Baby BlackBerry, il n’est jamais trop tôt pour devenir un CrackBerry

N’ayez crainte, ce Baby BlackBerry de chez Leapfrog ne dispose pas de connexion GSM et ne risque par d’endommager les cellules cérébrales de votre progéniture, ni de le rendre accro à la téléphonite aigüe : il s’agit bien d’un jouet doté d’aun vrai clavier qui permet aux enfants d’envoyer des messages texte à un personnage

N’ayez crainte, ce Baby BlackBerry de chez Leapfrog ne dispose pas de connexion GSM et ne risque par d’endommager les cellules cérébrales de votre progéniture, ni de le rendre accro à la téléphonite aigüe : il s’agit bien d’un jouet doté d’aun vrai clavier qui permet aux enfants d’envoyer des messages texte à un personnage virtuel logé dans l’appareil.

Le jouet est également doté d’un calendrier et de touches vocales aidant l’enfant dans son apprentissage des mots.

Disponible en Angleterre chez Leapfrog pour un prix équivalent à 25 dollars, mais introuvable sur le site français.

(source)


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Eric

    @bigbabou
    C’est un jouet sans aucune fonctionnalité, ce n’est donc pas interdit. Les téléphones mobiles jouets existent depuis longtemps.
    Dans ce cas-là il faut supprimer les dînettes et les voitures miniatures alors 🙂

  2. Bonjour, c’est un truc que je comprend pas, ça…

    Le mec, il a presque pondu le truc que je voudrais donner à ma fille quand elle sera en age…

    Un téléphone qui ne téléphone pas, mais qui sert juste à textoter… Une sorte de Tam-Tam (vous vous souvenez :-))

    Mais avec quand même la possibilité de se faire appeler, par un seul numéro, et d’appeler un seul numéro, le mien.

    1) j’ai pas envie que ma fille se crame le cerveau avec un portable, on sait que au dessous d’un certain age, c’est dangereux.

    2) ça veut pas dire pour autant que je veut pas qu’elle aie des amies, je veut pas l’empêcher de communiquer.

    3) si je m’inquiète, je téléphone, et je prend la responsabilité de l’exposer aux rayonnement de l’appareil.

    4) c’est quand même pas compliqué de concevoir ce type de machine, au moins ça leur évite de se cramer, en plus les jeunes textotent énormément, et si elle a un problème je peut la joindre.

    Tous les quatre matins ils parlent de la dangerosité des portables sur les enfants, et y’a pas un pékin qu’a percuté le marché immense que ça représente.

    Et avant que quelqu’un ne me l’oppose :

    L’argument selon laquelle ma fille de 10 ans ou un de ses copains pourrait cracker le téléphone, ne tient pas!

    (bah ça fait du bien, tiens!)

Répondre