Suivez-nous

E-commerce

Amazon et la taxe GAFA, beaucoup de bruit pour rien ? – Le Kick off

Amazon annonce qu’il va répercuter le montant de la taxe GAFA sur les commissions qu’il prélève sur les ventes réalisées via sa market place. Faut-il vraiment s’en indigner ?

Il y a

le

Amazon et taxe GAFA, beaucoup de bruit pour rien ?

Amazon, le géant qu’on adore détester. À raison ?

Posted by Presse-citron on Monday, August 5, 2019

Or donc, la grosse affaire de ces derniers jours, c’est la réaction d’Amazon qui a décidé de répercuter le montant de la « taxe GAFA » sur le prix de ses produits. Petite mise au point : dans la réalité, ce n’est pas tout à fait de cela qu’il s’agit. Amazon ne va pas répercuter directement les 3 pour cent de la taxe sur le prix final des produits. C’est un petit peu plus subtil que cela. Pour rappel la taxe GAFA, c’est quoi ? On en a beaucoup parlé au printemps, c’est une taxe instituée par le ministère de l’économie à l’initiative de Bruno Le Maire, qui consiste à dire que le nombre d’entreprises font du chiffre d’affaires en France mais payent des impôts dans d’autres pays où la fiscalité est beaucoup plus avantageuse pour elles, notamment l’Irlande.

Le Ministère de l’Économie a donc décidé de créer une taxe de 3 % non pas sur les profils mais sur le chiffre d’affaires réalisé par les entreprises sur internet France. Cela concerne les entreprises qui font au moins 25 millions de chiffre d’affaire en France et 750 million de chiffre d’affaires dans le monde. Cette taxe vise toutes les entreprises qui rentrent dans ce périmètre et pas seulement les géants américains d’internet. Il peut donc y avoir aussi des boîtes françaises mais c’est quand même les GAFA qui sont visés, on ne va pas se mentir.

Amazon a réagi officiellement en adressant un communiqué par email, non pas au public ou au ministre, mais à ses partenaires de la market place, à savoir les e-commerçants qui vendent leurs produits sur la plateforme Amazon :

« Chers partenaires de vente, à la suite de l’instauration en France d’une nouvelle taxe sur les services numériques autour de 3 % nous souhaitons vous informer que nous serons contraints d’ajuster les taux de nos frais de vente sur amazon.fr pour refléter ce coût supplémentaire. A compter du 1er octobre le montant des frais de vente applicable aux ventes effectuées sur amazon.fr augmentera de 3 %. Par exemple pour un article pour lequel les frais de ventes sont actuellement de 15 %, ils seront portées 15,45 % à compter du 1er octobre 2019. »

On parle donc de montants qui vont être de quelques dizaines de centimes d’euros à quelques euros au maximum, selon le prix du produit. Vraiment pas de quoi crier à la mort du petit cheval. Ce n’est pas parce que les tarifs de commission d’Amazon vont monter de 45 centime sur un produit à 100 € que les partenaires de la plateforme vont fermer boutique.

Dans cette vidéo, je vous donne mon point de vue sur la question et sur les réactions que j’estime excessives face à la décision d’un marchand de répercuter une taxe dans ses prix, ce que fait absolument tout commerçant, à commencer par votre boulanger. Arrêtons de nous émouvoir sur des choses qui ne sont pas si importantes que cela et peut-être que ça nous permettra de garder notre énergie pour nous indigner à bon escient…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. sanchez

    7 août 2019 at 12 h 08 min

    Et l’optimisation fiscale, ce n’est pas indigne ?

  2. Filou

    7 août 2019 at 12 h 31 min

    Cet article est idiot, c’est nous qui allons payer l’impot et cela ne vous choque pas? C’est vrai, sûrement n’avons nous pas assez de manifs cgt et gilets jaunes dans le pays du bonheur…

  3. Unmecquireflechi-lui

    11 août 2019 at 19 h 49 min

    Je suis d’accord pourquoi faire payer une mutinationale qui est dans la misere. Son pauvre patron serait ruine. Il est vrai qu’avec sa pauvre fortune personnelle, il ne pourrait payer « que pendant 400 ans environ la taxe qui lui est imposée ». Mais si tu avais un minimum d’intelligence, tu comprendrais que 3% de 2000€ ou de 130 milliards €, n’a pas tout à fait le même impact. Tu oublis sans doute que ces entreprises ne paient pas sur l’intégralité de leurs bénéfices car ceux-ci sont dispatches sur différentes filiales dans différents pays ou on paie moins d’impôts. D’autre part n’oublies pas que les 26 milliardaires les plus riches de la planète possèdent autant que la moitié de l’humanité soit 3,5 milliards de personnes. Alors revise ton analyse à deux balles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests