Suivez-nous

Internet

Tutoriel : comment accéder au dark web en 3 minutes chrono ?

Vous cherchez à accéder au dark web ? Ci-dessous, découvrez notre tutoriel pas à pas qui vous permettra de vous connecter sur la face cachée d’internet.

Publié le

 
Dark web
© Unsplash / Nicolas Picard

Note : cet article est à vocation informative, il ne s’agit pas d’encourager nos lecteurs à pratiquer des activités illégales via le dark web. Découvrez ci-dessous un tutoriel pour accéder au dark web. Veillez à rester vigilant et éviter toute activité douteuse.

Cela fait déjà des années que le dark web fait parler de lui. Il suscite à la fois interrogations et fantasmes sur ce que l’on peut y trouver et la manière dont l’on peut s’y rendre. Pour vous aider à mieux le comprendre et à accéder au dark web (aussi appelé darknet) en toute simplicité, nous vous avons réalisé un petit tutoriel simple et efficace.

Aujourd’hui, ce sont des millions de gens qui utilisent le dark web. Accéder à cette face cachée d’internet est à la portée de tous. Si certains sites sont totalement louables, d’autres le sont beaucoup moins. Les pirates n’hésitent pas à revendre des données sensibles sur le darknet, à l’instar de données piratées.

Comment se rendre sur le dark web ?

Tout d’abord, il faut savoir que le dark web rassemble un réseau de sites web qui ne sont pas indexés par les moteurs de recherches traditionnels comme Google ou Bing. Un autre point à prendre en compte est le fait que le dark web est accessible via des navigateurs web spécifiques (comme le navigateur Tor dont nous parlons plus bas) qui confèrent l’anonymat à son utilisateur.

Attention tout de même, ce n’est pas parce que vous utilisez un tel navigateur que vous ne laissez aucune trace. Nous vous conseillons d’utiliser un VPN pour rajouter une couche de sécurité et d’anonymat lorsque vous naviguez sur le dark web. L’un des meilleurs VPN du marché n’est autre que ExpressVPN : il offre une sécurité maximale, et conserve zéro log de vos données.

Il y a également CyberGhost et NordVPN qui sont réputés pour leur anonymat. Cela dit, ExpressVPN offre une solution dédiée et spécifique pour le dark web. Ce logiciel tourne en arrière plan sur votre ordinateur et masque votre adresse IP. Personne ne saura que vous accédez au dark web. C’est une sécurité obligatoire pour devenir totalement anonyme.

Pour se protéger et accéder au dark web, c’est ici :

Souscrire à ExpressVPN

Pour se rendre sur le dark web facilement, il faudra ensuite télécharger l’un des navigateurs. Le plus connu est Tor (The Onion Router), dont le nom est une référence aux différentes couches de l’oignon et dans ce cas, du web. Il s’agit là d’une version très proche de Firefox avec quelques particularités et une couche d’anonymat supplémentaire. Tor Browser ne propose pas d’historique ni de sauvegarde de vos données – des éléments qui vont donc de pair avec l’anonymat.

Tutoriel pour y accéder en 3 minutes

Il faut donc télécharger le navigateur via le site officiel de Tor Project. Une fois que vous êtes sur ce site, cliquez sur Téléchager le navigateur Tor, choisissez votre système d’exploitation et enregistrez le fichier. Sur Mac, glissez ensuite le navigateur dans vos “Applications” et ouvrez-le. Pour les utilisateurs Windows, il faudra juste installer le logiciel.

En quelques secondes, vous pourrez donc vous connecter sur le dark web en toute sécurité. Comme vous pouvez le voir plus bas dans ce tutoriel, le navigateur Tor est très similaire à un navigateur quelconque (Google Chrome, Safari, Firefox). Pourtant, il donne accès au dark web et à tous le contenu caché du web.

Une fois que vous avez téléchargé puis ouvert le navigateur Tor, vous naviguez donc sur le web avec un navigateur qui vous permet de masquer votre adresse IP (via ExpressVPN). Vous pourrez laisser moins de traces de votre passage tout en accédant aux URLs en .onion – qui n’est autre que le dark web. Il faut quand même compter sur un débit légèrement moins puissant.

Dark web Tor browser ouverture

© Navigateur Tor / Capture d’écran Presse-citron

Par la suite, vous pouvez alors vous rendre sur le Hidden Wiki – une sorte de Wikipédia qui rassemble ces fameuses URLs non indexées sur les moteurs de recherches classiques. C’est de cette manière que vous allez pouvoir découvrir tout le contenu disponible sur le dark web.

Toutes les URL se terminent en .onion, et elles ne sont pas accessibles via un navigateur traditionnel (comme Google). C’est sur le Hidden wiki que vous pourrez trouver les liens propres à chaque thématique. Voici à quoi ressemble la liste des URLs en .onion. Il y a de nombreux forums qui recensent aussi des URL en .onion accessibles depuis le dark web. Souvent, le contenu peut être illégal ou choquant, il faut rester vigilant.

Dark web Tor browser Hidden Wiki

Hidden Wiki

Ces liens constituent une partie du dark web. Tous ne sont pas légaux en raison des services auxquels ils donnent accès. Attention, donc, aux sites que vous visitez et aux fichiers que vous pourriez télécharger. Hidden Wiki ne rassemble pas toutes les URL disponibles dans le dark net.

Il faudra consulter des forums spécialisés pour trouver des URL supplémentaires qui vous permettent d’accéder à d’autres services. Ces dernières années, quelques-uns des plus grands sites e-commerce ont disparu du dark web parce que les gouvernements ont saisi les serveurs. Il faut savoir chercher patiemment sur les forums pour trouver des alternatives.

Le dark web se développe toutefois de manière considérable, vous pouvez y trouver toutes sortes de choses. Avec la croissance de la censure et de la surveillance sur internet, le dark net s’est développé comme une alternative efficace et anonyme. Pour les curieux, il ne vous faudra que quelques minutes pour accéder à la profondeur cachée du web, c’est très simple.

Tutoriel pour accéder au dark web (5 étapes) :

  • Ouvrir un compte chez ExpressVPN
  • Télécharger le navigateur Tor
  • Ouvrir le navigateur et consulter le Hidden Wiki
  • Naviguez sur le dark web en toute tranquillité

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests