Avec Edgeio, vendre son vieux frigo c’est aussi très Web 2.0

Edgeio
Si vous avez un blog avec des tags et qu’en plus vous avez des vieux trucs à vendre (votre Ferrari de 2005, complètement out, vos enfants, trop bruyants et coûteux à entretenir) allez donc faire un tour sur Edgeio.

Edgeio
Si vous avez un blog avec des tags et qu’en plus vous avez des vieux trucs à vendre (votre Ferrari de 2005, complètement out, vos enfants, trop bruyants et coûteux à entretenir) allez donc faire un tour sur Edgeio.

Ce nouveau service lancé il y a quelques semaines par le fondateur de Techcrunch nage tellement en plein bonheur dans la quintessence des réseaux sociaux que c’en est presque écoeurant de simplicité créative. De quoi s’agit-il donc ? Edgeio est un site qui recense automatiquement tout ce qui ressemble de près ou de loin à une petite annonce de vente publiée sur un blog personnel. Le service utilise en fait les tags, en l’occurrence le tag listing plus ou moins synonyme de petite annonce en anglais. Il piste en permanence 29,254,005 sites de 1926 villes dans le monde (au moment où j’écris ces lignes) et dès qu’il renifle le tag listing, hop, il scrute le billet correspondant et l’intègre dans sa base, en n’oubliant pas au passage de le classer dans la bonne catégorie qui va bien.
Le système est bien conçu dès le départ en vue d’éviter de se ramasser tous les spams de la planète : il intègre entre autres dans ses filtres les profils eBay et Linkedin, supposés constituer de solides références de probité.
Il y a de l’Ajax dans l’interface et vous pourrez même si j’ai bien compris afficher sur votre blog des annonces sélectionnées, histoire probablement de tirer un parti financier du réseau Edgeio.
C’est gratuit et en anglais.

Via Techcrunch et WeBreakStuff


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre