Connect with us

Moteurs de recherche

Bientôt une publication judiciaire en home de Google… contre Google !

La cour d’appel de Paris vient de condamner Google via sa filiale Google France pour injures publiques à l’encontre d’une entreprise lyonnaise, dont la marque apparaissait dans Google Suggest, accolé au terme “escroc”.

Il y a

le

La cour d’appel de Paris vient de condamner Google via sa filiale Google France pour injures publiques à l’encontre d’une entreprise lyonnaise, dont la marque apparaissait dans Google Suggest, accolé au terme “escroc”.

google condamné

Pour Google, ce résultat n’est que le fait de son algorithme qui automatise la suggestion de termes sur les requêtes les plus tapées. Il est clair que bien que la base des résultats soit automatisée, une armée de quality raters filtrent et modifient les résultats en bridant notamment Google Suggest sur des termes pornographiques, ou racistes (et heureusement). C’est donc cet oubli qui est condamné.

La décision est rare et importante puisqu’elle devrait faire jurisprudence mais surtout car pour la première fois, Google devra publier la publication de sa condamnation sur sa page d’accueil.

Google va devoir rallonger la liste des termes “sensibles” présents dans Google Suggest, et opérer un gros travail de filtrage sur les requêtes de marques.

> Lire aussi :  Google développe une autre application de podcasts baptisée Shortwave

On peut cependant s’interroger sur le bénéfice tiré de ce procès en terme de e-réputation: l’entreprise qui veut obtenir réparation d’un préjudice ne risque-t-elle pas au final accroitre le bruit et la suspicion autour de sa marque, activant malgré elle les conséquences fâcheuses d’un « effet Streisand« …

(Source : Lemonde.fr)

29 Commentaires

29 Commentaires

  1. rrrr

    29 décembre 2011 at 14 h 04 min

    Et voila, on commence à forcer Google à modifier son algorithme pour eux de la même façon dont on l’accuse de modifier son algorithme pour lui.

    C’est beau.

  2. Alexandre LH

    29 décembre 2011 at 14 h 09 min

    Sur la home… hâte de voir ça !

    Est-ce la première fois pour Google ?

  3. Grym - annonce légale

    29 décembre 2011 at 14 h 15 min

    En tout cas, je doute que cette entreprise puisse un jour se positionner 1er sur l’expression ‘assurance immobilier’.
    Je ne doute pas que google y veille.

  4. __osef__

    29 décembre 2011 at 14 h 20 min

    En home sur Google, sérieusement? Encore un juge qui veut faire le malin en « regardez mon jugement sur la home de Google, youpilol ». Je ne discute même pas du mal-fondé de la décision…

  5. Jofrey

    29 décembre 2011 at 14 h 24 min

    « On peut cependant s’interroger sur le bénéfice tiré de ce procès en terme de e-réputation: l’entreprise qui veut obtenir réparation d’un préjudice ne risque-t-elle pas au final accroitre le bruit et la suspicion autour de sa marque, activant malgré elle les conséquences fâcheuses d’un « effet Streisand« … »

    c’est tout ce que je leur souhaite, internet doit rester libre!

  6. Tayo

    29 décembre 2011 at 14 h 30 min

    J’avais lu ça hier ça m’a fait halluciner. Afficher ça sur la homepage de google, la classe en fait. L’argent gagné, osef, mais le reste, bonjour la pub gratuite.

  7. Pingback: Bientôt une publication judiciaire en home de Google... contre Google ! | Blog informatique | Scoop.it

  8. Mickael

    29 décembre 2011 at 16 h 27 min

    Ou alors ils vont payer l’astreinte de 5.000€ par jour, pour les 7j ca fait 35.000€, ca me paraît pas démesuré pour Google pour préserver sa home (qui est quand même une partie importante de son image).

    Je vois franchement mal Google publier un truc pareil sur la homepage plutôt que payer 35.000€

  9. percutaféine

    29 décembre 2011 at 16 h 28 min

    Je ne sais pas si Google à épuisé tous ses moyens de recours judiciaire mais un jugement en home ce sera une première.

    Dura lex, Sed lex

  10. Debian

    29 décembre 2011 at 17 h 25 min

    Il n’y a pas de mauvaise publicité comme on dit…

  11. cr0vax

    29 décembre 2011 at 19 h 16 min

    De la pub ? Vous rigolez lol
    Lentreprise qui a attaqué va être directement associée au terme escroc dans la tête de tout le monde lol

  12. Pingback: Bientôt une publication judiciaire en home de Google... contre Google ! | Web & Internet | Scoop.it

  13. Simon Tripnaux

    29 décembre 2011 at 19 h 26 min

    En même temps c’est le genre de textes qui fait dix écrans de haut et personne ne lira, comme souvent avec les ordonnances d’un tribunal … l’occasion de faire un doodle spécial pour planquer ça ? 😉

  14. sandro

    30 décembre 2011 at 1 h 28 min

    Pas très malin de faire ca, j’espère qu’ils vont ramasser beaucoup, parce que derrière ils auront du mal avec leur nouvelle réputation…

  15. Alain

    30 décembre 2011 at 3 h 34 min

    Cette affaire fait un buzz pas possible.
    Plainte Lyonnaise de Garantie: assurance immobilière professionnelle contre Google .

    Pour la LYONNAISE DE GARANTIE on trouve actuellement de nombreux commentaires négatifs de la part de ses clients.
    L’effectif de cette entreprise a été fortement réduit.
    http://www.societe.com/societe/lyonnaise-de-garantie-413557976.html

    Croissance spectaculaire depuis 2004.

    C’est en quelque sorte la justice du net. Cette entreprise et ses salariés répondent-ils aux attendent des clients ?

    Sur le site LYONNAISE DE GARANTIE : « LG est lauréat du trophée croissance des prix de l’ambition région centre est, organisé par la Banque Palatine et La Tribune ».

    Le jugement porte sur « injure publique », que fait-on pour les clients qui ont le sentiment d’avoir été escroqué.

  16. Pingback: Pre Natal Massage Therapy in La Marque Texas | Pregnancy Massage at Home

  17. Pingback: Bientôt une publication judiciaire en home de Google… contre Google ! | e-business etc... | Scoop.it

  18. Pierre

    30 décembre 2011 at 8 h 49 min

    Le début de la fin…

  19. Fred

    30 décembre 2011 at 9 h 16 min

    Tu es allé chercher très loin pour trouver.
    Mais ce sont des choses à vérifier régulièrement pour voir ce qui est associé au nom d’une marque ou au nom d’un site.

  20. muhyidin

    30 décembre 2011 at 9 h 24 min

    Si l’algo propose des résultats en fonction des recherches des internautes le terme escroc ne s’est pas retrouvé là par hasard. J’ai d’ailleurs cherché des infos sur cette boite et les commentaires des adhérents m’ont vite fait comprendre le pourquoi du comment.
    On assiste là à une forme de censure.

  21. faxos

    30 décembre 2011 at 9 h 44 min

    Personnellement, je trouve cette décision assez logique, car même s’il y a parfois du vrai qui transparait dans les recherches tapées par les internautes, le fait d’associer systématiquement un nom à un mot péjoratif, pour une durée parfois très longue, a des conséquences démesurées pour l’image de marque, la réputation d’un homme ou d’une entreprise.
    On ne peut pas vraiment parler de censure dans le sens où les résultats de recherche ne sont pas affectés, mais seule la suggestion est supprimée.
    Mettons nous à la place des gens concernés: qui aimerait voir le nom de sa boite ainsi sali , voir son propre nom associé à des insultes, simplement car des internautes ont voulu vérifier une rumeur (fondée ou non, là n’est pas le problème) ?
    L’outil de suggestion met parfois trop en lumière le côté sombre des individus: observons la popularité des recherches associant un homme politique au mot « juif », ou bien méditons sur cette recherche à succès, en partie suggérée: « comment tuer quelqu’un…sans laisser de trace » !
    A mon avis, une régulation est à l’évidence nécessaire, même si il n’est pas facile de dire qui doit la faire, et sur quels critères…

  22. Jérémy

    30 décembre 2011 at 10 h 23 min

    Comme sur la presse People.
    Moi je propose qu’il cree un Doodle spécifique au jugement 😉

  23. Sylvain Bui @ blogovietnam

    30 décembre 2011 at 12 h 57 min

    Qui sème la me… récolte la mer… j’espère que cette entreprise va s’en mordre les doigt, y’en a marre de cette politique de porter plainte pour n’importe quoi.

  24. Arnaud

    30 décembre 2011 at 15 h 20 min

    Oui mais c’est une décision de cour d’appel… Donc le pourvoi en cassation est encore possible…

  25. Nordique

    30 décembre 2011 at 17 h 50 min

    Ce jugement en home varendre fou les annonceurs qui se sont toujours vu refusé par Google le placement du moindre pixel de publicité …

  26. FireHole

    30 décembre 2011 at 22 h 36 min

    Du n’importe quoi, l’entreprise lyonnaise essaye de se faire du fric vu leur croissance négative haha…

    Vivement qu’un mauvais buzz leur tombe sur leur tête !

  27. Valbou

    2 janvier 2012 at 11 h 55 min

    La diffusion sur la home de Google ne se fera pas, même les actionnaires de Google n’arrivent pas à obliger Google à monétiser sa page d’accueil avec quelques liens… Alors un jugement…

  28. fdutey

    3 janvier 2012 at 14 h 01 min

    Je suis pas sur que ce soit la lyonnaise de garantie.
    Ca ne pourrait pas etre idep multimédia?

    Parce que comme société lyonnaise « célèbre » pour être suggérée à coté du mot « escroc », ils sont très bien placés et ce depuis plusieurs années.

    En tout cas, si c’est idep, j’ai bossé chez eux 7 mois et je confirme que c’est une forme d’escroquerie.

  29. Pingback: Actus législatives et juridiques 2012 S01 | La Mare du Gof

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests