Suivez-nous

Crypto-monnaies

Acheter du bitcoin sur N26 ? La néobanque vous l’annonce

« Nous pensons que nous pouvons apporter une grande valeur à nos clients en intégrant la crypto dans leur expérience bancaire » dit N26.

Publié le

 
N26 Etats Unis
© N26

Les clients de N26 n’auront plus à jalouser Revolut ou lorgner des plateformes d’échanges de cryptomonnaies comme Coinbase et Binance. Bientôt, l’application de la néobanque allemande ouvrira son propre service pour acheter et échanger des pièces numériques comme du Bitcoin, de l’Ethereum, et peut-être d’autres altcoins et stablecoins.

N26 lorgne les cryptomonnaies

Pour en avoir le cœur net, le média spécialisé The Block a interviewé un porte-parole de l’établissement aux plus de 7 millions de clients (janvier 2021) et valorisé 3,5 milliards de dollars. Lui-même a donné de précieuses informations pour confirmer des rumeurs qui circulaient déjà depuis plusieurs mois.

N26 lorgne les cryptomonnaies et cherche activement un partenaire pour démarrer cette nouvelle activité. « Nous prévoyons d’offrir des fonctionnalités de cryptographie […] en intégrant des éléments d’une expérience d’échange de crypto dans les fonctionnalités bancaires et budgétaires de N26 », indiquait-il.

Il semblerait que la société souhaite donc mettre en place son service avec un système de partenariat. Les fonds en cryptomonnaies seront gérés par une autre plateforme d’échange et N26 ne se chargera que de la partie technique. En revanche, N26 profitera des commissions sur chaque opération, un vrai trésor si les clients sont nombreux à utiliser l’application pour le service.

Un trésor très lucratif

Revolut, la néobanque britannique qui concurrence N26 de très près, est sur le dossier depuis plusieurs années maintenant et a profité de l’élan depuis octobre 2020 pour convertir un nombre important de ses clients à un rythme effréné. La société serait assise sur près de 1,4 milliard de dollars de cryptomonnaies pour le compte de ses clients. Elle revendique ouvrir 300 000 nouveaux portefeuilles de cryptomonnaie par mois.

« En observant les tendances de consommation en matière de crypto ainsi que les changements du paysage réglementaire, nous pensons que nous pouvons apporter une grande valeur à nos clients en intégrant la crypto dans leur expérience bancaire » dit N26, sans trop prendre de risque à la vue de la popularité du service chez Revolut.

La situation n’en est pas moins pressante alors que d’autres acteurs, y compris en Allemagne, s’investissent aussi sur les cryptomonnais. C’est notamment le cas de l’application de courtage en ligne Trade Republic, qui s’est installée en France depuis janvier et propose des plans d’investissement programmés basés sur l’achat d’actions à moindres frais.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *