Une campagne de prévention en Inde contre les selfies

Face aux accidents provoqués par les selfies, un État du Sud de l’Inde a mis en place une campagne de prévention.

Entre 2014 à 2016, 60 % des personnes décédées en Inde ont en commun d’avoir été victimes de… selfies. Face à cette statistique inquiétante, les autorités ont pris des mesures pour sensibiliser des jeunes particulièrement adeptes de la prise de photo sur Smartphone.

Quand les selfies deviennent danger mortel

Au sud de l’Inde, dans l’État du Karnataka, en septembre dernier, quatre jeunes ont trouvé la mort alors qu’ils étaient en train de se prendre en photo. Un premier groupe de jeunes était près d’un étang qui se situe à proximité du temple de Gund Anjaneya et se photographiaient avec leur smartphone. Trop absorbés par la prise de photos, ils n’ont pas remarqué qu’un jeune homme de 17 ans, qui faisait partie du groupe, se noyait derrière eux. Quelques jours après ce terrible accident, trois étudiants ont également trouvé la mort en prenant une photo avec leur appareil sur un pont ferroviaire en Inde, dans la ville de Bidadi. Distraits par les selfie, ces jeunes ont été percutés par un train qui passait.

Les selfies deviennent des Killfies

Conscientes de l’ampleur des dangers potentiellement engendrés par les selfies, ou plutôt engendrés par le manque d’attention lié aux selfies, les autorités du Karnataka ont décidé de prendre les choses en main. Des campagnes contre les killfies ont été mises en place et partagées sur les différents réseaux sociaux pour sensibiliser les jeunes sur les dangers des selfies. Un peu plus loin à Bombay, le gouvernement a installé des panneaux pour informer les habitants sur les « zones sans selfie », autrement dit des lieux qui peuvent présenter des dangers (souvent situés sur le front de mer des villes portuaires). Au vu de la grandeur de la ville, il est malgré tout difficile de délimiter toutes les zones à risque.

C’est donc pour éviter autant que possible que de nouveaux accidents se produisent que l’application Saftie a été créée. Elle permet de signaler aux utilisateurs le niveau de danger d’un endroit. À noter que la lutte contre les selfies dangereux ne s’arrête pas en Inde. En Espagne et en Russie, les autorités réagissent également face à ce nouveau fléau.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre