Album, la plus ancienne librairie consacrée à la BD en France, ferme ses portes

Une page se tourne dans le monde de la BD : la librairie Album créée en 1948 fermera ses portes le 13 janvier 2018.

La célèbre librairie Album située dans le 5e arrondissement de Paris ne va pas fêter ses 70 ans d’existence. Le 18 janvier 2018, elle fermera définitivement ses portes.

Un loyer trop cher et une mauvaise gestion financière

Connue pour son logo jaune et bleu, Album, considérée comme la plus ancienne librairie de France spécialisée en bandes dessinées, a annoncé sur sa page Facebook que l’existence de son établissement prendra prochainement fin.

La stratégie de développement de l’enseigne n’aura pas fonctionné et le magasin parisien accuse désormais 80 000 euros de pertes par an. « Nous ne sommes plus en mesure de rembourser le plan d’épurement du passif » affirme le PDG, Christophe Le Bel. Mais ce n’est pas tout, il est aussi question de loyer qui ne cesse d’augmenter depuis l’année 2000. Pour un espace de 280 m², il doit s’acquitter de 180 000 € par an. « Si on n’avait pas vendu, Album serait en redressement judiciaire en janvier » explique-t-il, avant d’ajouter cette fermeture est aussi due à « la fermeture des berges de Seine à la circulation, la désertification du centre-ville après les attentats de 2015 et l’hyperproduction du marché de la bande dessinée ».

Pour Virginie Giuge, qui a travaillé en tant que libraire dans cet établissement, la raison de la fermeture est toute autre et serait principalement due à une mauvaise gestion du directeur. Par conséquent, 10 personnes ont été licenciées, dont 6 se trouvaient en CDI.

De nombreux magasins en France

Pour éviter le redressement judiciaire, le propriétaire de la librairie Album a été obligé de vendre le fonds de commerce à l’organisme d’assurance GMF. Une bien triste nouvelle quand on sait que le marché de l’édition de BD se porte plutôt bien. Album avait d’ailleurs développé tout un réseau de magasin labellisés à Paris et en France. Les autres enseignes situées dans le Quartier Latin, dont celle spécialisée dans les comics, resteront ouvertes.

L’établissement avait été créé par les éditions Dupuis en 1948 et repris par Glénat. C’est en 1995 qu’il a été vendu à Christophe Le Bel et développé 25 points de vente nés en France, particulièrement à Paris.


Nos dernières vidéos

Répondre