Climatisation par nuages artificiels pour la Coupe du monde 2022 au Qatar !

Pour lutter contre la chaleur durant la Coupe du monde 2022 au Qatar, vu le climat du pays et les dates estivales de l’événement, les scientifiques travaillent actuellement à créer des nuages artificiels pour apporter ombre et fraîcheur aux spectateurs et aux joueurs… et oui, l’info est sérieuse !

Pour lutter contre la chaleur durant la Coupe du monde 2022 au Qatar, vu le climat du pays et les dates estivales de l’événement, les scientifiques travaillent actuellement à créer des nuages artificiels pour apporter ombre et fraîcheur aux spectateurs et aux joueurs… et oui, l’info est sérieuse !

L’information publiée par BBC Sport peut paraître farfelue mais il semble bien que le Qatar se soit lancé dans la conception de « pare-soleil » géants supposés se positionner au dessus des stades et suivre en temps réel le soleil pour apporter au public et aux joueurs une ombre optimale durant l’ensemble des matchs. Voici la vidéo fournie par le département d’ingénierie de l’Université du Qatar (en anglais mais les images parlent d’elles-mêmes) :

Le dispositif imaginé pour l’instant s’apparente donc à une sorte de soucoupe volante se déplaçant avec le soleil. Construits dans des matériaux ultra-légers et en association avec des unités de climatisation au sol dans le stade, le tout alimenté par des champs de panneaux solaires, ces « soucoupes » relèvent d’une technologie inexistante à l’heure actuelle, les ingénieurs vont devoir s’armer de courage ! Les premières estimations révèlent que la facture devrait être d’environ 500.000 $ par « nuage », ce qui, pour le Qatar n’est pas nécessairement un problème majeur.

Il reste donc 11 ans aux ingénieurs pour passer de la vidéo à la réalité… on se demande quand même si mettre un toit au stade n’aurait pas été plus simple !


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. C’est honteux, à l’heure ou l’on a des problèmes d’économie d’énergie de dépenser (et surtout de consommer) autant d’énergie pour un évènement sportif, je trouve cela scandaleux. Même si ils ont les moyens, ce sont des ressources énergétique qui partent en fumée…
    D’un côté des experts donnent le signal d’alarme et d’un autre on fait n’importe quoi !

  2. @Denis
    Bien que je soit assez d’accord sur le fond, avant de critiquer ce dispositif regardons déjà chez nous l’énergie gaspiller pour éclairer nos monuments…
    La critique est facile.

    J’y vois plutot une idée d’ingéniérie intéressante, car pour le moment ils ont donné une forme de « soucoupe » au système, mais attendons de voir ce que les ingénieurs peuvent concevoir.
    Il n’est pas dit que cela soit si couteux en énergie (je ne parle pas des clim’, mais bel et bien du concept d’ombre portée, qui est très intéressante).
    Un système utilisant plutot un balon pourrait potentiellement être une solution moins couteuse, et remettrai au gout du jour un des transports aériens les moins couteux en énergie fossile.

  3. Même si je ne supporte pas ce monde du foot et si je suis d’accord dans la théorie… Les découvertes scientifiques qui en découleront peut être pourraient avoir ensuite des utilisations bien plus honorables.

    C’est comme la guerre qui fait avancer la science, sans les morts. C’est quand même mieux non ?

  4. Personnellement, contrairement à vous, je pense que c’est une bonne chose.
    Un des problèmes dont les chercheurs vont devoir résoudre est le fait que les panneaux solaires devront être bien plus performant qu’aujourd’hui pour pouvoir faire voler un engin.
    Donc, si cela permet de faire avancer la recherche en énergie solaire (ce que ça ne manquera pas de faire à mon avis), c’est une excellente chose.

  5. Depuis le début c’est n’importe quoi cette coupe du monde au Qatar… Sérieux anti écologique au possible comme d’ailleurs chacun de ces événements !
    je salue au passage l’idée qui est intéréssante !

  6. Humm, si ils rajoutent des panneaux solaires sur la soucoupe pour produire l’énergie qui fera fonctionner la clim, là je pense que tout le monde sera super d’accord ! ^^

  7. @Denis @Orion : De quelle énergie parlez vous ? Le « nuage » est rempli d’hélium et on voit clairement des panneaux solaires sur le toit…

    Sinon, effectivement, l’utilisation de ballon aurait surement été une solution plus simple 😀

  8. Je ne vois pas en quoi ça coûterait en énergie ?
    Ça semble bien utiliser l’énergie solaire pour faire tourner les hélices qui maintiennent le « nuage » en place… il est où le gaspillage ?

  9. Intéressant mais je verrais plutôt un ballon dirigeable, largement moins énergivore, pour supporter le « générateur d’ombre ».

    Ca pourrait en plus faire une plate-forme d’observation des matches assez sympathique.

  10. @Jibou : oui c’est exactement ce que je me disais en lisant les commentaires. Certains n’ont pas pris la peine de regarder la vidéo et critiquent sans savoir. Ce sera justement une grande avancée dans le domaine de l’économie d’énergie…si ils y arrivent…

  11. C’est une super bonne idée ! C’est dommage que ce soit un évènement sportif qui motive et permette d’avoir les moyens pour se creuser la tête sur ce genre de choses mais comme dit plus haut ça pourra être réutilisé dans un but plus « humanitaire » quand la technologie sera au point.

  12. @QuizzAgora
    Et certains n’ ont pas prit la peine de regarder le texte qui allait avec les images :
    « en association avec des unités de climatisation au sol dans le stade »

  13. @naoke : « le tout alimenté par des champs de panneaux solaires »… certains s’arrêtent donc au milieu des phrases 😉

  14. Je trouve cela tres interessant. Etant dans l’evenementiel, je cromprend bien les avantages d’une telle solution. D’ailleurs si la technologie dévelopée est suffisament interessante elle pourrait aussi servir comme parapluie? Fini l’epoque des barnums… et cela semble plus ecologique que les produits chimiques utilisés lors des jeux olympiques Chinois.

  15. Pingback: Climatisation par nuages artificiels pour la Coupe du monde 2022 au Qatar ! | DPE : le Diagnostic de perfomance énergétique

  16. Pingback: Après avoir tenu le choc de la crise, l’attractivité de la France profite de la reprise | Actualité Africaine, Actualité Magrebine, Printemps Arabe, Révolution Arabe, Crise Ivoirienne, Actualité Américaine, Actualité Européenne, Actualité

  17. Avec l’argent qu’ils ont investit dans les clubs européens comme le PSG et Malaga dernièrement, on s’aperçoit que les moyens sont là effectivement…

Send this to a friend