Android : Flash Player fait ses adieux !

Annoncé il y a quelques mois, la fin de Adobe Flash sur Android est aujourd’hui effective et sonne comme la fin de Flash sur mobile. Impossible ce matin de trouver trace de Flash Player sur le Play Store, et pour cause, le 15 aôut a sonné comme la fin du lecteur Flash d’Abobe qui avait

Annoncé il y a quelques mois, la fin de Adobe Flash sur Android est aujourd’hui effective et sonne comme la fin de Flash sur mobile.

Impossible ce matin de trouver trace de Flash Player sur le Play Store, et pour cause, le 15 aôut a sonné comme la fin du lecteur Flash d’Abobe qui avait pris les devant en l’annonçant dès fin juin. Dans les faits, si l’application a bien disparu lorsqu’on accède au Play Store via son smartphone, il est toujours possible d’installer Flash Player en passant par le site web de Google Play a condition de ne pas être passé sous Jelly Bean (Android 4.1), la dernière version du système d’exploitation mobile de Google. En effet, l’application n’est pas certifiée pour une utilisation avec Android 4.1 et Adobe recommande la désinstallation de Flash Player sur les terminaux équipés de cette version du système.

Les utilisateurs qui  possèdent un smartphone sous Android 4.0 ou moins et qui se sont équipés de Flash Player avant le 15 août se verront proposer des mises à jour et patchs de sécurité comme l’avait souligné Adobe. Les smartphones qui en sont équipés en usine seront également concernés.

Jelly Bean dit au revoir à Flash sur Android !

La fin de Flash Player sur Android sonne comme un échec pour Adobe et dans une moindre mesure pour Google lui même. En effet, la présence de Flash Player sur son système d’exploitation mobile a longtemps été mis en avant par les fabricants de smartphones sous Android qui en faisaient un argument de poids face à son concurrent Apple. Ce dernier, par le biais de Steve Jobs, s’est toujours opposé à la présence de Flash Player sur son smartphone, préférant vanter les mérites de HTML5 que l’on présente comme le successeur de Flash.

Steve Jobs s’était toujours opposé de Flash sur l’iPhone

Pour Adobe, la fin de la présence de son lecteur Flash sur le système d’exploitation mobile de Google devrait également signer la fin de Flash sur les mobiles et laisser place, comme l’avait évoqué Steve Jobs dans une lettre ouverte, à HTML5 dont l’adoption devrait être de plus en plus rapide. En effet, que se soit du côté de Moutain View, Cupertino et même chez Adobe, tout le monde est d’accord !

(Source)


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Et oui, ce que vous créez avec Flash que se soit complexe ou non, vous pourrez bientôt le faire avec HTML5.
    Ceci est une bonne chose, Flash demande beaucoup de ressources machine et plus besoin d’installer flash player en extension de votre navigateur Internet.

  2. HTML5 remplacera peut-être Flash… un jour, mais pas maintenant, c’est trop galère ! C’est parti pour les séances de recettage pour essayer vainement d’être compatible avec tous les navigateurs ! Ô joie pour nos amis les dév 🙂

  3. Dans un monde monopolistique, en effet, HTML 5 fait le boulot, mais comme le dit Super dans son commentaire, aujourd’hui c’est une grosse galère avec plusieurs navigateurs (ie9, firefox, chrome… et ie8 qui est encore utilisé par 30% du parc en France). En plus Safari mobile est très mauvais pour les animations !

  4. Question : pourra-t-on gérer la sécurité des données sur HTML5 aussi bien que sur Flash ?
    Flash est compilé. HTML5 est en clair sur le navigateur. Ce qui peut poser de gros problème de sécurité non ?

  5. C’est Steve Jobs qui doit avoir le sourire aux lèvres là haut en apprenant cette nouvelle 😉

    Si Google a fait en sorte de supporter Flash sur mobile c’est uniquement pour se différencier d’iOS mais techniquement c’était une hérésie de porter cette technologie si lourde sur mobile à l’heure du HTML5.

    Bon la prochaine étape, la compatibilité des applications entre les différentes plateformes pour alléger les coups de développement.

  6. hahaha la décision pourrie de l’année !

    Je suis dev sur flash et html5, et tous les dev le savent : oui HTML5 remplacera flash, mais soyons sérieux, pas avant 3 ou 4 ans !

    Et tous vos arguments de moutons de style « C’est Steve Jobs qui l’a dit alors c’est vrai » …
    – Non HTML5 n’est pas plus sécurisé que Flash, je pense plutôt l’inverse.
    – A résultat visuel équivalent, HTML5 bouffe tout autant de ressources que Flash.
    – Et enfin n’oubliez pas qu’aujourd’hui, il faut encore au moins 3 fois plus de temps, donc d’argent pour développer en HTML5 ce qu’on fait en Flash !

  7. Steve Jobs a toujours été un visionnaire et une fois de plus il ne s’est pas trompé sur ses prédictions ! Flash player est belle et bien mort et cela n’est pas plus mal ainsi, vous ne trouvez pas ?

  8. Je vois pas pourquoi l’arrêt de Flash serait un échec pour Adobe. Sur mobile, ça a toujours été une demande d’avoir le support du contenu flash, mais c’était clairement pas adapté.
    De plus Adobe favorise le passage à HTML5 (peu voir pas d’ajouts de fonctionnalités à Flash depuis plusieurs mois, mis à jour uniquement de maintenance de flash player sur android, Adobe Edge ( http://labs.adobe.com/technologies/edge/ )).
    Flash servait surtout à permettre des applications riches sur le web du temps où HTML, PHP, Javascript, Ajax, etc ~~ ne permettait pas autant de choses.

    On le dira toujours : Natif > Plug-ins.

  9. Je ne comprends pas pourquoi Flash ne peut pas passer sur les téléphones. Ce n’est ni plus ni moins que des ordis miniatures… Flash fonctionnaient sur mon vieux P2 350mhz à l’époque donc bon…
    Par contre, faut arrêter avec html5, ça ne remplacera jamais Flash, on en est très loin en tout cas, pour les choses complexes du moins. Sans parler du fait que maitriser le combo + js html5 est nettement moins intuitif et facile que maitriser l’AS3, en tout cas personnellement.

  10. Non HTML5 ne remplace flash sur beaucoup de points, mais il faut dire que souvent flash était utilisé pour tout et n’importe quoi. Quand j’étais encore étudiant une « boite » utilisait flash pour changer les couleurs d’un lien quand on passe dessus (du grand n’importe quoi).

    Maintenant sans flash on sait ajouter de la musique (même si c’est rarement une bonne idée). On peut animer des sliders, faire des petites interactions.

    Bref je dirai qu’un bon 80% utilisés régulièrement peut être fait sans cette technologie maintenant. Et j’espère juste que les graphistes qui sortent de l’école vont arrêter d’utiliser flash à mauvais escient…

  11. Je gère quelques sites de jeux en flash et c’est bien pratique pour moi de vérifier de fonctionnement et le contenu des certains jeux quand je suis en déplacement…Va falloir trouver autre choses .. Ah oui un ordi portable qui pèse des tonnes !

  12. Perso le web sans Flash, c’est comme une tablette sans flash, on n’accede qu’a une certaine parti du contenu web … Après il est vrai qu’avec les tablettes sous android ou sous apple, il essaie de tous contrôler avec des applications qui change des sites internet (d’ailleurs il favorise plus les applications que ls sites internets) et on n’as pas la liberté d’un PC et de l’internet que l’on connait… Il est clair qu’android avait un avantage sur apple, mais là, cela changera la donne …

Répondre