soient en « dofollow », car je ne suis pas contre plus de contacts et de visibilité.
    ;]

  8. J’avais remarqué le changement mais j’ai laissé des commentaires quand j’avais l’impression que ça présentait un intérêt (savoir comment récupérer des pdfs sur Ibook ça avait au moins un intérêt pour moi ^^).

    Sinon mettre un no-follow ça vire une bonne partie des spammers mais ça prive aussi ceux qui commentent sans arrière pensée d’un petit bonus SEO toujours appréciable.

    Perso j’ai été obligé de virer le champ site web des commentaires sur mon blog pro. Mais c’était uniquement à cause d’un widget mal foutu qui mettait l’url sur le pseudo des participants automatiquement (je trouvais ça moche ^^).

  9. « Déjà 5 commentaires, TOUS assortis d’un lien vers un blog ou une page perso…
    =] » => Y compris le tien 😉

    Je pense que presse citron a assez de popularité pour se passer du do-follow, mais il est vrai que pour un jeune blog c’est un bon moyen de motiver les commentaires le temps de se faire connaitre.

    Je ne puis qu’approuver la démarche, cependant j’ai bien peur que presse citron risque de subir une vague de spam sans précédent …

  10. Je confirme, je lis plusieurs blogs tous les jours, pour m’informer, pour ma culture générale, pour me détendre et pour motiver mon « esprit critique ». Je n’ai pas de blog, et je me fiche complètement du dofollow ou nofollow, bienque je comprenne l’intérêt de l’un ou l’autre pour certains… Au plaisir de vous lire…

  11. Il y aura toujours des profiteurs et des gens intéressés, c’est un fait. Pour moi les liens sont l’essence même du web et le fait d’en passer en nofollow tue toute logique sans pour autant remplir la mission de mettre fin au spam (ça se saurait).

    Maintenant il y a peut-être des solutions intermédiaires : ne pas laisser passer les messages creux, les + 1, ne passer le lien en doffollow qu’au bout de X commentaires…

  12. Je me pose la question avec Twitter : j’ai remarqué que bien que le lien vers le site en page profil soit en nofollow, il est quand même bien pris en compte par Google et remonte bien dans les recherches.
    Alors ?
    Autrement, tiens, je lance un nouveau site, et viens ici spammer comme un goret afin d’avoir un beau BL.
    Mais il s’agit d’une expérience scientifique 😉

  13. Hum.
    Le débat est effectivement lourd et même si j’ai du mal a comprendre le coté arbitraire du nofollow : « non, tu ne profiteras pas de mon site », je l’explique assez facilement.
    Sur nos blogs, nous avons envie d’avoir de vrais commentaires motivés par la passion, par l’intérêt que suscite un article.
    Un blog en dofollow se retrouvera donc forcément avec des commentaires motivés par le coté SEO…

    Mon commentaire doit probablement, soyons honnêtes, rentrer dans les 2 catégories 😉

  14. Souhaitant booster mon ref nat, je suis toujours en quête de Dofollow et ça m’incite fortement à commenter et découvrir des blogs. Maintenant, je ne m’estime pas spammeur dans le sens où je porte aussi un réel intérêt à l’article et je tente de poursuivre le débat. pour moi c’est du Win – Win. Alors oui il y a des gens qui commentent en parti pour le SEO, mais je ne pense pas que le rapport soit biaisé. car commenter un blog pour le SEO Ok, mais pas à n’importe quel prix.

  15. Je laisse un commentaire à ton article mais pas car tu es adepte du « dofollow »…
    Moi je suis du coté « nofollow » mais j’ai tout de même une « rubrique Top commentateurs » dans les articles qui est « dofollow ». Car oui il faut « remercier » les commentateurs, mais bon il faut être clair un lien « nofollow » est tout de même pris en compte par notre ami Google (Cf. Webmasters Tools ou autre) mais sa qualité (jus ou autre) est très faible.
    Apres activer le « dofollow » pour avoir des commentaires… c’est pas pour moi, car si l’internaute à vraiment envie de laisser un commentaire, comme je suis en train de le faire, il le fera que le lien soit « dofollow » ou non. Car par exemple, je visite régulièrement ton blog mais ça doit être mon premier commentaire.

  16. hahaha! je reviens donc poster des commentaires 😉

    Ceci dit j’ai pensé faire le chemin inverse pour virer tous les commentaires qui viennent pour récolter un lien… il y a pas mal de commentaires creux avec un lien optimisé pour le SEO

  17. Bonjour,

    je vous rassure : il y a bien des gens qui n’ont pas de site à mettre en avant ni de lien à poster et qui viennent sur votre site de temps en temps, juste pour le plaisir de lire un ou deux (ou dix parfois !) articles.

    Bonne journée et encore merci pour votre blog.

  18. @Manu:
    Tout à fait !
    Ce que je voulais dire par là justement, c’est que j’ai l’impression qu’une majorité des lecteurs de Presse-Citron ont un blog, ou au moins une page perso, d’où l’intérêt à mon avis pour Eric de laisser les liens en « dofollow ».
    ;]

  19. Mais l’inverse n’est il pas aussi une façon de voir les choses intéressé ? « venez faire vivre mon site, mais ne comptez pas sur moi pour vous aider… »

    Certes les commentaires inintéressant mais intéressé risque de fleurir sur les sites, ce qui est bien dommage.

  20. Oui Eric tu as des lecteurs réguliers qui ne commentent pas forcément , qui ont un blog, et qui en l’occurrence ne remplira justement pas la case « Site web » …

  21. C’est vrai que c’est un peu nul de se dire qu’on ne commente pas parce qu’un site est en NoFollow, d’autant que ce fonctionnement est par défaut chez WordPress. Il faudrait d’ailleurs plutôt se demander pourquoi celui-ci est la norme sur les blogs WordPress…

    Pour moi, je commente souvent les blogs que je lis, et (hélas) j’oublie même parfois de mettre le lien vers mon blog, alors NoFollow/DoFollow….

  22. +1 pour l’idée de @Rincevent qui me paraît être une bonne proposition. Après, cela signifie qu’il faut garder un historique de commentaire pour chaque internaute ou obliger à l’inscription pour commenter, donc pas facile.
    C’est un peu le principe des membres de forum, qui sont « classés » en fonction de leur activité et qui reçoivent des surnoms gratifiants s’ils commentent beaucoup.

  23. Dans 99% des cas, quand je post un commentaire c’est que l’article m’a interressé et peut avoir suscité une réaction et l’envie de partager. Ce ne sont pas que des blogueurs geeks qui lisent les actus de presse citron ou autre geek site… et même (tenez vous bien hein), certains n’ont pas de sites/blogs à promouvoir… si si.. c’est possible.

  24. C’est un éternel débat qui ne mène à rien de bien nouveau à chaque fois : chaque blogueur fait comme il l’entend, et y voit son intérêt avant tout.

    Il faut savoir que les blogs dont les commentaires sont en dofollow sont listés, entre autres, sur des forums de blackhat SEO, afin d’être spammés par des commentaires plus ou moins utiles. En l’occurrence, mon blog a été en dofollow durant une courte période (de test, du coup). En quelques jours, je recevais plusieurs milliers de commentaires de spam… et aujourd’hui encore ça me suit.

    Le souci est que même avec un Bad Behavior ou un Akismet en place, rien n’empêchera d’avoir des champs « Nom » remplis par des mots-clés, qui peuvent plus ou moins porter préjudice au blog spammé s’ils ne sont pas contrôlés.

    Bref, tout ça pour dire que c’est une nouvelle occasion de se faire spammer (et flooder), mais que oui, ça plaît à certains blogueurs de recevoir un peu de jus et d’entretenir cette relation de donnant-donnant.

  25. Mes amis,
    le jeu de commentaires pour avoir un back link n’en vaut pas la chandelle. Sachant que sur la plupart des blogs les pages d’articles ont un PageRank de 0 et que ces pages ont plus de 100 liens internes/externes celui qui poste le commentaire avec son site n’aura aucun jus de liens. Quant au fait d’avoir un backlink, Google sait différencier un backlink qui se trouve dans l’article (et lui accorde plus d’importance) et un backlink qui se trouve dans les commentaires (auquel il n’accorde pas d’importance surtout quand il sait qu’il y a encore 45 commentaire sur la même page). Par conséquent poster les commentaires uniquement pour gagner des bakclink est uns stratégie perdante.

  26. Ah J’en profite mais voudrai bien rajouter que de toute façon pour Google regarde de plus en plus la sincérité des backlink sur un site… s’il n’y a que des backlinks issus de sites en DoFollow il trouve cela suspect… C’est pourquoi il est important de commenter aussi sur des sites en NoFollow. Mais franchement pour tous bloggueurs, il est facile de repérer ceux que le sujet intéresse ou bien s’ils ne sont à la recherche que de jus. Il est donc facile pour un bloggueur de supprimer le commentaire inutile ou abusif… Bon la pour mon cas, je pense pas être hors sujets… mais ce n’est que mon jugement : )

  27. La vraie lutte qui se joue maintenant dans les dofollow, c’est de mettre au point un algo (faut que je m’y penche mais j’ai pas le temps) qui s’occupe de détecter les « ancres à la noix » qui sont souvent utilisées comme ici en lieu et place du champ « nom » … c’est cela du spam de commentaires en bonne et due forme … pour moi quand on me demande mon nom, je ne répond pas « serviette éponge » 🙂

  28. Merci pour l’article!

    Perso, je suis en dofollow quasiment depuis les débuts de mon blog. Je reçois entre 5 et 10 commentaires de spammers mais je les jette illico presto. En général ils ne reviennent pas!
    D’ailleurs, je n’ai presque jamais eu de « mauvais commentaires » de vrais blogueurs. Ils font tous l’effort de faire des commentaires constructifs même si c’est pour obtenir des backlinks

  29. NoFollow/DoFollow je me n’étais jamais posée la question avec mes autres sites web jusqu’à ce que j’ouvre un blog « un peu » sérieux.

    Après avoir retourné la question dans tous les sens j’ai installé un petit plugin qui fait que les liens passent en do-follow au 2e commentaire du participant.
    Ça m’assure au moins que la personne qui cherche essentiellement des backlinks fera au moins deux commentaires.
    Et les autres qui laissent leur lien mais ne viennent pas que pour ça, et bien ça les récompense quand même 🙂

  30. C’est un drôle de vieux débat qui anime sporadiquement les blogs 🙂
    Juste peut être donner le nom d’un outil qui permet de visualiser les liens en nofollow pour les gens pas à l’aise avec le code source, l’extension firefox Search Status permet de les mettre en valeur.
    C’est un peu crado quand il est tout le temps activé mais ça réserve souvent des drôles de surprises.

  31. Eh bien merci de m’avoir éclairé sur ce point qui m’a toujours semblé obscur.

    Je suis assez d’accord avec le 2eme com de « Observateur ».
    Je vais donc spammer à mort 😉

  32. Un article intéressant, je crois que c’est comme dans tout maintenant, la société est faite comme cela, on ne fait jamais rien gratuitement et sans intérêt. certain post dans l’optique d’être vu et de faire connaitre leurs opinions, d’autre dans l’unique but d’augmenter les backlinks de leur site et d’autre juste pour le plaisir personnel de faire partie de la communauté et d’être contributeur de celle ci. Il en faut donc pour tout le monde et je ne vois aucun mal a ça du moment que ça profite à chacun. Merci pour cet article qui a occupé ma pause café 🙂

  33. Pingback: blog buzz & tendances

  34. A vrai dire j’ai pense que le pourcentage de no follow est plus eleve :). Mais c’est vrai, quand tu publies le commentaire c’est pour toi (tu as la possibilite de t’exprimer, d’ajouter ton avis) et pour le redacteur du text (vous savez probablement combien de joie apporte le commentaire valable ). Thx for this post, good job 🙂

  35. Vive le nofollow !!! Moi je suis pour le nofollow dans les commentaires, déjà on évite le spam et ensuite poster un commentaire doit toujours être un acte dénué d’intérêt SEO, cela dénature complètement le sens même de poster un commentaire sur un blog ou l’idée est de discuter et partager et pas d’améliorer son SEO.

    Mais c’est très politiquement correct de dire que l’on est contre le nofollow, c’est très blog attitude, ca fait sympa et puis on le sait tous le nofollow c’est le mal (D’ailleurs le réchauffement climatique est du au nofollow)…. mais si près de 99% des bloggeurs sont contre le nofollow combien font du dofollow dans leur commentaire…. 10% pas plus… cela fait pas mal d’hypocrites à la fin.

    Après les idées du donnant-donnant ou encore aider les jeunes qui montent, il y a d’autres manière de le faire que de mettre du dofollow dans les commentaires, mieux vaut 10 commentaires de qualité que 100 mauvais et passer son temps a trier entre les bons et les mauvais.

    Le champs « site web » doit rester seulement comme le nom ou pseudo une source d’info sur la personne qui poste rien de plus et c’est déjà bien.

    Bref avec le nofollow au moins au sait qu’un commentaire est « sincère » avec le dofollow il y aura toujours un doute. Donc vive le NOFOLLOW :))))))

  36. N’ayant pas de site à promouvoir, je ne commenterai pas cet article, afin de ne pas créer un backlink vers un trou noir spatio-virtuel qui risquerait de faire remonter le pr de singularités webatiques indésirables.

    Mpffff…

    Vu de loin, quand même, quelle mise en abîme. C’est la vache-qui-rit-qui-rit qui doit être contente, contente, contente, contente…

  37. Bonjour, c’est la première fois que je poste un commentaire sur Presse Citron que je lis pourtant régulièrement depuis longtemps. Cet article sur le Nofollow, m’a appris ce que c’était. Alors, je l’avoue, je poste aujourd’hui pour voir comment ça marche. En tout cas merci pour toutes ces infos, toujours dans un style clair et didactique.
    Mais je reste un lecteur discret et assidu !

  38. @Photovoltaique: remarque que je n’ai pas 35000 commentaires à chaque post non plus, ce qui rend mon principe réalisable.
    Ca rejoins également un peu le discours d’alexandre.
    Et puis, il n’y a pas que des bloggers en recherche de backlink, on peut aussi commenter pour commenter non?

  39. Pour ma part, j’ai tendance à penser que cet attribut inventé par Google est assez proche d’une déclaration d’incapacité à gérer le spamindexing.

    Dès l’ouverture de notre blog, j’avais pris la décision de passer en dofollow. Je considère en effet que ce n’est pas forcément à moi de gérer les soucis de Google avec le spam.

    Je pense aussi qu’il faut sans doute relativiser le poids accordé à ce type de backlinks. GG est tout à fait capable de détecter des liens de signature de commentaires sur la plupart des plateformes de blogs.

    J’avais par ailleurs donné des conseils à ceux qui font la chasse au blogs dofollow pour y déposer des commentaires avec BL :
    http://blog.axe-net.fr/comment.....-dofollow/

    J’ai édité cet article dernièrement, pour ajouter l’adresse d’un site qui permet de s’amuser un peu avec les spammeurs un peu trop lourdauds.

  40. Mais alors, je ne vois pas ou est le problème ? En quoi le fait de mettre des ancres à la place de mon nom est indicateur de mon non-intérêt ???? C’est totalement faux en plus… Bon pour Info puisque c’est si important aussi… je m’appel Emile

  41. Le probleme c’est la modération des commentaires. Ici ça va mais quand tu vas sur un site ou la modération n’est pas suivie et qu’il y a du auto approuve quand tu as +10000 commentaires avec Viagra et autres, c’est quand même autre histoire.

    Pour moi dofollow veut dire modération et modération = perte de temps ou tu ne fais pas autre chose, alors qui est gagnant vraiment?

    Après s’il y a de la mod et que les personnes qui commentent apportent vraiment un plus au sujet pourquoi pas faire du follow 🙂

  42. Moi aussi j’aimerais mettre mon blog en dofollow mais seulement, je ne suis pas sur de savoir comment il faut faire. Mon blog est sous blogger. Ce n’est donc pas un plugin à rajouter comme avec worpress.
    Comme ici on parle de dofollow, il y peut-être quelqu’un qui pourrait m’aider (j’espère qu’il y en a au moins un sur blogger).
    Merci d’avance de votre aide 😉

  43. Eric tu m’a devancé, j’étais entrain d’écrire un article sur ce sujet.

    Je n’ai pas pris le temps de lire les autres commentaires (pas que ça à faire, non mais !) et ma conclusion (système testé sur un des mes sites d’actualité) était que cela n’apporte pas plus de commentaire casual mais lorsque cela se sait, amène principalement des personnes bossant dans le webmarketing souhaitant améliorer leur référencement.
    Et comme c’est aussi mon cas, j’en profite :p

    Bref, j’ai donc laissé le dofollow car je me dis que tant que le commentaire est pertinent cela ne me gêne pas. Dans le cas contraire, à moi de faire le tri.

    @devine : D’après moi le backlink compte, il faut juste l’utiliser intelligemment.

  44. Ce qui me fera toujours marrer, c’est des pseudos comme « location bouteille d’huile » ou encore « crédit choucroute » (histoire de ne viser personne) qui viennent commenter sur les blogs en (do) follow et qui ensuite viennent se plaindre qu’on leur demande un prénom au lieu d’un mot clé…
    perso, j’utilise mon prénom ou mon pseudo, et si possible (comme chez Sylvain ou Marie par exemple) un mot clé si le plugin Keywordluv est présent, sinon, le lien est déjà très bienvenu, et au lieu de vous plaindre de devoir mettre un prénom, remerciez ces bloggeurs de vous accorder un lien.
    Chez moi c’est Follow à partir de X commentaires, et pas avant. Pseudo accepté, mais PAS de mot clé, faut être logique.
    Une autre solution en cas d’absence de Keywordluv, est celle de Sylvain, qui intègre des mots clés MAIS qui met son prénom, c’est propre et je pense que ça dérange moins le bloggeur que de parler à « rachat de chewing gum »
    (si avec ça Eric se prend pas des visites loufoques, j’y comprends plus rien)

  45. Pierre-Olivier T. on

    C’est bien d’imaginer que des lecteurs puissent ne pas avoir de blog et viennent pour s’informer.

    Mais ce serait encore mieux de d’imaginer qu’ils ne savent pas ce que c’est que le nofollow, le dofollow, le SEO, etc …

    Parce que pour moi, cet article pourrait bien être écrit en Serbo-Croate, ça ne changerait pas grand chose …

    • Eric

      @Pierre-Olivier T. : j’essaie de vulgariser du mieux que je peux, je sais que cette notion de nofollow doit paraître complètement absconse au néophyte, c’est pour cela que j’ai mis plusieurs liens vers des articles d’explication en apostille [1] de ce billet

  46. Effectivement Eric, je n’ai pas de blog ni de site web perso, mais je lis tes articles car je les trouvent très intéressants pour mon information personnelle et professionnelle, tu peux te rassurer, il y en a encore des gens qui laissent des commentaires sans attendre en retour quelconques liens… 🙂

  47. J’ai longtemps visité les blogs en tant que simple visiteur, mais depuis peu je blogue et il est toujours appréciable d’avoir un retour de mes commentaire, sans pour autant changer mes habitudes : je ne commente pas POUR un backlink.

    Par contre, où ce débat fait-il fureur ? Je ne blogue pas du tout dans le high-tech, mais je m’y intéresse. Et pourtant je n’ai rien vu de particulier à ce sujet !

  48. Je pense que c’est une sage décision. Personnellement, sur deliciouscadaver.com, je suis également envahi de spam commentaire pourri, j’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet. Néanmoins, je pense que c’est un minimum de donner ça au mec qui prend la peine de commenter, du coup je me fade une modération de fou, et je ne laisse passer que les commentaires qui en valent vraiment la peine.
    Comme dit plus haut, il y a keywordluv, qui permet de limiter la casse niveau « rachat de credit », « cancer du rectum » et compagnie.

  49. Eric, parmi vos lecteurs il y a sans doute des gens désintéressés par les backlinks ou les liens dofollow et comme vous dîtes il y aussi les autres. Il est donc normal pour satisfaire ces deux types d’utilisateurs de laisser les liens dans les commentaires en dofollow – c’est donc bien de l’avoir rétabli.

    >Personnellement, quand je poste un commentaire >quelque-part, la notion de do/nofollow m’indiffère >tellement que je ne pense même pas à me poser >cette question à mes yeux saugrenue.

    Ca c’est plus facile à dire et à faire quand on a un des blogs francophones les plus connus et les mieux référencés 😉 Mais pour tous les autres qui essaient de faire connaître leur petit site, faut bien parfois jouer un peu les rémoras.

    Comment faisiez-vous avant que votre blog devienne connu et très fréquenté ? L’est-il devenu uniquement par le bouche à oreille et la qualité de son contenu, ou a-t-il aussi fallu être actif dans sa promotion – sous quelques formes que ce soit ?

    • Eric

      @SalutFinlande, forum francophone en Finlande : c’est très clair de ce point de vue : je n’ai jamais fait la moindre promotion forcée et non naturelle de Presse-citron. Jamais une demande de backlink ou d’échange de liens, et la plupart du temps quand je commentais c’était sans même prendre le temps de signer avec mon url. D’ailleurs la notion de nofollow m’était totalement étrangère (la première version de Presse-citron n’avait même pas son propre nom de domaine et était un sous-domaine de free, et les url n’étaient même pas réécrites ni optimisées). Mais je reconnais que c’était certainement plus facile il y a 5 ou 6 ans qu’aujourd’hui pour qu’un blog se fasse connaître car nous étions peu nombreux. La visibilité est venue naturellement au fil des discussions.
      Tout cela pour une raison très simple : Presse-citron était un blog perso amateur que je gérais à temps perdu à côté de mon activité principale, sans aucune autre ambition. Il est devenu « pro » par hasard quand j’ai vu que ça pouvait fonctionner.

  50. Do-follow ou pas c’est surtout à mon avis une question de choix personnel.

    Je comprends autant celui qui veut avec des commentaires « non-intéressé » et éviter de passer du temps à trier les spams, que celui qui veut en profiter pour filer un coup de pouce « gratuit » pour ces contributeurs.

    Doit-on arrêter de filer des tickets de tombola gratuits à tout le monde parce que dans le tas certains ne vont pas les utiliser ? Ce n’est pas la solution que j’ai choisi en tout cas.

    Par contre DO-follow pour moi est synonyme de Askimet + modération au premier commentaire … ça suffit pour la plupart des blogueurs amateurs 😉

  51. Je ne pense pas avoir un avis particulièrement pertinent sur le sujet, mais si j’avais à recevoir d’un coup un grand nombre de spams en guise de commentaires, mon petit doigt me dit que ça entrerait sans aucun doute en considération quant à ma vision du problème…

  52. Cette histoire de dofollow / nofollow est un marronnier.

    Si j’ai pris la peine de rédiger un billet à ce sujet c’était pour expliquer à ceux qui l’ignoraient, que certains liens valent mieux que d’autres, d’un point de vue purement SEO.

    Il y a eu beaucoup de réactions à ce post, et plusieurs posts en réponse ainsi qu’un nombre impressionnant de blogs qui sont (re) passés en dofollow. Autant dire que je ne m’attendais pas à un tel succès 😀 Et désolée car vous allez tous subir des spams, c’est inévitable.

    Si dire « je commente que si c’est en dofollow » me gène aussi, si ça me gonfle de parler à « location de choucroute », je pense que le dofollow est la bonne solution :
    – ça ne pénalise pas le blog qui l’utilise
    – ça permet aux commentateurs qui possèdent un site de récupérer un peu de jus.

    Bon je pose quand même un bémol sur cette seconde affirmation : quel est la valeur d’un lien dofollow dans un commentaire de blog lorsqu’il y a déjà eu 50 commentaires avant? 😉
    Ceux qui n’ont pas de site s’en fichent aussi royalement, je le conçois.

    Mais s’il y avait une seule bonne raison d’adopter le dofollow selon moi, c’est que je considère que ce n’est pas au blogueur d’indiquer à Google que tel lien « ne vaut pas le coup », c’est à Google de faire le tri. Chacun son job non?

  53. Merci pour cet article (et ceux connexes) qui nous explique un peu les notions barbares de DOfollow et NOfollow. Perso, je trouve que c’est un combat d’initiés, loin de ce que viennent chercher (je pense) la grande majorité des lecteurs de blogs high tech ou autres.

  54. Bonjour,
    Je me demandais justement quelle était la raison de tous ces commentaires sur mon blog qui passent à travers le captcha et qui doivent être postés à la main.
    Exemple : http://www.amusoire.net/?2006/.....les#c20733
    Pensez-vous que des gens soient payés pour ce faire ?
    D’un autre côté, ça anime un peu mon blog en panne de commentaires qui se sont déportés sur ma page Facebook.
    Bonne continuation

  55. Je suis assez d’accord avec ton avis Eric, le nofollow évite toute démarche intéressée. D’autant que celui qui vraiment ajoute la valeur dans ses commentaires récupèrera des liens de manière indirecte. Au moins, on valorise le commentaire de qualité dans ce cas là.

  56. Contrairement à beaucoup de visiteurs ici, je ne sais pas ce qu’est un nofollow ou un dofollow, et je viens justement pour me tenir au courant et découvrir des nouvelles choses (j’ai un petit blog, mais il n’est pas beaucoup visité, et c’est pas ma priorité).
    J’ai donc découvert encore un nouveau truc aujourd’hui!!!

  57. Je ne blog que depuis une semaine , et comme le lecteur précédent avant de lire ce sujet , je ne savais pas ce qu’était un nofollow ou un dofollow , même si moi aussi j’ai crée un blog qui parle de web 2.0 , les statistiques m’importes , je les crée par passion et quand je viens sur presse citron , c’est tout simplement parceque j’aime beaucoup ce blog .

  58. C’est fou comment ce genre d’articles parler d’eux en ce moment, et comme je l’expliquai sur le blog de Marie, depuis que j’ai passé mes blog en dofollow j’arrive a avoir des visites grâce à certains commentaires laissé par les visiteurs. Du coup on peut gagnez de nouveaux visiteurs intéressé par le contenue et même des commentaires constructifs. Après c’est clair que faut faire du ménage quand même.

    J’ai je pense sincèrement que le dofollow reste une bonne chose.

  59. Tout comme Marie Pink SEO, je pense que ce sujet est surtout un marronnier. Après effectivement, c’est un retour normal et dans le partage que faire de son site un lieu où se situe le DoFollow. Après il semblerait que ce soit surtout le contenu qui soit intéressant et prioritaire pour la remontée dans les moteurs de recherches. Twitter n’est plus en DoFollow et cela n’empêche pas les remontée en fonction du sujet, ce qui montre bien qu’il s’agit un peu aussi de laisser les moteurs faire le tri sur ce qui semble bon ou non en terme de pertinence. Après c’est une bonne chose que les sites qui monétisent offrent du DoFollow à leurs publics, afin de leur donner un coup de pouce d’une manière assez démocratique.

  60. Il y a en effet un débat. Le doFollow a des effets pervers, et le Nofollow aussi.
    Il existe des plugins Eric qui te permettraient d’être un petit peu plus coquin et que ce n’est pas seulement de la publicité qui passe par ici. L’idée est d’avoir un certain nombre de commentaires approuvés avant de les voir se positionner en Dofollow.

    C’est une technique qui à de nombreux avantages

  61. Bonjour tout le monde

    Voila j’ai ouvert un restaurant avec un pote et on voudrait faire commander un site web. Mais le
    soucis c’est qu’on n’y comprend rien.

    Est-ce que quelqu’un pourrait nous donner des conseilles ou nous recommander une entreprise pas
    trop cher parce qu’on debute ?

  62. @presse citron
    Je serais plutot de l’avis de Didier Sampaolo concernant le Nofollow/dofollow surtout depuis la lecture de son tres bon article – Courage pour la modération de presse citron ca doit etre un poil plus compliqué que sur mon blog

    @SamSoul
    Spammeur bourrin n’est pas une solution au spam, c’est un mouvement militant et qui sait ca va peut etre en calmer quelques uns

  63. Moi j’ai un blog sur lequel les liens sont en dofollow. Je modère les commentaires, donc c’est pas intéressant pour les spammeurs. La notion de « récompenser » le visiteur qui poste un commentaire ne me dérange pas, au contraire si celui-ci est intéressant. Je vois ça plus comme un élément motivant, un « call to action » comme disent les CEO

  64. J’ai un blog WordPress, je viens de découvrir vraiment ce que c’est le nofollow/dofollow (j’en avais déja entendu parler mais ne m’y suis jamais spécialement intéressée). J’ai donc cherché l’option pour ça dans la partie « discussion » du tableau de bord, mais ne l’ai pas trouvée, donc faut que je cherche où c’est. Perso quand je veux commenter sur un blog c’est pour commenter l’article, pas pour poster un lien à tout prix, après si des gens viennent grâce au com’ c’est un bonus.

  65. J’adhère totalement à ton point de vue mais ne suis pas aussi magnanime et ai donc viré le champ « Site web ».
    Au moins ceux qui commentent sont des visiteurs sincèrement intéressés… et zero spam ! (logique)

  66. C’est le cas par exemple de mon blog personnel, pas optimisé, sans tags de statistiques et presque sans backlinks (je vous laisse le trouver) et pour lequel obtenir des liens, qu’ils soient dofollow ou autre m’indiffère complètement.

    question de choix de fait 🙂 !
    j’ai lu tout l’article et avant je pensais comme toi et tu as raison… mais tout le monde a raison finalement. C’est pet être pour ça qu’on a inventé « point de vue »

    sinon j’ai lu jusqu’au commentaire de M. Observateur et il dit vrai, enfin il me semble.

  67. Pingback: Chronik Web #26 Sélection de liens de la Blogosphère francophone | webochronik

  68. Selon certains, le nofollow serait aussi utilisé par google (alors que c’est lui qui a mis en place ce système, non ?)
    Et pour donner une expérience personnelle, j’ai découvert des blogs intéressants en cherchant des liens. Et comme je ne veux pas spammer mais participer au débat, j’ai toujours lu les articles que je commentais. Puis je me suis inscrit aux flux rss parce que ça m’intéressait. Donc dans mon cas, comme lecteur, le do follow a été utile à certains de ceux que j’ai lu.
    Personnellement, ça me fatigue un peu de passer autant de temps à chercher à faire des backlinks, qui n’intéressent que google et non mon visiteur, que de temps à améliorer mon site et/ou mon offre. A croire qu’on ne fait plus rien pour son client et tout pour google…

  69. Pas mécontent d’avoir suivi un peu l’histoire sur Twitter.

    Comme j’essayais de l’exprimer en 140 caractères (http://twitter.com/2dweb/status/26861120964), il se trouve que certains vrais lecteurs (comme moi qui ait pris connaissance de ton retour sur tout ça dans ton billet), sont aussi des entrepreneurs qui passent de longues heures à travailler leur visibilité (soir et week-end) et qui n’ont peut-être pas le temps pour lire des blogs.

    C’est mon cas !

    Je suis en début d’activité et comme vous avez du le vivre : « je boss, je boss, je boss… ». Des dizaines d’articles subsistent dans mes bookmarks, que je ne trouve le temps de lire.

    Pouvoir obtenir un lien dofollow après la lecture et le commentaire d’un article rééquilibre les choses. C’est du temps de gagner puisque ce BL ne devra pas être pêché en s’inscrivant dans un annuaire ou en trouvant des partenariats.

    C’est un investissement.

    Un peu de temps, on se fait plaisir en lisant et en commentant un article, et on a tout gagné, puisqu’on obtient un lien dofollow vers l’un de ses sites (avec ce que ça implique pour le référencement).

    Bref, je tenais à m’expliquer sur mon tweet 🙂 ce qui est fait !

  70. Pingback: Mythes des médias sociaux, jeux vidéos, crises graves…Billets de la semaine #115 - Jeu Gratuit En Ligne Sans Inscription

  71. Il est sur que le dofollow peut attiré le spam mais un commentaire par définition est un nouveau contenue pour la page et aussi indirectement pour le site, ça évite aussi que la page est un contenue statique en permanence.
    Le contenue frais apporté par des commentaires est un apport non négligeable pour un blog, après bien sur il y à ceux qui se fatigue par trop.

  72. Bonjour !

    Je suis un pur exemple du non-bloggeur qui lit du blog, exactement comme tu l’exprime !

    Pas de blog, un pauvre twitter perso, et le reste je m’en carre ! D’ailleurs dans ma logique non bloguiéne (ça existe ?) j’ai du mal à comprendre ce probléme du do/nofollow.. En gros, quoi qu’il se passe avec le dofollow, même si le blog est pas intéressant et vaut pas tripette on fait sa pub ? Alors qu’avec le nofollow non ?

    si c’est ça, vive le nofollow !! Bien plus honnéte et favorisant le contenu cohérent et intéressant !

    J’ai tout compris ?

  73. Pingback: Comment augmenter sa popularité | Le muscle référencement

  74. Pingback: A propos du nofollow dans les commentaires de blogs | tutoriel gratuit

  75. J’ai vu une technique que je trouve sympa sur un blog (je ne sais plus où) : le gars en avait marre de discuter avec « Lave-vaisselle discount » comme interlocuteur 🙂 donc maintenant on peut laisser son prénom/pseudo et à côté on met son site web qui apparait entre parenthèses à côté du pseudo.
    J’ai trouvé ça pas bête.

  76. Oui c’est sûr si les gens ne commentent que pour un backlink, c’est bien triste.
    Mais le nofollow m’envoie le message: « espèce de spammeur potentiel, je t’ai repéré, ha, ha, pas chez moi ».
    Bref, pas de présomption d’innocence.
    Maintenant je trouve ça irritant quand des internautes m’écrivent: « j’ai visité ton blog, à toi de visiter le mien » (texto).

  77. Tout à fait d’accord avec ta vision des choses à propos des relations sociales du web… Les commentaires nofollow ou non ne doivent pas être un but, une récompense tout au plus. Bien que je pense que récompense il n’y a besoin étant donné que si l’on commente c’est que le sujet nous intéresse et que l’on a quelque chose à dire.

    Vous vous imaginez au bar en train de boire un café au comptoir et demander au gens de vous offrir le café car vous avez bien voulu engager la conversation avec lui ?

    Soyons sérieux…

  78. Il me semble toutefois que la question ne se pose pas pour les personnes inscrites directement sur le site, puisque, sauf erreur, aucun lien n’apparait dans les profils des membres (et par conséquent dans les commentaires postés).

  79. Bonjours à tous,

    Pour ma part je n’utilise pas de nofollow dans mon blog, il est certains qu’il y a de tout sur la toile, à nous de trier !

    Les débats font avancer les choses et nous permettent d’évoluer vers la sagesse.

    Vos commentaires sont très intéressants à tous égards.

    Merci

    Bonne chance à tous !

    ES

  80. Je suis aussi un partisant du DoFollow, mon blog est DoFollow, et d’ailleurs je donne les explications dessus sur « comment virer le NoFollow sous WordPress ».

    Je n’avais pas remarqué que presse-citron été repassé en NoFollow à un moment.. Pas bien grave, c’est pas le genre de truc qu’on remarque facilement si on a pas les bons outils.

  81. Ma question serait plutôt : est-ce que cela a un grand intérêt de « spammer » en commentaire les blogs et d’avoir sur une même page plus de 100 commentaires donc 100 liens ? (sachant que certains font beaucoup plus par commentaires)
    Au final, le lien ne sera pas si puissant que ça, étant donné que la page aura déjà plus de 100 liens externes …
    Qu’en pensez-vous ?

  82. il faut donner du jus à ceux qui prennent la peine de commenter chez vous en leur offrant un backlink dofollow ». Autrement dit c’est donnant-donnant. Il n’y a rien qui vous interpelle dans cette affirmation ? M

  83. Je n’aime pas tellement cette façon « intéressée » de voir les choses car elle fausse à mon avis les relations entre les blogueurs et ceux qui commentent.

  84. L’usage du nofollow peu dans certain cas etre justifié comme pour les pub. Et dans d’autres cas l’usage du dofollow peu aussi etre justifié sans pour autant susciter l’interessement des comentateurs. Je pense que les liens a la base sont tous en do follow seulement les lien de pub ou a GROS risque de spam OU non moderé doivent etre mit en no follow.

  85. Un lien est un lien, même dans le cas ou google ne suivra pas le lien d’autre suivront le lien. Puis un lien nofollow ramènera au plus quelques visiteurs de plus sur un site Web.

  86. Le DoFollow encourage clairement à mettre des commentaires sur les posts des blogs, ça donne plus de vie à celui-ci, plus de visibilité et ça permet de ramener plus de visiteurs sur le moyen terme.
    Pour moi, c’est du win-win.
    J’ai découvert des blogs par ce canal que je ne connaissais pas avant !

  87. C’est vrai qu’il faille peser le pour et le contre, le do-follow récompense le vrai commentateur de blog (si c’est comme ça que l’on dit) par contre, c’est vrai qu’il favorise le spam ce qui pousse un certain nombre de blogueurs à passer en nofollow ou pire à ne pas autoriser les backlinks.

    Le spam est le fléau des blogueurs et Google adore les backlinks qu’ils soient en Dofollow ou nofollow provenant des blogs…

  88. @formation création Google ne peut pas apprécier les liens en nofollow car les robots ne les suivent pas… Pour rebondir sur la conversation, c’est vrai que le doffolow crée un audimat auquel on ne s’attend pas forcement selon la thématique traitée. Après le plus long et embêtant est de démêler qui vient par intérêt ou qui vient pour apporter quelque chose.

  89. C’est de bonne guerre cette histoire de do-follow. Qui peut reprocher à qqun de vouloir obtenir (un peu) plus de visiteurs et de pagerank. Les commentaires de blog souvent le seul moyen à la disposition des webmasters. Les échanges de liens, autre alternative aux commentaires, sont souvent très difficiles à obtenir.

  90. Bon article pour les référenceurs. Après je comprends pourquoi le nofollow est de plus en plus utilisé, car les solutions de référencement automatique oblige les référenceurs à devenir de plus en plus présent sur la toile… mais parfois ça s’apparente à du spam

  91. Bonjour à tous, je suis actuellement étudiante en référencement et je participe à un concours ! Mon équipe et moi-même sommes en train de tester la technique des commentaires dofollow et nous avons l’impression que ce type de backlink est « éphémère », notre changement de position a été furtive. Quelqu’un a déjà constaté cet effet ?
    Merci de vos réponses

  92. @ Labotronix

    Oui les liens sont éphémère car les pages des blog finisse par être des pages banal et sans pr.
    Le blog donne des liens comme un annuaire hormis que les contenu peut être pile poile dans la thématique.

  93. Aucun commentaire en mars 2012 ? Vite, réchauffons l’article ! Un nouvel avis pro dofollow donc. D’abord, j’en ai grand besoin 😉 Ensuite puisque le dofollow encourage les commentaires, et qu’ils sont de toutes façons généralement modérés, c’est bien du win-win : comme lecteur ce que je trouve souvent le plus intéressant, hé bien ce sont justement les commentaires. ça amène des questions, des tuyaux, ça fait découvrir d’autres blogs. Mais ça enrichit aussi le contenu et apporte des mots-clés au moulin. Je pense que les rédacteurs de blog ne crachent pas dessus non plus.

  94. Bonjour,

    Je trouve que c’est une très bonne chose et un plus pour les blogs d’être en dofollow et de le revendiquer. Cela permet d’inciter aux commentaires.

    Bien sûr il faut filtrer un peu car cela attire également les commentaires inutiles ou le spam.

    Salutations

  95. Moi je trouve que c’est quand même beaucoup plus plaisant de poster sur des blogs dans le but d’obtenir un backlink, plutôt que de rédiger a longueur de journée des CP, parce que a la longue ça peut devenir dure de trouver de l’inspiration pour rédiger. Je pense cependant que le poids des backlinks sur les blogs est moins important que sur les CP, mais c’est a vérifier.

  96. Pour ma part, le dofollow est une bonne chose également, si les SEO viennent sur votre blog, vous avez plus de chance de vous faire repérer pour un partenariat ou des test produits ou autre… Enfin c’est un avis perso.

Répondre