Suivez-nous

Tech

Cet algorithme pourrait rendre les serveurs moins énergivores

Ce système devrait être adopté très rapidement par les géants du web.

Publié le

 
Meilleur hébergement web gratuit
© Pixabay

Le constat est alarmant : 15 % de la consommation mondiale d’énergie serait imputable à Internet. Une proportion qui a d’ailleurs tendance à monter avec le temps et qui pourrait mettre à mal les efforts engagés dans la lutte contre le changement climatique. Pour ne citer qu’un exemple, certains estiment que les serveurs informatiques pèsent autant sur le climat que le trafic aérien mondial.

Une innovation majeure

Face à cette dure réalité, des chercheurs de l’Université de Copenhague avancent une solution. Ils avaient déjà créé il y a quelques années un algorithme qui permet de réduire la consommation des serveurs en rationalisant les flux de travail de ces derniers. Cette technique gratuite a porté ses fruits et a rapidement été adopté par des entreprises telles que Google et Vimeo.

Loin de s’endormir sur leurs lauriers, les scientifiques danois ont depuis perfectionné leur système et viennent de dévoiler des nouveautés qui pourraient changer la donne. Ils s’attaquent de front à un problème fondamental dans ce domaine : le fait que certains serveurs sont surchargés alors que d’autres ont encore de la capacité.

Le professeur Mikkel Thorup qui dirige cette équipe explique ainsi :

Nous avons trouvé un algorithme qui élimine une fois pour toutes l’une des principales causes de la surcharge des serveurs. Notre algorithme initial constituait une amélioration considérable par rapport à la façon dont l’industrie faisait les choses, mais cette version est bien meilleure et réduit l’utilisation des ressources au maximum. De plus, son utilisation est gratuite pour tous.

Cette innovation constitue donc une réponse à des cas concrets qui se posent au quotidien. Les chercheurs citent ainsi un exemple où des internautes visionnent tous au même moment la même série, ou la même vidéo. Les déplacements d’utilisateurs entre les serveurs seraient donc transférés de manière bien plus rapide que par le passé.

Il reste à attendre que les géants du numérique se saisissent de cette mise à jour, mais l’espoir semble être de mise étant donné que bon nombre d’entre eux utilisent déjà la version de base.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Tayum

    17 juillet 2021 à 19 h 20 min

    Hello

    En gros vous parlez d’un nouvel algo de load Balancing ??
    ou bien c’est autre chose ?
    C’est très flou comme article…

  2. Nyb

    19 juillet 2021 à 8 h 34 min

    Merci de citer ses sources, à part s’en faire une vague idée, c’est pas concret comme article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests