Bientôt des mails qui s’autodétruisent sur Gmail ?

Les 900 millions d’utilisateurs de la messagerie Gmail seront ravis d’apprendre que les choses vont changer dans le domaine de la confidentialité, puisque prochainement, les messages envoyés pourront s’auto-détruire.

Jouez à James Bond sur Gmail

« Ce message s’autodétruira dans cinq secondes ». Si vous avez toujours rêvé de jouer à James Bond sans en avoir les capacités athlétiques, alors Google vous propose ce qui est sans doute la meilleure alternative numérique possible. En effet, la firme de Mountain View qui prépare une nouvelle mise à jour de Gmail proposera cette fonctionnalité, afin d’améliorer la confidentialité.

Selon des infos relayées par nos confrères de TechCrunch, Gmail pourrait bientôt proposer des mails qui s’autodétruiront. Bien sûr, il s’agit simplement du message, vous n’aurez rien à craindre pour votre ordinateur, téléphone ou tablette comme dans les films de James Bond ou Mission impossible. Vous pourrez définir une date d’expiration à un mail une fois que vous l’aurez envoyé. Passé cette date, il ne sera plus possible d’accéder à l’email. Cette fonction serait liée à un mode confidentiel.

Selon les informations disponibles, celui-ci permettrait de limiter ce que les destinataires peuvent faire avec les emails que vous envoyez. Vous pourriez empêcher qu’ils soient transférés, imprimés, copiés ou téléchargés.

Une fonction qui existe déjà ailleurs

Google a de son côté reconnu qu’il y avait une grosse mise à jour au programme. « Nous travaillons sur quelques mises à jour majeures de Gmail (elles sont encore en phase d’ébauche). Nous avons besoin d’un peu plus de temps pour nous préparer, donc nous ne pouvons rien partager pour l’instant – archivez ceci pour le moment, et nous vous ferons savoir quand il sera temps de cliquer sur Envoyer. »

Même si Google est en train de réussir un joli buzz avec cette mise à jour, il ne s’agit pas d’une véritable innovation loin de là. Le webmail sécurisé ProtonMail qui utilise un haut niveau de chiffrement permet déjà la même chose. En revanche, il est nécessaire que les deux soient équipés d’un compte ProtonMail. On ignore encore ce qu’il en sera pour Gmail sur ce point.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.