Suivez-nous

Gaming

Cloudpunk : Un thriller captivant qui nous plonge dans la noirceur d’une cité futuriste

Le dernier né d’ION LANDS sait tirer son épingle du jeu en nous immergeant dans un univers dystopique très bien réalisé.

Il y a

  

le

 
cloudpunk
© Cloudpunk / http://www.ionlands.com

Rania, une jeune femme originaire d’une zone rurale reculée, n’est pas vraiment ravie de s’installer dans la gigantesque cité de Nivalis mais elle n’a pas le choix. Criblée de dettes et harcelée par des usuriers, la voici contrainte d’accepter un job de livreuse pour la société Cloudpunk. Au volant de sa voiture volante, elle s’assure de transporter les marchandises à bon port. La tâche n’est pas vraiment facile, d’autant que l’entreprise a très mauvaise réputation et on ne sait pas vraiment ce que contiennent ces cargaisons…

Un futur très peu enviable

Cloundpunk, le dernier jeu de Merge Games, a été développé par ION LANDS. Il nous permet de naviguer dans un univers cyberpunk assez bluffant visuellement. C’est d’autant plus fort qu’il est l’œuvre d’un studio indépendant qui n’a pas les moyens des très grandes entreprises du secteur.

Pour l’histoire, les scénaristes ont puisé leurs références parmi les grands classiques de la science-fiction que sont Blade Runner et Le Cinquième Élément. La gigantesque cité de Nivalis, que l’aventure nous permet de visiter en long et en large, représente donc un futur assez peu enviable où la technologie revêt une très grande importance. Outre les voitures volantes qui font désormais partie du quotidien, on a ainsi affaire à des humains augmentés, des androïdes. L’intelligence artificielle y est aussi utilisée à toutes les sauces et sans aucune préoccupation éthique.

La ville est d’aspect inégalitaire et on constate ainsi que les plus pauvres vivent sous les nuages et doivent supporter la pluie qui tombe de manière continue. Les élites peuvent quant à elle s’affranchir de ces désagréments en s’installant dans un quartier très sélect protégé des eaux.

Au gré de cette aventure d’une quinzaine d’heures, Rania va rencontrer de nombreux personnages et en apprendre beaucoup plus sur le contexte local qui apparaît de prime abord très confus.  Les dialogues de Cloudpunk sont à la fois sa force et sa faiblesse. On apprécie en effet cette narration captivante et dont il est bien difficile de décrocher. Mais certains reprocheront au jeu son côté beaucoup trop bavard au détriment de l’action. Quelques bugs sont aussi à déplorer lors des phases à pieds durant lesquelles les mouvements de caméra ne sont pas forcément très agréables. Rien de très grave cependant et on peut espérer que des patchs viendront prochainement rectifier le tir.

Cloudpunk est vendu sur Steam au prix de 19€99 et il sera prochainement disponible sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests