Suivez-nous

Musiques

Antitrust : Spotify porte plainte contre Apple auprès de la Commission Européenne

C’est la guerre ! Spotify a déposé une plainte contre Apple auprès de la Commission Européenne.

Il y a

  

le

 

Par

Daniel Ek, le patron de Spotify
Daniel Ek, le patron de Spotify (Source : Spotify)

La tension entre Apple et Spotify monte d’un cran. Dans un billet de blog publié aujourd’hui, le patron de Spotify, Daniel Ek, annonce que son entreprise a déposé une plainte contre la firme de Cupertino auprès de la Commission Européenne. 

“Après un examen attentif, Spotify a déposé une plainte contre Apple auprès de la Commission européenne (CE), l’organisme de réglementation chargé de maintenir une concurrence loyale et non discriminatoire, écrit Daniel Ek “Ces dernières années, Apple a introduit dans l’App Store des règles qui limitent délibérément le choix et étouffent l’innovation au détriment de l’expérience utilisateur, agissant essentiellement à la fois comme joueur et comme arbitre pour désavantager délibérément les autres développeurs d’applications. Après avoir tenté sans succès de résoudre les problèmes directement avec Apple, nous demandons maintenant à la CE de prendre des mesures pour assurer une concurrence loyale.” 

Spotify dénonce la « taxe Apple »

Daniel Ek pointe du doigt la part de 30 % qu’Apple prélève sur les services comme Spotify sur les paiements des utilisateurs. Si nous payions cette taxe, cela nous obligerait à gonfler artificiellement le prix de notre abonnement Premium bien au-dessus du prix de Apple Music. Et pour que nos prix restent concurrentiels pour nos clients, nous ne pouvons pas le faire”, explique le patron de Spotify.  

D’après celui-ci, si Spotify se tourne vers d’autres alternatives pour ne pas passer par le système de paiement d’Apple, alors la firme de Cupertino appliquerait une série de restrictions techniques qui limitent l’expérience des utilisateurs de Spotify.  Par exemple, ils limitent notre communication avec nos clients, y compris notre portée au-delà de l’application”, dénonce Daniel Ek“Dans certains cas, nous ne sommes même pas autorisés à envoyer des courriers électroniques à nos clients qui utilisent Apple. Apple bloque également régulièrement nos mises à niveau qui améliorent l’expérience. Au fil du temps, cela a entraîné le blocage de Spotify et d’autres concurrents sur des services Apple tels que Siri, HomePod et Apple Watch.” 

Concrètement, que demande Spotify ? 

Ce que Spotify demande, c’est d’avoir droit au même traitement que d’autres applications telles qu’Uber ou Deliveroo qui, d’après Daniel Ek, ne seraient pas assujettis à cette “Apple tax” et ne feraient pas l’objet des mêmes restrictions. 

  • Que toutes les applications soient sur le même pied d’égalité, incluant Apple Music 
  • Que les utilisateurs ne soient pas forcés d’utiliser le système de paiement d’Apple 
  • Enfin, les magasins d’applications ne devraient pas être autorisés à contrôler les communications entre les services et les utilisateurs, notamment en imposant des restrictions injustes au marketing et aux promotions dont bénéficient les consommateurs”, écrit Daniel Ek 

En 2018, la Commission Européenne a infligé une amende record de 4,3 milliards de dollars à Google et a obligé le géant d’internet à assouplir les restrictions qui pèsent sur les constructeurs de smartphones Android (en particulier en ce qui concerne les applications Google préinstallées). 

Apple pourrait-il aussi être sanctionné ?

(Source)

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. AgentM313

    13 mars 2019 at 14 h 15 min

    Il suffit d’intégrer un paiement en Bitcoin ou d’autre cryptomonnaie pour laisser le paiement sur l’application mobile comme ca Apple peut rien faire sur ce service de paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests