Connect with us

Actualités

Amazon veut vraiment se la jouer Big Brother

Les géants américains des nouvelles technologies ont-ils complètement perdu le sens des réalités ou estiment-ils que leurs envies très particulières ne vont poser de problèmes à personne ? On est en droit de s’interroger ces jours-ci. Après Facebook qui veut accéder aux données bancaires des plus grandes banques américaines, Amazon semble décidé à s’assurer un contrôle toujours plus accru sur les employés qui travaillent dans ses usines.

Il y a

le

jeff-bezos-amazon

La réalité augmentée pour guider les employés

On sait qu’il s’agit d’une véritable petite marotte du côté de l’entreprise de Jeff Bezos, du micro-management pour améliorer la productivité et  ainsi augmenter la rentabilité. Un brevet qui vient d’être déposé pousse toujours plus loin cette logique.

Amazon réfléchirait ainsi à faire utiliser à ses employés des lunettes de réalité augmentée. A quoi serviraient celles-ci ? A proposer un système de guidage précis qui permettrait d’avoir les meilleures trajectoires dans un entrepôt et de s’assurer que les employés ne perdent pas de temps à chercher. De là  à vouloir les remplacer par des robots, la nuance semble tout de même particulièrement mince.

Le GPS pour tracker

Le brevet ne s’arrête pas là. In fine, c’est d’ailleurs plutôt la seconde partie qui pourrait finir par poser problème. Avec les données du GPS, l’entreprise pourrait aussi avoir un suivi beaucoup plus intrusif. Potentiellement, Amazon saurait la vitesse de marche de ses employés et bien sûr, où ils se trouvent à n’importe quel moment. Un système qui n’est pas sans rappeler celui des bracelets électroniques.

> Lire aussi :  "You are Jeff Bezos" ou comment dépenser 156 milliards de dollars avec ce jeu gratuit

Enfin pour l’heure, rien ne sert encore de trop s’inquiéter. Les entreprises du secteur des nouvelles technologies déposent une multitude de brevets pour protéger des idées. Rien ne garantit qu’elles entreront ensuite en vigueur. Toutefois, le fait que quelqu’un considère cela comme une possibilité de gestion des ressources humaines est tout de même quelque peu inquiétant.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests