Le Bitcoin désormais « moneta non grata » sur Steam

Depuis hier, la plateforme Steam n’accepte plus le Bitcoin comme moyen de paiement, jugé trop « volatile ».

Le Bitcoin banni de la plateforme Steam

C’est par le biais d’un bref communiqué sur son blog officiel que la plateforme Steam a officiellement annoncé que le Bitcoin ne serait désormais plus accepté. En effet, la célèbre plateforme de jeux vidéo signée Valve permettait aux joueurs de régler leurs achat via cette crypto-monnaie de plus en plus décriée. Toutefois, au vu de la « volatilité de la valeur du Bitcoin« , Steam a décidé de ne plus accepter ce dernier comme moyen de paiement.

77000 comptes Steam piratés chaque mois

Au-delà de son côté versatile, Steam pointe également du doigt l’augmentation importante des frais de traitement des transactions sur le réseau Bitcoin. Steam précise que ces frais facturés aux clients par le réseau Bitcoin ont explosé cette année, atteignant jusqu’à 20 dollars la semaine dernière (contre 0,20 dollars lors de l’introduction du Bitcoin sur la plateforme). Malheureusement, Valve n’a aucun contrôle sur le montant de ces frais, et finissent par rendre l’achat de jeux sur Steam déraisonnablement onéreux. Selon Steam : « En outre, le montant de ces frais devient encore plus problématique lorsque la valeur du bitcoin chute de manière dramatique« .

Pour Steam, à l’heure actuelle, il est devenu tout simplement déraisonnable d’accepter le Bitcoin comme moyen de paiement. La plateforme n’exclut pas de réévaluer ultérieurement la pertinence de ce dernier. Pour l’heure, outre les frais, c’est l’instabilité du Bitcoin qui est en cause, avec une valeur garantie uniquement pendant certain temps, ce qui pouvait créer des soucis lors de l’achat d’un jeu. Ainsi, si la transaction n’est pas validée rapidement après le transfert en Bitcoin correspondant au prix du jeu, le montant nécessaire en Bitcoin peut alors augmenter de manière significative, provoquant l’échec de la transaction.

Pour résoudre ce souci, Steam n’avait pas d’autre choix que de rembourser le client, ou demander à ce dernier de transférer des fonds additionnels. Selon Steam : « le nombre de clients ainsi affectés a continué d’augmenter tout au long de l’année, et avec des frais de traitement aussi élevés, il devient difficile de rembourser le client ou de lui demander de transférer le solde manquant, avec le risque de voir sa transaction à nouveau échouer si la valeur du Bitcoin fluctue à nouveau. » Reste à savoir maintenant quand/si Steam fera à nouveau confiance au Bitcoin dans le futur.


Nos dernières vidéos

Répondre