A seulement 10 ans, un jeune développeur a déjà 5 applications à son actif

La conférence d’Apple dédiée aux développeurs qui s’est tenue en début de semaine et qui a permis à la marque de présenter de nombreux produits et nouveautés, est aussi le lieu où se sont massés plus de 5000 développeurs internationaux. Le plus jeune d’entre eux n’avait que 10 ans et la plus âgée (c’est une femme) avait 82 ans.

Le plus jeune de la conférence WWDC d'Apple avait 10 ans

Justin Sullivan/Getty Images

Yuma Soerianto est jeune développeur australien de seulement 10 ans qui a fait couler beaucoup d’encre à l’étranger, car ce petit bonhomme au visage angélique est un vrai génie dans son domaine. Sa passion à lui, ce n’est pas le foot, mais le codage. A seulement 6 ans, s’ennuyant à l’école, il a décidé d’apprendre à coder. Assez rapidement, les lignes de code coulaient dans son sang de manière très fluide.

Il apprend à coder à l’âge de 6 ans et à 10 ans, Tim Cook encense son travail

Le jeune garçon confiait lors de la conférence : « J’aime programmer des pages web, mais comme tous le monde dispose d’un smartphone, j’ai donc voulu apprendre à créer des applications mobiles. J’ai pu créer des choses très divertissantes sur l’iPhone, comme des jeux ! ».

Il a créé 5 applications présentes sur l’App Store à savoir Lets Stack! (le plus populaire, un jeu qui permet d’empiler des boîtes), Hunger Button (une application qui permet de trouver des restaurants spécifiques près de chez soi), Kid Calculator, Weather Duck et Pocket Poké. Le jeune garçon n’est d’ailleurs pas passé inaperçu lors du WWDC, puisque Tim Cook en personne, le CEO de Apple a tenu à le rencontrer et a évoqué son cas, à l’ouverture de la conférence. Le jeune garçon, ne se contente pas de créer des applications reclus sur lui-même, il a au contraire créé un canal sur YouTube pour permettre à d’autres personnes de se lancer dans l’aventure, baptisé: Anyone can code.

Yuma Soerianto a d’abord commencé par apprendre sur Swift Playgrounds, une application créée par Apple pour faciliter l’apprentissage du code pour les enfants, il a ensuite perfectionné ses connaissances avec des tutoriaux sur internet, puis par un cours de programmation en ligne à l’université de Standford. Plutôt motivé, ce jeune bambin ! On lui souhaite donc bonne chance pour la suite.

La doyenne du WWDC 2017 avait 82 ans !

Toujours durant la WWDC 2017 organisée par Apple et preuve qu’il n’y a vraiment pas d’âge pour programmer des applications, parmi les 5000 développeurs présents sur place, une autre personne s’est fait remarquer, il s’agit de Masako Wakamiya, une développeuse autodidacte de 82 ans, qui a touché son premier PC à l’âge de 60 ans. La doyenne de cette conférence a expliqué qu’elle s’était lancée voyant que le monde était en train de changer, mais que très peu d’applications sont prévues pour les personnes âgées.

Elle a notamment créé un jeu basé sur le Hinamatsuri, un festival de poupée au Japon et réalise de nombreux tutoriaux pour expliquer le fonctionnement des applications aux personnes du troisième âge, qui sont souvent perdues et ne savent pas par où commencer. On salue donc également l’engagement de cette super mamie du code !


Nos dernières vidéos

3 commentaires

Répondre

Send this to a friend