Bioware veut innover avec des petits projets

Bioware est sur le point de sortir le plus gros jeu de son histoire avec Anthem début 2019. Une habitude pour le studio à qui on doit déjà des monstres comme Baldur’s Gate, Mass Effect, Knights of the Old Republic… Pourtant, du côté du studio, on a bien envie de réussir à changer les choses.

Des expériences différentes

Bioware semble sur le point de revoir sa stratégie commerciale, mais également sa philosophie concernant l’avenir du gaming de l’entreprise. Les derniers mots d’un haut responsable sont assez clairs :

 » Je pense qu’avec la manière dont l’industrie évolue et qu’avec la façon dont EA et nous-mêmes travaillons, nous allons pouvoir faire des projets plus expérimentaux. Je voudrais arriver à un moment où, oui, nous ferions notre prochain gros jeu, mais peut-être que nous ferions aussi quelques projets expérimentaux. Je veux en arriver là où nous pouvons faire l’équivalent de courts métrages et dire aux joueurs « hé, nous voulons faire un tas de choses, diffuser des idées créatives. Alors essayez ceci et jetez un œil à cela » explique Casey Hudson, Game Director sur la trilogie Mass Effect à Game Informer.

Une ambition économique

Il est intéressant de noter comme le signale JeuxVideo.com, qu’il est n’est pas le premier à porter un discours qui va dans ce sens.  Mark Darrah, producteur exécutif sur Anthem cache à peine l’ambition de Bioware. L’objectif est de faire comme les autres studios en concevant des petites expériences pouvant être « consommées » rapidement. On est totalement dans une logique de consommation qui est assumée.

Ceux-ci ne sont pas destinés à remplacer les AAA mais, ils peuvent être créés plus rapidement, servir de laboratoire et se vendre à un tarif plus accessible. De quoi aussi toucher un nouveau public. Le studio bénéficiera aussi d’une visibilité accrue à la sortie de chaque projet.

Vous pouvez toutefois vous rassurer, Bioware ne compte tirer un trait complètement sur les gros projets. Après Anthem, un autre Dragon Age est au programme. De quoi voir venir pour quelques temps…


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.