Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie…

Un Special Event Apple dédié à l’éducation : l’événement est assez rare pour être souligné. Et comme pour chaque Special Event, tout le monde était très attentif à ce qui allait être annoncé par Apple même si l’engouement a été moindre que pour les dernières annonces concernant l’iPhone ou l’iPad.

Un Special Event Apple dédié à l’éducation : l’événement est assez rare pour être souligné. Et comme pour chaque Special Event, tout le monde était très attentif à ce qui allait être annoncé par Apple même si l’engouement a été moindre que pour les dernières annonces concernant l’iPhone ou l’iPad.

iPad Textbook Apple

3 nouveautés annoncées…

Le Keynote du 19 janvier a mis les projecteurs sur trois produits : Textbooks, iBooks Author et iTunes U.

Ce dernier, déjà disponible sur iTunes Store, a été revu pour devenir plus interactif. Une application dédiée permet désormais à un professeur de fournir à ses élèves l’ensemble du contenu de son cours : Livres, Vidéos, PDF, ou encore Keynotes. Outre la possibilité de lire ou de voir le contenu mis à disposition, l’élève pourra également annoter chaque document ou encore « valider » chaque cours qu’il aura appris.

La principale annonce de cette présentation est sans aucun doute le Textbook : partant du constat que les livres scolaires sont trop chers, trop lourds et peu pratiques (notamment pour rechercher un élément dans le livre), Apple lance son nouveau format de livres numériques. Les premières vidéos de démonstration sont convaincantes : un design épuré, des fonctionnalités connues mises au goût du jour (comme le surlignage ou l’ajout de notes), mais aussi et surtout un contenu très interactif : intégration de vidéos, de widgets ou d’images interactives. En bref, des livres numériques qui n’ont absolument rien à voir avec les eBooks que l’on connaît, qui sont souvent de simples PDF. Le gros point négatif de ce format reste la mémoire occupée, puisque les Textbooks disponibles pèsent près de 1 Go, ce qui limite forcément le nombre d’ouvrages sur un iPad 16 Go par exemple.

Enfin, Apple a également mis gratuitement à disposition iBooks Author, une application qui permet à tout un chacun de créer son propre Textbook. Et c’est pour moi l’innovation majeure de ce Special Event. Les démonstrations vidéos sont impressionnantes : en quelques clics, cette application permet d’éditer un livre avec un rendu exceptionnel. Les éditeurs n’ont qu’à bien ce tenir… car outre l’édition du livre, l’application intègre un bouton… « publier sur l’iTunes Store » ! Bref, tout un chacun peut désormais créer et publier un livre, ce qui est à mon sens une véritable révolution dans l’industrie du livre : un auteur pourra désormais se passer d’une maison d’édition.

Philanthropie ou stratégie ?

Pendant ce Keynote, Apple a fortement mis le doigt sur l’éducation. D’ailleurs, la plupart des démonstrations ont été faites sur des manuels scolaires. Des vidéos montraient des professeurs ou des élèves réjouis de travailler sur un iPad, dans des écoles où forcément il n’y a que des Mac… Bon, des écoles comme ça, je n’en ai pas vu beaucoup. Le discours d’Apple se tient : les livres sont lourds, chers, peu pratiques, pas interactifs pour un sou et surtout pas à jour… « un livre est obsolète dès lors qu’il est publié ». Le Textbook est quant à lui léger (le poids d’un iPad), bon marché (de gratuit à 14.99$), pratique (fonction recherche, notes, surlignage,…), très interactif (vidéos, diaporamas, widgets, animations,…) et surtout à jour, puisque de la même manière que pour une application, des mises à jour pourront être publiées. Cette dernière caractéristique me semble fondamentale, surtout lorsqu’il s’agit de livres traitant des nouvelles technologies par exemple. Le message que veut faire passer Apple est que nos livres sont obsolètes, que les eBooks le sont tout autant, et que grâce aux Textbooks, l’apprentissage deviendra beaucoup plus ludique.

Mais sur le fond, on peut voir le Textbook comme un cheval de Troie. Car pour lire un Textbook, il faudra posséder un iPad. Autrement dit, les enfants seront éduqués dès leur plus jeune âge à utiliser un système Apple. C’est une technique marketing assez connue : dans les écoles d’apprentissage par exemple, certaines marques mettent gratuitement leurs outils à disposition pour éduquer les apprentis à se former dessus. Fraîchement diplômés, les nouveaux artisans achètent alors majoritairement le matériel de cette marque pour leur activité professionnelle.

Stratégiquement, le Textbook pourra donc être un moyen redoutable pour équiper massivement les foyers d’iPad, d’iPhone et de Mac. Reste à savoir si Apple aura le succès escompté dans ce domaine…


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie… – Presse-citron | Senegal – iWooho.com

  2. C’est marrant, pas de vagues sur cette Keynote je trouve :o) Pas de super truc dans les journaux locaux …
    En gros : RIEN !
    On nous avait habitué à mieux 🙂

  3. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie... | Education et TICE | Scoop.it

  4. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie... | Logicamp | Scoop.it

  5. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie… | | LogicampLogicamp

  6. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie... | La page du Toum | Scoop.it

  7. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie... | TICE et langues | Scoop.it

  8. J’ai téléchargé un livre gratuit et c’était juste impressionnant. L’interface est très intuitive et pour la première fois on interagit avec un livre. Je trouve que c’est une toute nouvelle expérience dans le domaine éducatif et que c’est aussi une sorte de révolution. Il reste à attendre que les écoles se modernisent un peu plus et choisissent l’iPad pour leurs élèves.

  9. Philanthropie et Apple on croit rêver !!
    Quand Apple fera quelque chose pour ouvrir son système on pourra peut être évoquer le mot philanthropie a coté de celui d’Apple, mais en attendant ce n’est qu’une cash machine base de Marketing …

  10. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie… | The cloud | Scoop.it

  11. – Le premier iPad 2 est à 479€ (et je ne pense pas que le haut de gamme soit nécessaire pour cette destination).
    – Les tarifs pour l’éducation sont d’ailleurs inférieurs
    – Un livre (standard) + un livre + un livre… = ? avec les côtés non interactifs (améliorant l’apprentissage) et non « updatables » à prendre en compte.
    – etc.

    Sinon, oui Apple est une entreprise comme les autres qui doit vendre pour vivre, qui n’est pas spécialisée dans le low-cost (son modèle n’y survivrait simplement pas) mais qui investit son cash plutôt dans la R&D que dans le gavage d’actionnaires. C’est un choix, et si le mot philanthropie n’est effectivement pas très adapté, on ne peut enlever qu’il subsiste chez la pomme certains côtés éthiques (pour les haters : ok, bien sûr que ce n’est pas du 100%, mais regardez de temps en temps ailleurs) : intérêt pour l’éducation, pas d’apps porno sur l’appstore, etc. (on peut d’ailleurs critiquer ce « manque de liberté »… ou l’apprécier à sa juste valeur).

    Quant au « départ » de Jobs, les keynotes ce n’est pas si grave 😉 Par contre si le côté « visionnaire » et la cohérence de la démarche persiste un peu, il y a des chances que ce soit plutôt positif. Car le boss était un tantinet rigide sous certains aspects !

  12. Pingback: Revue de presse : le show Apple sur l’éducation | encreetpixel

  13. Les TextBoxs d’Apple, une révolution pour l’éducation ? Un format propriétaire pour les supports de cours, c’est pas l’idéal cependant !

    Concept intéressant, enfin on découvre un livre qui bénéficie vraiment des avantages de l’électronique !!

    J’espère que cette nouveauté va faire boule de neige et que l’on va pouvoir développer prochainement des livres d’une aussi belle facture mais compatibles et non bridé à un esage sur les terminaux Apple !

    En effet, dans le cadre d’une utilisation scolaire ou tout simplement public, il est primordial de privilégier le facteur OUVERT 🙂 Les enseignants œuvrent autant que possible pour faire évoluer « les choses » dans le milieu de l’éducation et mettent souvent en avant le danger de s’enfermer dans une seule technologie/un seul matériel … certes Apple est très fort, mais convaincra-t-il ceux qui se battent pour des supports pédagogiques OUVERTS ?

  14. Pingback: Apple Textbooks : entre philanthropie et stratégie... - Presse Citron | Presse Mobile et Livres Numériques | Scoop.it

Répondre