Android a beaucoup de retard sur le Face ID

Apple a surpris le marché de la téléphonie avec son système de reconnaissance faciale Face ID et d’après de nombreux experts la firme de Cupertino conservera une large avance sur les autres marques qui ont beaucoup de mal à se fournir pendant au moins deux ans.

Reconnaissance faciale Face ID d'Apple

Vous souhaitez un smartphone équipé d’une technologie similaire à Face ID d’Apple, mais en restant chez Android ? On a sans doute une mauvaise nouvelle à vous annoncer dans ce cas. Selon Cnet.com qui cite l’agence Reuters, il va falloir être très patients. Au moins trois acteurs acteurs majeurs du marché auraient ainsi estimé que l’avance d’Apple est d’au moins 2 ans.

Apple bloque l’accès à la technologie

L’iPhone X  avec son Face ID est arrivé en 2017 sur le marché, cela veut dire qu’il faudra donc attendre au moins jusqu’à 2019. Cette annonce peut surprendre. En général, les entreprises high-tech n’ont pas besoin d’autant de temps pour copier un concept ou une idée qui marche. Et ce même s’il faut payer un brevet. C’est ce que fait Apple avec les écrans pour Samsung par exemple. Alors pourquoi ce délai ?

Il s’agit tout simplement d’une question matérielle. Au cœur de cette avancée technologique, on trouve le système True Depth. Celui-ci donne d’ailleurs aussi une bonne avance à Apple pour ce qui est réalité augmentée. Mais, ce matériel n’existe pas ailleurs. Les appareils photos du Galaxy S9 par exemple sont encore 2D. Si l’entreprise sud-coréenne a développé son propre système, il n’est pas aussi sûr.

Et à vrai dire, du côté d’Apple on aime bien cette situation. La clé de cette technologie est une diode laser à cavité verticale émettant par la surface (VCSEL en anglais). Et ses chaînes de fabrication sont encore très limitées. En décembre, Apple a mis 390 millions de dollars sur la table pour s’assurer un bon acheminement avec des parts dans le principal producteur. Mécaniquement, les autres sont coincés. Samsung espère désormais pouvoir le déployer sur le Galaxy S10. Entre temps, les trois prochains iPhones mais aussi l’iPad Pro devraient être équipés. De quoi donner une longueur d’avance à Apple.


Commenter