Suivez-nous

Tech

Cette IA permet de repérer si un article est une fausse nouvelle

Grâce au deep learning, cette intelligence artificielle est en mesure de vérifier si une information semble correcte ou fausse.

Il y a

  

le

 
fake news
© Presse-Citron.net

Les fausses nouvelles représentent un grand danger pour nos démocraties. Nous vous parlons régulièrement ici des tentatives de manipulation opérées par de nombreux acteurs malveillants. Certains tentent de propager leurs intoxs sur les réseaux sociaux, tandis que d’autres n’hésitent pas à rédiger de faux articles et à les publier sur des sites ressemblant étrangement à des médias généralistes reconnus.

Les journalistes et notamment les fact checkers sont à la recherche d’outils pour remonter la source de ces fake news ou tout du moins établir leur fausseté. Une intelligence artificielle développée par des chercheurs de l’Université de Waterloo au Canada pourrait bien être une partie de la solution.

Aider les journalistes et les réseaux sociaux dans leurs efforts de vérification

Concrètement, ce nouvel outil utilise le deep learning pour déterminer si les affirmations contenues dans un article sont appuyées par d’autres sources sur le même sujet. En cas de correspondance, il s’agit très probablement d’une histoire vraie, mais dans le cas contraire, il y une forte présomption de fausse nouvelle.

Les résultats semblent bien là puisque l’IA atteint une précision de 90 %. Dans neuf cas sur dix, elle peut donc dire si le fait énoncé dans le texte est appuyé sur d’autres sources ou non. C’est un très bon début et selon les scientifiques, ce nouvel outil pourrait venir en aide aux journalistes et aux réseaux sociaux qui luttent contre la propagation des fake news au quotidien.

Interrogé par Science Daily, Alexander Wong, un professeur qui travaille sur le projet, précise : « Il augmente leurs capacités et signale des informations qui ne semblent pas tout à fait correctes pour vérification. Il n’est pas conçu pour remplacer les gens, mais pour les aider à vérifier les faits plus rapidement et de manière plus fiable. »

Il reste donc à perfectionner encore plus cette IA très prometteuse et à convaincre les fact-checkers de l’utiliser.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests