Apple sanctionne les développeurs qui en veulent à vos données personnelles

Joli retournement de veste pour Apple qui, en toute discrétion, a modifié les termes et conditions générales sur l’App Store. Au centre de la cible : les développeurs avides de données personnelles.

apple_data

En toute discrétion, Apple a changé les termes et les conditions générales de développement sur l’App Store. Développeurs peu scrupuleux vous êtes prévenus !

The White Knight Rises

Apple à décidé de faire la guerre à tous ceux qui collectent vos données personnelles pour les revendre et s’enrichir. Fort de son statut de chevalier blanc de la protection des données, la firme martèle son propos sans retenue à chaque sortie médiatique : la collecte de données personnelles n’est plus pas souhaitée chez Apple. Par ailleurs, Tim Cook a rapidement prit ses distances envers Facebook qui, suite au scandale Cambridge Analytica, s’enlise dans son propre bourbier.

Privacy Policy

Dès lors, Apple a discrètement modifié sa politique de développement sur l’App Store. Il est désormais interdit aux développeurs non-consciencieux de collecter les données personnelles des utilisateurs d’OS Apple pour ensuite les revendre. Il est également interdit aux développeurs de transformer les données récoltées en profils utilisateurs. S’ils veulent accéder aux contacts des utilisateurs, les développeurs devront  montrer patte blanche, justifier l’accès aux données personnelles et dire ce qu’ils comptent en faire. Apple tente, tant bien que mal, de ne pas réitérer le fiasco Cambridge Analytica et prend donc ses précautions contre la collecte abusive des données personnelles de ses utilisateurs. Mais ne serait-il pas trop tard ?

Source 


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.