Suivez-nous

Tech

Ces chercheurs veulent faire du dégivrage de pare-brise un lointain mauvais souvenir

Une équipe internationale de scientifiques est en train de mettre au point un moyen d’éliminer la glace et le givre en une fraction de seconde.

Il y a

  

le

 
Dégivrage
© Presse-Citron.net

Le dégivrage des pares-brises en hiver est un moment bien connu des automobilistes. Assez chronophage, il s’avère surtout ennuyeux et désagréable. Cette activité peu amusante vit peut-être ses derniers instants. C’est en tout cas l’ambition d’une équipe internationale de chercheurs issus de l’Université de l’Illinois et de l’Université Kyushu au Japon.

Ces scientifiques ont mis au point un moyen d’éliminer la glace et le givre qui nécessite 1 % de l’énergie et 0,01 % du temps requis par les méthodes de dégivrage actuelles. Nenad Miljkovic présente ainsi leur travail : « Les travaux ont été motivés par les importantes pertes d’efficacité énergétique des systèmes énergétiques des bâtiments et des systèmes de réfrigération en raison de la nécessité d’effectuer un dégivrage intermittent. Les systèmes doivent être arrêtés, le fluide de travail chauffé, puis il doit être refroidi à nouveau. Cela consomme beaucoup d’énergie lorsque vous pensez aux coûts de fonctionnement annuels du cycle de dégivrage intermittent. »

D’autres recherches sur le dégivrage sont actuellement en cours

Et les chercheurs ne comptent pas limiter les applications de leurs découvertes aux voitures. Elles pourraient également être utilisées pour des surfaces telles que le dégivrage des avions. Il faudra toutefois s’armer de patience avant de voir cette technologie commercialisée. Mais les premières conclusions sont tout simplement bluffantes. L’équipe est ainsi parvenue à décongeler en moins d’une seconde un morceau de verre dont la température avoisinait les -71 degrés Celsius, soit un niveau plus froid que celles relevées en Antarctique.

Il est à noter que d’autres groupes de recherche travaillent actuellement dans ce domaine. C’est notamment le cas de l’ETH Zurich où des scientifiques ont mis au point un revêtement nanométrique qui capte la lumière du soleil pour dégivrer plus rapidement les fenêtres. A Virginia Tech, d’autres chercheurs misent sur des minuscules poches d’air en vue d’accélérer la décongélation. Il est difficile de dire quand ces innovations rentreront sur le marché mais il est indéniable qu’elles devraient nous faciliter la vie.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Ju

    3 septembre 2019 at 14 h 01 min

    C’est vrai qu’en période de réchauffement climatique, le dégivrage est un point crucial qu’il nous faut développer 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests