Comment dit-on beauf au féminin ?

(Intérieur nuit, deux jeunes femmes sur un sofa. Très fort accent caillera) "Ton mec t’aime, ton mec m’a dit tu sais la miss c’est une reine et j’pourrais crever pour elle J’te jure ton mec assure ton mec assume ton mec est pur il te trompe pas j’en suis sûre (…)" A l’occasion de l’une

(Intérieur nuit, deux jeunes femmes sur un sofa. Très fort accent caillera)

"Ton mec t’aime, ton mec m’a dit tu sais la miss c’est une reine et j’pourrais crever pour elle
J’te jure ton mec assure ton mec assume ton mec est pur il te trompe pas j’en suis sûre (…)"

A l’occasion de l’une de mes dernières insomnies je zappais mollement les chaînes de la Freebox pour essayer de faire passer le temps entre deux baîllements lorsque tout à coup je suis tombé sur un clip qui m’a littéralement sidéré.
Alors en gros et pour vous la faire courte, il est question de deux jeunes filles dont l’une est vachement dépitée parce-que son mec c’est un enfoiré et que même il regarde ses sms tous les quarts d’heure et que ça veut dire qu’il la trompe sûrement l’ordure, et l’autre pétasse elle essaie de la réconforter avec des mots vachement forts comme quoi faut pas croire mais son mec il est droit il est pur il ferait jamais ça, tout ça.
J’ai oublié de préciser que comme c’est un peu un clip de rap à la base, on a droit bien sûr à l’échantillon classique de la beauferie hip hop, à savoir l’inévitable Mercedes coupé à cent mille dollars, les images flash-back pseudo arty en noir et blanc au ralenti avec corps dégoulinants qu’on devine en train de forniquer dans la moiteur de la nuit mouillée, tout ça, aussi. Le truc super érotique quoi.
Et surtout, surtout, jamais vu.

"Tu l’sais pas toi, ça fait deux mois que j’sens son odeur
Elle laisse des messages tous les quarts d’heure
J’ai infiltré son répondeur
mon mec se tape une autre femme"

Là où ça se gâte c’est quand les deux jeunes filles, très très en colère, décident de prendre la Mercos justement pour aller se faire justice et aller retrouver le gros con et sa pouffe à leur hôtel. Là on atteint des sommets d’agressivité et de violence verbale, puis presque physique, vous savez cette façon de se gueuler dessus caractéristique des gens bien élevés, avec toute la gestuelle rap style qui va bien, les grands moulinets de bras, les doigts à la retourne, limite crise d’épilepsie…
La classe, quoi.

"Donne moi le cric, donne-moi une clé
Que je la raye sa BM
Que je la crève sa BM comme une tebê
Comme j’ai la haine là"

(notez que le gros con il a une Béhème, forcément, et que les filles elles vont se venger grave sur sa caisse parce-que ça ça va lui faire vraiment mal au gros con)

(Images de massacre de voiture la nuit sous la pluie, vitres qui explosent à coup de cric, sirènes hurlantes. Pas stressant pour un rond, un vrai conte de fée)

(fille à poil, chambre d’hôtel, lascar en boxer moule-burnes tous muscles dehors, ça sent la sueur et le QI de 5,2)

"Ferme ta gueule toi
Et si tu veux parler rhabille-toi
Franchement t’as pas d’honneur
T’as pas honte de toi
Prends ton string et tire-toi
(…)
Ferme ta gueule toi aussi
Regarde ça t’es en calcif putain"

(bousculades, injures, la fille se sent investie d’une mission sacrée de venger sa copine flouée par l’autre enculé, du coup elle en rajoute, gesticule, éructe, trop vénère, là. On sent que c’est la chef. La chef de tout, du clip, de sa rue, de sa bande, du Prisu. La chef. Ca sent le vécu, là.)

Voilà, je viens de vous décrire tant bien que mal le dernier clip d’une artiste qui est en train de s’imposer comme une sorte d’icône des banlieues (et pas que, d’ailleurs) et qui s’appelle Diam’s.
On pourrait en sourire tellement on est dans la caricature, tellement Diam’s est grotesque dans cette vidéo (c’est pas la première fois cela dit), mais en même temps cette imagerie raccoleuse trimballe quand même une espèce d’idéologie qui me met assez mal à l’aise.
Je crois que le réalisateur de cette chose – qui légitime ouvertement la violence, voire l’auto-défense – serait bien inspiré de se poser la question de sa responsabilité dans ce clip putassier et raccoleur à souhait.
Parce-que là on arrive à une sorte de surenchère qui ferait limite froid dans le dos, vous trouvez pas ?

Mise à jour du soir (espoir) :
Mon attaque dans ce billet est virulente et il est normal que certaines réactions le soient également. Dommage que certains se méprennent complètement sur mon compte et mes intentions, mais en même temps c’est la règle du jeu, je donne la batte pour me faire battre 😉
J’ai volontairement employé un style un peu crû afin de coller à l’ambiance agressive de ce clip telle que je l’ai ressentie, dommage que tout le monde ne l’ait pas compris comme ça.
Je suis aussi quand même sidéré que certains puissent défendre et justifier cette daube sans nom.
Mais c’est vrai que tout ça ne mérite peut-être pas autant de bavardages, ce n’est qu’un (mauvais) clip musical (et surtout commercial) pour ados après tout. En fait c’est ça qui me gêne le plus : les maisons de disques sont prêtes à toutes les manipulations pour vendre leur daube, y compris cautionner la violence sous-jacente de ce type de clip, je le répète par pure démagogie et à des fins uniquement mercantiles.
Finalement ce n’est pas Diam’s qui est à blâmer, ok, c’est tout ce business de la haine qui fait son fond de commerce sur la baston.
Je ne voulais choquer personne dans ce billet, tout simplement parce-que j’étais loin d’imaginer que parmi les lecteurs de ce blog il y avait des gens qui puissent apprécier cette vidéo, que je croyais plutôt réservée aux lecteurs de Skyblogs.
Je n’attaque pas le rap ou le hip hop (j’ai beaucoup écouté NTM et les premiers rappers US à une époque), j’attaque une certaine forme de cynisme qui récupère sans scrupules le malaise des ados et qui s’en nourrit, à un moment où l’on « célèbre » un triste anniversaire.


Nos dernières vidéos

122 commentaires

  1. Arrête… j’ai vu le clip et franchement ça me fait bien rigoler. Pas la peine d’en faire une parodie, ça se parodie tout seul!

  2. Bon, en même temps de la part de Diams c’est pas surprenant…

    Si tu veux être servi côté violence dans le RAP va faire un tour du côté du mouvement Crunk (contraction de Crazy et de Drunk) et la glorification du Pimp (le mac et ses filles), tout droit sorti des rues d’Atlanta.

    Un petit tour sur wikipédia?
    en.wikipedia.org/wiki/Cru…

  3. Oui comme l’a dit Nicolas, Diam’s nous a habitué à des chansons aux paroles pas très recherchées, quand au clip, encore une fois y’a tous les clichés du rap et c’est bien dommage.

  4. J’ai le même malaise que toi.
    Oh rien de grave sur le fond. Ce n’est pas ma voiture ! Le plus grave, c’est cette façon d’expliquer que les mecs c’est tous de la merde. Et les flics aussi… Et les politiques… Et mon voisin… Et le gars du quartier à coté.
    Franchement moi cela ne me fait pas rire.
    D’un coté, on la comprend cette nana. Qu’est ce qu’elle a dû en baver pour faire sa carrière dans ces quartiers où la femme a d’abord le droit de se taire.
    Je suis président d’une association de prévention et souvent je ne vois plus ce qu’on peut faire.
    En parler comme tu l’a fait ici, dire non quand cela va trop loin.
    Dire non quand c’est injuste et en parler, en parler, en parler calmement pour comprendre et tenter d’en sortir.

  5. Je vois très bien ou tu veux en venir, ce n’est pas tant la débilité et la nullité du truc qui est inquiétante, mais plutot le fait que certaines personnes ne vont pas voir que c’est débile et du coup risque de le reproduire. Prendre Diam’s comme maitre à penser peut nous paraitre saugrenue, mais n’oublions pas que celà ne l’est pas pour tout le monde. Mon oncle est divorcée et un week-end où il a ses enfant il entend sa fille, ma cousine donc, chanté du diam’s, sur le coup ça l’a un peu choqué, il serait plus Nostalgie que Syrock. Il demande a sa fille si elle sait ce que veulent dire les mots qu’elle chante, vu que non il s’est détendu. Il a juste banni Diam’s de chez lui mais vu qu’il n’a ses enfants qu’une fois tout les 15 jours ce n’est pas très efficace. Maintenant imaginons celles qui sont en âge de comprendre et là ça fait peur.

  6. Excellent !
    Ce qui est un peu triste aussi, c’est que les maisons de prod enfoncent encore un peu plus les jeunes en leur faisant croire que ces valeurs et ce type de langage sont "cool".
    Eux, ils s’en foutent, ils servent ce genre de "daube" à des petits jeunes de 13 ans, de manière très cynique, conservant pour eux les codes qui leurs seraient pourtant utiles dans leur vie professionnelle notamment.
    C’est grave en effet, car ces gens-là participent pas mal à l’exclusion et à l’échec scolaire de nombreux ados. Et celà leur donne en plus une vision très singulière de la vie (pimp/argent facile/filles faciles et huilées : elle sont souvent huilées;-), flambe etc…

    Dommage d’ailleurs, parce que le rap ça peut être très bon.

    Mais reste le slam aussi, qui relève le niveau, et qui semble avoir un certain succès chez les jeunes.

    Très bon post.

  7. Dommage que pas mal de jeunes aient en tete cette image du rap parce qu’il y en a du très bon.

    Pour la petite histoire, j’ai vu le clip aussi et à la fin, diams a les cornes aussi. Ca la calme direct…

  8. C’est un peu n’importe quoi.

    "Je crois que le réalisateur de cette chose – qui légitime ouvertement la violence, voire l’auto-défense – serait bien inspiré de se poser la question de sa responsabilité dans ce clip putassier et raccoleur à souhait."

    Quand tu vois un film qui légitime la violence tu dis quoi ? c’est pareil ici .

    Même Eddie mitchell parle de bruler des voitures dans son dernier album faut un peu arrêter.

    Ca me fait penser aux vieux qui ont fait mai 68 en balancant des caillasses sur les flics qui critique que les jeunes ne respectent plus la police …

    Pitoyable ce genre de réaction, mais aprés chacun son avis .

  9. On dit "boulette", et c’est apparemment de l’autoproclamé.

    Et dire qu’au départ elle bossait avec Dj Mehdi… "nos parcours divergent". Je préfère définitivement la superbe route sinueuse (on va dire des andes) qu’a choisi Mehdi 😉

  10. Ce qui est pitoyable c’est pas cette réaction mais ce clip, les textes de niveau cm2 et la démagogie poisseuse qui s’en dégage.

  11. > Julien, je te rassure, Eddy Mitchell c’est pas vraiment ma tasse de thé non plus (et je ne suis pas assez vieux non plus pour être un ancien soixante-huitard, ne nous trompons pas de génération 🙂

  12. > Soph64k : tu as de la chance d’être allée au bout, moi j’ai pas pu (et le clip sur leur site rame trop pour attendre la fin)

  13. Heureusement que le bon hip-hop existe aussi, mais c’est vrai qu’en France les dégats soont profonds…Ecoutez un peu pour voir Del the funky homosapien, ou K’naan, ou encore Cypress Hill,dans des styles différents chacun représente une face plus intellectuelle de cette musique…à bon entendeur!

  14. > Eric, je viens de remarquer que le clip Diam’s est en publicité (annonce Google) en bas des commentaires.

    En matière d’information, j’en sais quelque chose, rien n’est simple. Quand les commentaires arrêteront sur ton billet, la publicité elle continuera.

    C’est la limite de l’exercice.

  15. Je pense surtout que tu fais erreur sur le QI de "l’autre enculé" pour te citer. ce n’est pas 5.2, mais plutot 2.5.
    J ne t’en voudrais pas mais effectivement des clips comme ça, ça inscite plus les QI de 2.5 à aller bruler des poubelles et des voitures qu’à aller bosser pour ramener un smic.
    Après elle va se défendre en disant que c’est l’expression d’une haine qui existe dans les quartiers, etc et elle sera relayée par toute la gauche caviar, affirmant que Diam’s est vraiment la nouvelle "idole des jeunes"…
    Qu’y a t il de plus violent : le clip de diam’s commenté dans ce billet ou "let spend the night together" des Stones interdit lors de sa sortie ?

  16. Que de haine envers un simple clip de (rap ….. non!!) RnB compte pour adolescente oui ! On a facile de critiquer le rap, il est vrai que celui ci devient de plus en plus commercial certes mais avant de poser vos critiques faites un peu des recherches et renseigner vous! Diams na pas que des lyrics moisi comme cette fameuse chanson, on pourrait même dire qu’elle fait parti des meilleurs dans le hip hop français concernant la beauté de ces textes son coté underground est terrible mais son coté commerciale est très decevant mais voila il faut bien manger et il y a aussi les majors derrière tout ca …..

  17. "chambre d’hôtel, lascar en boxer moule-burnes tous muscles dehors, ça sent la sueur et le QI de 5,2" hhaa ca y va les préjugés ! parce maintenant avoir des muscles et porter un boxer font de toi un idiot ???!!

  18. Lecteur assidu de presse citron je crois que ce blog vient de chuter dans mon estime…

    Comme quoi le hip hop a encore du chemin affaire dans la tête des abrutis (vous!) bobo adorateur de mievries miossekienne, raphaelienne et autres daubes purulentes franchouillardes.

    Parcequ’il ne comprenne pas que Kanye West puisse proner la lutte contre l’homophobie, le respect et le travail dans la communauté et de l’autre côté montré des filles en string et des Hummer dans ses clips…

    Parcequ’il ne comprenne pas que Snoop Dog puisse s’auto proclamé P.I.M.P. et être avec la même femme depuis 20 ans…

    Parcequ’il ne comprenne pas que Diam’s chante du rap et que ca ne veut pas forcément dire qu’elle vient d’un quartier de banlieu ( ce qui est effectivement pas le cas, elle vient d’un quartier pavillonaire plutôt bourgeois !!!)

    Parcequ’ils ne comprennent pas ces valeurs, ne veulent pas connaitre son histoire, sa construction, sa complexité, ne connaissent pas la poésie des X mens, l’engagement de tous ces artistes dans la communauté, ils devraient éviter de critiquer le hip hop. Eux. (Vous!!!)

  19. > Alas : aucun préjugé de ma part mais des tonnes de clichés à deux balles dans ce clip (je porte aussi des boxers et côté muscles ça va pas trop mal non plus donc le problème n’est pas là. Et j’ai un QI de 5,5 😉

  20. "…il y a aussi les majors derrière tout ca ….."
    Diam’s la rebelle manipulée par les méchantes majors ? Naaan je le crois pas 🙂

  21. >Christian
    "Cela veut dire : tous des salauds, y’a rien à espérer.

    En fait : no future…"

    Je crois que t’es completement à coté de la plaque. La fin de l’histoire termine sur une super morale bien au contraire. Tt au long du clip celà nous laisse penser que tt les mecs sont des saluds mais diam’s (Mel) se rend compte que son mec l’aime !
    Malgrès tt l’amour a vaincu et il reste de l’espoir !
    Halalala pas besoin d’un Q.I de 200 pour comprendre ça pourtant… 😉

  22. "Le hip hop c’est mon pote mais je crois qu’il drague ma petite soeur"

    Je trouve que le résumé du clip est bien comique. De là à dire "oulala c’est pas bien attention danger"… Faudrait quand même pas pousser mémé dans les orties et arrêter la crise nerf.

    Diam’s c’est simplement très mauvais et ç’est juste la version rebelle – et aussi édulcoré – de Lorie.

    La vrai question n’est pas pas "est-ce bien moralement ?" mais plutôt "qu’est devenu le sens de l’esthétique?" !!

  23. Alas & Freak > nous n’irez pas jusqu’à dire que ce clip de Diams n’est pas navrant de connerie du premier au 2nd plan tout de même ?

    Diams ne fait ni du hiphop ni du skyrock, elle fait du skyhop (nuance).

    Aller, une petite dose de Fluo histoire que vous vous rendiez compte ce qui se fait au XXI siècle. "damn y a un peu de hip hop mais aussi de l’électro, du rock, du potache… et je comprends rien aux textes du blog" :
    fluokids.blogspot.com/

  24. Au fait Eric jete un coup d’oeil aux paroles de la chanson sur Marine Le Pen de diam’s.. Si ca c’est pas de la bonen propagande !

    ps: oula mais il est select ce blog: "combien font vingt-trois et cinq ?" ou "Quel est la capitale de la france" ! Comment on fait pour poster un comment si on a pas assez de culture G ? 😀

  25. Ton post est un chef d’oeuvre 🙂

    Malheureusement, on en lit assez peu de ce genre Peut être parce qu’il est si difficile de tenir devant son écran pendant toute la durée du clip.

    Maintenant, la Diams, elle ne fait rien de plus que ce raconte les films et séries d’aujourd’hui…

    et les films et séries racontent peut être ce qui se passent vraiment in the real life (à part la BM et la Mercedes bien sur…quoique…)

    La génération Skyblog a besoin de contenu…et le contenu, c’est Diams. Nous sommes largués déjà et c’est tant mieux…A nous peut être de protéger nos enfants contre ces lourdeurs !….Je n’ai pas de télé chez moi…:)

  26. C’est marrant, personne ne parle du fait que c’est ultra choquant que quand un mec trompe sa nana, lui il reste pur et la pétasse c’est l’autre ??

    MMM bref. On a déjà eu ces débats sur Coxx* alors je n’en rajoute pas ici. Etrangement, j’aime Diam’s, même si ce clip est ridicule, même si cette chanson est ridicule, mais peut être parce que j’ai un cerveau. Quid des zoulettes de banlieue ? (ouh la je suis mauvaise et caricaturale) (mais pas tant que le D.A. du clip alors j’ai ma conscience pour moi…)

    Pour info, le clip est sur le site de Skyrock (oui moi non plus je n’y vais jamais mais au moins là-bas ça tourne).

    Et encore pour info, diam’s a grandi dans un joli petit pav’ de banlieue dans le non moins joli 92, on peut "rêver pire" comme enfance…

  27. Et pendant qu’on fait croire aux jeunes que c’est ça le Rap (mon Dieu au secours, voir Diam’s représenter le Rap français ça fait mal aux fesses quand même), il y a des clips censurés on ne sait pas trop pourquoi … ah oui c’est vrai y’a la tronche de Chirac…

    http://www.youtube.com/watch?v=M...

    PS: Si vous trouvez les images dures elles sont toutes passées aux JT.

  28. Pareil, bien deçu par ta dureté non objective (selon moi).
    J’ai 34 balais, j’eccoute du rap et tout le reste (je suis sur Frequence Jazz à l’instant). J’ecoute pas spécialement Diams, sauf que ca passe à la radio. Faut savoir prendre du recul. Le rap c’est un univers à cliché où les acteurs de la scène rap aiment en rajouter encore et toujours plus pour justement encore plus enerver. L’exagération ça fait partie de leurs codes.
    Il faut juste savoir regarder ce genre de clip, comme il faut savoir regarder la télé de nos jours.
    Franchement, des clips de métalleux, c’est bourré de clichés tout aussi accentués : il faut sauter ds tous les sens, avoir les cheveux longs, urler dans le micro, boire des binouzes, péter le matos, faire "trash" ouais c’est ça faire trash. Faire trash c tout aussi "spécial" que faire "bimbo" / "boys band" / "rapeux" / "souleux" /
    Laissons chaque univers avoir ses codes.
    Je pensais pas la presse à citron pouvais être aussi forte sur un sujet.

  29. Vraiment excellent, j’adore tes commentaires surtout… En lisant ça, je me suis dit : "Merde, c’est aussi pitoyable que les trucs de Diam’s" … Je pensais pas être dans le vrai !

  30. > Jojo : d’accord avec toi pour les clichés du métal, et pourtant j’en ai écouté pas mal tu peux me croire. Mais le grand guignl hard-rock était davantage second degré à mon avis, il y avait de l’humour inside (si on met de côté les pitoyables Scorpions), alors que dans le clip de Diam’s j’ai du mal à déceler une pointe d’humour ou de second degré.

  31. "Je pensais pas la presse à citron pouvais être aussi forte sur un sujet."
    Faut bien se lâcher une fois de temps en temps non ?
    En fait ce clip m’indifférerait mais il me fait réagir car je pense à mon fils (9 ans) qui commence à être pile dans la cible, et ça me fait chier qu’il tombe sur ce genre de chose. Je trouve ça gratuitement con et agressif (et, oui, je fais en sorte aussi qu’il soit protégé des images parfois dégueu des JT, qu’on ne regarde jamais, d’ailleurs).
    En fait c’est ça le truc : je réagis en père. Je n’aurais pas d’enfant ce clip m’aurait probablement vaguement fait lever un sourcil et sourire.

  32. Eric dit :
    Freak : regarde ma liste Pandora (qui n’est qu’un extrait de ce que j’écoute) et tu verras

    que je suis très loin du portrait que dresses de moi sans me connaître :

    Euh… et alors? J’ai pas vu de hip hop dedans…. A moins que Muse et Massiv Attack soient

    les nouvelles égéries de BET et MTV Base mais alors là on m’aurait menti…

    Techniquement, et musicalement Diam’s est une bonne rapeuse, reconnu dans le milieu même

    par les franches plus "hardcore" du mouvement… elle a chanté avec Sniper notemment. Elle

    peut aussi bien dénoncer des faits de société (discipline habituelle du rap) que raconter

    des histoires, des tranches de vie,d’une facon très cinéma d’ailleurs, comme dans ce

    clip… j’apprécie sa variété, sa capacité à raconter des histoires vivantes, etc…

    Les derniers clips d’Indochine, de The Strokes ou The Servant (pour reprendre ta liste)

    m’ont frappé aussi par leur vacuité et leur esthétique tellement éloigné de la mienne. Je

    trouve ca beauf… Je ne me reconnais pas dedans mais je ne les critique pas sur la place

    publique car ceux qui sont dans ce délire (suspect) sont touchés eux.. je suis d’accord avec Jojo.

    Et ya des pères qui parlent, je préfère que ma fille écoute du Diam’s que du Marylin Manson, ou du Iron Maiden, niveau violence c’est quand même autre chose…

  33. Personnelement on m’avais déjà filer le lien de ce "chef d’oeuvre". J’ai pas tenu la premiere minutes, entre l’accent, les paroles cm2 soupoudrées "wesh gros" et la musique mafois a chier j’ai pas tenu :(.
    Bref c’est pas du tout le style musical (quoique est-ce que c’est musical ?).
    Bref ce billet est bien poilant quand même, pas besoin de s’exiter :p

  34. J’ai réagi ce matin et visiblement mon commentaire n’est pas passé. Bref pas grave, car en gros, je disais que le type de question que tu soulèves est celle de la responsabilité de cette fille (et d’autres) sur le pré-ados. J’ai aussi des enfants (2 filles de 7 et 12 ans) donc je comprends parfaitement ce que veux dire Eric. Quitte à paraître facho ce genre de truc est "fortement déconseillé" chez moi et j’assume. Comme le dit Eric le Hard c’était nettement plus second degré, j’ai pas vu le clip et je n’est absolument pas envie de le voir, je vois déjà bien les pubs sur la compil Rap qui tue de la mort à le Tv ça me suffit, pas envie d’aller plus loin. IL y a certainement du très bon rap, lorsque des jazzmen se mettent à s’inspirer de ce type de music, cela peut être super bon. Là n’est pas le pb.
    L’un de vous parle d’incompréhension, c’est fort probable, il y a vraiment un fossé, j’ai toujours du mal à comprendre les mecs qui se la pète en cassant des bagnoles, déjà les Kpon ça me fatiguaient.
    Petites remarques, c’est vrai que si les pub sont en rapports avec le contenus de nos échanges sur ce sujet "Grosses et obèses X" et "Femmes japonaises" cqfd.

  35. > Christian: Exactement, no future. C’est bien le message qu’elle tente de communiquer dans pas mal de ses clips. Ca a été un peu le message galvaudé par le rap pendant tout un temps. Heureusement qu’il y a des Sinik (pardonnez-moi l’orthographe) ou des Sniper qui ne se prennent pas autant la tête. Suis nostalgique du Supreme NTM et d’Iam qui étaient tout sauf prise de tête (par contre, sur la violence, là je me tais). Pour du mieux, rien de tel qu’un bon Beastie Boys ou Fun Lovin Criminals.

  36. Je viens de voir le clip… hormis le morceau de piètre qualité (le mix des voix de Diam’s et de l’autre ne vont pas du tout ensemble), je ne pense pas qu’il y ai à chercher quoique se soit de bien "profond".
    Je ne me suis pas senti, à proprement parlé, interloqué par les "idées" véhiculées dans ce clip, si tenté qu’il y avait un but avoué.
    Coté violence et tout le toutim, ce n’est pas non plus la chambre de l’équarisseur de Volvograd.
    Coté "traitement" visuel, s’est dans la norme de que l’on subit quotidiennement : belles wouatures, belles pétés… [baille]
    D’un autre coté, si je me retrouvais dans la même position (cocufié), j’aurais plutot tendance à aller tarter allègrement tout ce petit monde.

    Bref, je trouve que tu fais un procès d’intention sur quelque chose de bien anodin et banal en somme.

  37. Freak > Marilyn Manson c’est du Alice Cooper version Disney, et puis l’univers visuel est très travaillé… Donc je préfèrerais encore que mes non-enfants regardent ça que la Boulette, ça éleverait un peu le niveau 😉

  38. >pecky : je ne fais pas de procès d’intention, un procès d’intention c’est quand on critique avant sans savoir. Là je critique quelque chose qui existe et qui participe à mon sens de l’abrutissement général des esprits.

  39. >>freak, tu portes bien ton pseudo…

    Le gros soucis vient surtout du fait que cette musique et donc les textes et les attitudes sont délivrés à des jeunes qui ne sont pas tous capable de faire la part des choses.
    Les clichés à deux francs me dérangent. Musicalement y’a pas plus bidon comme musique. L’autre elle est capable de caler plus de 20 mots a la seconde en crachant trois fois par terre entre deux–> ca y est c est une star du hiphop CQFD

    Ce genre de daube est diffusé massivement sur les ondes et il est là le pb. Bcp d’autres artistes en paient les conséquences en se voyant bloquer de nombreuses portes.

    Je ne dis pas qu’il faut ecouter du cabrel ou Barbelivien. Perso j’ecoute enormément de Ska Punk avec des artistes dont seuls les initiés on déjà entendu parler. Certes ils y a des creteux pendant les concerts. Mais je suis capable de faire la part des choses et de prendre dans ce milieu ce que je juge bon.

    Les jeunes ados qui ecoutent Diams a la radio et en parlent dans la cours de récré ne peuvent pas avoir assez de recul.

  40. autre chose inadmissible, la prise de position politique ouverte de certains rappeurs.

    tout ceci devrait etre censuré. Désolé pour le cliché facho mais je pense ce que je dis.

    "Ne dit pas karcher quand tu t’adresse à un homme"
    "Ne dis pas Lepen je le trouve cool"
    (PS, comment je peux savoir tout ca par coeur alors que je n ecoute que du ska punk!? Peut etre le matracage à la radio CQFD)

    Pauvres Sarko et le Pen, ils ont deux fois plus de boulot à faire pour leur image que les autres candidats!

  41. Trop fort le commentaire!

    C’est exactement ça! Et ne parlons pas de Mat Pokora et les mecs qui chante "façon sexe" (pour moi, c’est les pires)

    A se demander comment ils font pour vendre leurs albums…

  42. >denver
    Loin de moi de défendre Diam’s (m’en fout complet), mais qu’est-ce que tu fais de la liberté d’expression? Tu t’assoies dessus?
    Tant qu’on y est, on censure Brassens, non?

    Joli apeau à troll.
    (rien à voir, ou presque, Amnesty a sorti son rapport annuel et la France progresse… dans le mauvais sens).

  43. >>Denver : En effet côté cliché facho c’est gratiné et je ne te le fais pas dire…

    Aussi, et jusqu’à preuve du contraire Diam’s ce n’est Chantal Goya, elle ne fait pas de la musique pour les 3-12 ans, et si ton fils tombe dessus, que ca soit sur MTV ou sur M6 c’est que t’auras mal joué ton rôle de parent, il aurait du être sur Disney Channel et chanté en coeur avec Pinkie Winkie et Po…

    Mis à part ca je ne trouve pas ce clip ni choquant ni dégradant comme ce que l’on peut voir dans les clips de house avec des blondasses siliconées qui se caressent dans une salle de sport ou au bord d’une piscine, et cela toujours sur les mêmes chaines à la même heure…

    Et troisièmement musicalement si t’es pas dans le délire tu n’écoute pas, c’est la liberté musciale ( on va pas quand même en faire un amendement à la constitution… ). N’importe quelle personne qui écoute du rap avec un peu de respect sait que le flow de Diam’s est un des meilleurs du rap francais actuel…

    Après si ce qui te dérange dans cette musique est que ce ca soit l’image des jeunes de banlieu qui soit véhiculée, il faudra bruler encore quelques voitures pour que tu puisses comprendre… tiens je vais chercher mon briquet…

  44. Freak, tu fais un peu dériver cette discussion en conflit de générations et je crois que ce n’était pas le sujet de ce post.
    Je connais aussi des gens de 18/25 ans qui sont à fond dans le rap et pour qui Diam’s n’est rien d’autre qu’une grosse bouffonne à la Lorie, et qui auraient les cheveux qui se dressent sur la tête en lisant que tu dis que Diam’s fait l’un des meilleurs rap actuels 😮

  45. >>Djembe : J’ai dit que Diam’s avait l’un des meilleurs flow du rap francais actuel. Pour t’en convaincre ta qu’a réécouter ses freestyles sur Skyrock de l’époque ("Diamant c’est fulgurant…"). Et franchement regarde moi dans les yeux et dis moi le contraire ( enfin regarde droit dans ton écran…lol). Si tu arrive à me citer plus de 10 rappeurs (francais), qui passent sur les ondes, et qui ont un meilleur flow kell je te paye un 4 étoiles au Michelin…

    Je crois pas qu’il s’agisse d’un conflit de génération.
    Ce qui était critiqué n’était même pas le sujet de la chanson, mais plutôt le traitement culturel, "l’idéologie" comme l’autre il dit. On a eu droit à la "classique beauferie hip hop", de clip "putassier", moquerie sur la gestuelle du rap… Une critique primaire et basse de la culture hip hop. C’était très mal tombé, avec moi rappeur !
    Diam’s a été snippé par ce post mais c’est tout l’univers hip hop qui en a pris au passage, on était en plein délit de sale gueule de cité!! Bref un post peu inspiré d’un type qui ferait mieux de continué de parlé de Palm et de web2.0 parce que c’est diatribes anti hip hop sont assez nauséabondes…

  46. Ce n’est pas le hip hop qui est désigné coupable ici mais plutôt un sous-specimen, de la soupe knorr servie par Skyrock et ses affiliés (Diam’s en tête de gondole !).

    Quand on regarde ce qui se fait outre-atlantique, en citant seulement les plus connus : Outkast, Chamilionnaire, Pharrell, et même Justin T (qq bons morceaux produits par les Neptunes justement) + toute l’énergie du Crunk et de l’UK Grime

    … qu’on a connu une vague 97/98 fabuleuse (Supreme NTM, l’école du micro d’argent, Assassin…)

    et qu’on jubile à la découverte des nouveaux sons inclassables d’Institubes ou d’Ed Banger…

    … il est impossible de concevoir que Diam’s a qq chose à avoir avec le Hip Hop français !

  47. Nicolas (2nd message, oui oui tout en haut) : le Crunk, le Grime, l’Eurocrunk (si ça existait) et la plupart du gangsta ne sont pas à prendre au 1er degré, l’outrance faisant partie du jeu, c’est pleinement assumé.

    En revanche concernant le skyhop j’ai malheureusement peur qu’il n’y ait absolument aucune distance…

  48. et si définitivement vous alliez un peu découvrir une autre musique, faite par d’autres femmes, bien plus talentueuses que Diam’s ?

    http://www.ctn-music.com fait la promotion des femmes dans la musique depuis plus d’un an et ne diffuse que des vrais talents, il est temps que cela se sache…
    merci d’avoir un peu de votre temps et de votre curiosité.

  49. Eric tu l’as ton sujet qui te permet de multiplier les posts, bien polémique. Là ça tourne à l’affrotement, du jamis vu jusqu’à l’heure.
    Désormais tu le sauras "fo pa touche o rap" Allez moi je m’écouter Sean Lennon (le filsde ) ça va me calmer

  50. Je peux t’assurer que ce n’est pas délibéré de ma part : mon attaque dans ce billet est virulente et il est normal que certaines réactions le soient également. Dommage que certains se méprennent complètement sur mon compte et mes intentions, mais en même temps c’est la règle du jeu, je donne la batte pour me faire battre 😉 J’ai volontairement employé un style un peu crû afin de coller à l’ambiance agressive de ce clip telle que je l’ai ressentie, dommage que tout le monde ne l’ait pas compris comme ça. Je suis aussi quand même sidéré que certains puissent défendre et justifier cette daube sans nom. Mais c’est vrai que tout ça ne mérite peut-être pas autant de bavardages, ce n’est qu’un (mauvais) clip musical (et surtout commercial) pour ados après tout. En fait c’est ça qui me gêne le plus : les maisons de disques sont prêtes à toutes les manipulations pour vendre leur daube, y compris cautionner la violence sous-jacente de ce type de clip, je le répète par pure démagogie et à des fins uniquement mercantiles. Finalement ce n’est pas Diam’s qui est à blâmer, ok, c’est tout ce business de la haine qui fait son fond de commerce sur la baston. Je ne voulais choquer personne dans ce billet, tout simplement parce-que j’étais loin d’imaginer que parmi les lecteurs de ce blog il y avait des gens qui puissent apprécier cette vidéo, que je croyais plutôt réservée aux lecteurs de Skyblogs. Je n’attaque pas le rap ou le hip hop (j’ai beaucoup écouté NTM et les premiers rappers US à une époque), j’attaque une certaine forme de cynisme qui récupère sans scrupules le malaise des ados et qui s’en nourrit, à un moment où l’on « célèbre » un triste anniversaire.

  51. Vous êtes beaucoup, à vous lire dans bon nombre de forums, à vous plaindre de la musique diffusée de nos jours.
    à mettre tous les artistes et toutes les maisons de disque dans le même sac, à savoir : musique de merde, etc…

    pourtant rien ne vous empêche d’aller découvrir autre chose, le choix est suffisamment vaste et suffisamment diversifié, hors des médias traditionnels, hors des sites les plus connus comme jamendo et autres airtists, il y a notre site aussi, mais nous a n’a jamais eu droit à notre couverture quelque part… bref la bonne musique ça peut se retrouver ici aussi : http://www.ctn-music.com

    merci

  52. Salut,

    Eric tout les gouts sont dans la nature et si diam’s vends des millions ( des centaines de milliers tout au moins ) de disques il apparaissait évident qu’en postant un billet tel que celui-ci tu aurai des pro-diams à tes trousses.

    Je ne connaissait pas diam’s il y a 3 mois, je reviens de l’étranger où je suis resté 4 ans et je dois dire que le phénomème m’a assez interpellé et j’ai essayé de comprendre.

    Je l’ai depuis entendue dans plusieurs interview et il me semble qu’elle chante comme elle parle et avoue elle même que son vocabulaire n’est pas particulièrement étoffé.

    Maintenant je trouve que cette fille est assez représentative de cette génération " désanchantée – désorientée "

    Ces mots tu ne les comprends pas car tu ne fais pas partie de cette génération moi non plus d’ailleurs, mais sache que pour la plupart des ados les paroles et les clips de diam’s c’est une espèce de petit robert illustré.

    Ce que tu as du mal à comprendre il est évident que les maisons de disques l’ont compris depuis longtemps et que de limites elles n’ont pas et la je pense que c’est toi le candide si tu ne t’en aperçoit qu’aujourd’hui.

    J’ai 30 ans et je il est vrai qu’il y avait un fossé générationnel avec nos parents mais je m’aperçoit qu’aujourd’hui il y a un fossé culturel avec les jeunes de 15-20 ans.

    En tout cas félicitations pour ton blog

    PS : la semaine prochaine lance lance un troll sur Matt Pokora ca pourrai etre sympa.

  53. En même temps qui se souvient encore de la bonne musique du temps des Cat Stevens, Joan Baez, Joni Mitchell, Janis Ian et tous ceux qui ont suivi…

    enfin bon, je parle dans le vide, comme d’hab…

  54. Salut à tous!
    Je n’ai lu que la moitié des commentaires mais ça me désole un peu…
    Je suis musicien et je ne ferai pas ma pub si vous voulez voir qui je suis y’a un lien!
    Franchement, qu’est-ce qu’on en a à foutre d’un clip formaté en plus?
    Les jeunes ont toujours aimé ce genre de truc tant qu’ils n’on pas découvert d’autres musiques sincères.
    A 10 ans j’étai fan de "Predator" qui est pas franchement un film trés fin! Ca m’empèche pas d’apprécier le cinéma indé maintenant!
    Il faut faire attention à ne pas trop créer la polémique autour de ces clips, films, etc! C’est précisemment le but marketing des producteurs!
    Il y a une seule bonne solution pour faire disparaitre ce genre de conneries commerciale! Boycotez les, boycotez les chaines qui les diffuse, allumez votre chaines et écoutez de vrais artistes avec vos potes ou vos enfants!
    C’est en découvrant mieux qu’on passe à autre chose, pas en entendant "ce que tu écoute c’est mal". Encore que je comprenne la réaction!
    Encore une fois peut-être Diam’s a fait de bon trucs, mais son aproche marketing (ou celle de ses directeurs artistiques) montre clairement des choix: Les sous, le scandale et la frime!
    Elle n’est pas la première ni la dernière.
    Je rêve d’un jour pouvoir regarder des clips indé sur les chaines musicales, là on parlera zic!!!
    J’espère aussi pour les MC indé qu’ils pourront un jour être reconnus sans rentrer dans ce système formaté de l’image, croyez moi y’en a qui n’en peuvent plus aussi, mais ceux là vous ne les verrez pas à la télé!!!
    Sur ce à plus!

  55. Eric: nous organisons, le mercredi, des dîners entres amis; voudriez-vous venir nous faire partager vos passions un prochain mercredi?
    PS: moi j’préfère moule-boules; pour l’allitération; un peu comme dans "j’ai la haine, j’raye sa BM".

  56. Je crois qu’il y a aussi un grand problème de compréhension vis à vis de ce genre de musique.

    Les artifices que tu cites dans la réalisation du clip sont loin d’être l’exclusivité de Diams.
    Ca te choque ou au mieux tu trouves ça nul comme beaucoup, c’est tout simplement parce que le message, le visuel ne s’adresse pas à toi.

    Tu ne fais pas parti de la cible, tes références, ton domaine de perception n’a rien à voir avec celui de ceux qui vivent en banlieue.

    Alors après beaucoup critiquent en trouvant tout cela tellement évident et simplet, mais il y a beaucoup de choses dans ces évidences que vous ne comprenez pas.

    On peut surtout en déduire que "le fossé se creuse" comme diraient certains rappeurs, et ensuite une bonne partie de la population écarquille bien grand les yeux quand les banlieues s’enflamment.

    Tiens d’ailleurs Diams parle de cette partie de la population ici :
    musique.ados.fr/Diam-s/Ma…

    Et pour l’humour, il peut y en avoir même si la voix est sérieuse. Pas besoin de ricaner comme les baleines des grosses têtes….

  57. ‘tain trop balèze le captcha: y m’demande combien ça fait 0 fois 9; moi bonne pomme j’mets 0… et ce con me jette… j’vais l’inviter aussi un mercredi…

  58. J’ai fait découvrir à mes ados qui eux non plus n’écoutent pas Diams… le superbe Abd Al Malik dont seule l’excellente radio Couleur3 (Suisse, Lyon, Grenoble) a passé en boucle le morceau "soldats de plomb touchant: www2.abdalmalik.fr/,
    ou la jeune Kenny Arkana, paroles prenantes, très bon clip ici: http://www.90bpm.net/video/clip-...
    Et je pense que tout ça vaut bien mieux que, par exemple, Trust, que j’écoutais en boucle il y a de ça pas mal de temps 😉

  59. Excéllent billet Eric, j’avais l’impression d’être devant le clip! 😀 je ne l’ai pas vu mais j’ai déjà entendu "le son", c’est vrai que c’est assez ridicule. Pour ne pas être trop néfatif à l’egard de "cette super artiste de RnB" j’ai entendu une autre chanson de son album, qui je dois l’admettre est nettement moins con, qui tend à rattrapper cette daube.

  60. Je ne trouve pas que tu es trop cru. Tu as écris ce que tu pensais. Et moi aussi je pense pareil.
    C’est pas ces clips vont vont faire en sorte que ca aille mieux.

  61. Ce qui est vraiment insupportable c’est la haine que dégage ce clip, on pense éduquer la jeunesse avec ça ?

    La réussite c’est d’avoir une Mercos ou une Béhème et si on se sent trahis on casse, on détruit,
    sans même se demander si on est soi-même quelqu’un d’intègre, eh bien cette éducation a produit une brûlée à 70% le week-end dernier.

    Merci la culture de la haine !

  62. ha yes des gens qui pensent comme moi que ces pseudo chanteur (a la croid’boit) avec leurs gestes de bras en forme de moulin a vents quelle debilitée enfin je ne suis pas le seul et merci j’ai tellement eu peur d’etre le seul a detesté ces degenerer limite con ouf et je confirme le gros boudin avec ses chaines style ancrage de bateau autour de la nuque qui pesent 2 tonne rigolade

  63. Je ne croi pas vraiment que ce soit la violence qui est le probleme de cette chanson(et clip),les video violente de metal ne me genne pas mais cette merde oui. Diam’s est tout simplement une trizo complexé qui aurai bien voulu etre un homme et qui fait le musique le plus pouri exisstante.

  64. C’est grave mais je suis entièrement d’accord avec ce billet… Et j’ai plus ri qu’en voyant le clip… On se rendait compte avec mon compagnon que sa fille de 11 ans qui écoutait Diams du matin au soir devenait super agréssive. Son père en est arrivé à lui demander de ne plus écouter cette chanteuse chez lui. Eléonore a accepté et depuis… c’est le bonheur!
    Merci, j’adore… Merci à Brad et over-blog… Marie-lore

  65. bon, je re-lis une nouvelle fois cet article trop marrant (enfin je trouve) ET je suis le lien pour visiter le site de Diam’s (simple curiosité ***rougissement***) donc : page d’accueil diam’s (lâche ses coms)formule ses voeux de fin d’année . et là de belles fautes d’orthographe !! y a pas de relecture ? ou le "nègre" du site est aussi l’acteur du clip ("ça sent la sueur et le QI de 5,2")……. bon je sais c’est gratuit, facile .. mais l’article est trop marrant !!

  66. Salut,
    J’avais râté ce billet … ce très bon billet.
    Je me suis bien poilé. Bravo pour le ton cassant.

    Je suis étonné que personne n’ait évoqué (me semble t’il) la parodie, plutot bien vu, de Michaël Youn (Fatal Bazooka) intitulé Mauvaise Foi Nocture.
    fr.youtube.com/watch?v=2T…

    Flo

  67. Tu caricature un petit peu.
    Enfin, le rap est violent et la toujours été, toi qui dit avoir ecouter NTM, tu devrait le savoir 😉
    Y’a plus pacifique que "qu’est ce qu’on attend pour foutre e feu" 🙂

  68. Je serais tout à fait d’accord avec cet article… Si je l’avais lu deux ans plus tôt. J’exprimais à l’époque le même genre de point de vue… j’avais 14 ans.

    Juger un artiste sur une chanson, c’est assez gros. Ecoutez "Ma France à moi", "Dans ma bulle", "Cruelle à vie" en mettant de côté vos préjugés. Laissez vous porter par les paroles. Je l’ai fait et j’ai découvert autre chose que l’image que je me faisais du rap (violence, illettrisme, débilité profonde… oui oui, c’était l’image que je m’en faisais).

    Si les paroles et les clips sont "violents", c’est le milieu qui veut ça. Alors oui, c’est un milieu où les paroles sont parfois assez simplistes, ça manque un peu de vocabulaire alors ça va à l’essentiel.

    Tout ça pour dire que c’est comme tout, si vous aimez, écoutez, si vous n’aimez pas, dites-le. Dites "j’aime pas" et pas "c’est nul".

    Oh et, pour le côté "je réagis en parent"… Faire écouter les Bisounours à vos enfants ne les aidera pas à vivre mieux. Le rap que vous leur interdisez présente une certaine forme de réalité dont vos rejetons en prendront conscience un jour ou l’autre, avec ou sans vous. Faut pas se voiler la face et empêcher les jeunes de prendre conscience du monde où ils vivent.

  69. Je suis assez fan du RAP français mais Diam’s ce n’est et ce ne sera jamais du RAP mais de la variété pour adolescent. A la limite Eric (et les autres même) je t’invite à écouter "Banlieusard" de Kerry James : http://www.youtube.com/watch?v=o...

    Avec un peu de recul et d’ouverture tu verra vite que le RAP FRANCAIS n’a rien à voir avec Diam’s

  70. Y’a pas, t’as une bonne écriture Eric. En plus le coup de style ds le ton de "la chose". C’est "chouette" à lire. Je t’encourage à continuer ce genre de prouesses. Y’avait l’histoire de ton dessin d’enfant (autoportrait anticipé) qui était aussi bien lâché.
    Même si ce n’est pas ma génération, j’aime le rap quand ça parle vraiment, et puis je l’ai vu arriver au début des années 80 et ça m’a fait chaud de voir et entendre des mômes traduire + ou – poétiquement leur condition. Aujourd’hui, le rap que j’écoute véhicule les maux et les mots forts témoignant de la société. Mais Diam’s… J’aime pas du tout. Pour moi, ce n’est ni du rap ni autre chose, c’est un système du système ds le système. Beurk!
    Quant à la violence, il y a eu le rock n’roll qui n’était pas triste de ce côté-là et puis le mouvement punk ; et puis le cri d’Umaguma ( film : Zabrisky point) du Pink Floyd…

  71. Excellent article! Le rap atteint en effet des sommets d’imbécilité et, fait déplorable, il a pourtant une grande action sur des tas de jeunes qui s’identifient aux rapeurs, ce qui explique les violences dans les cours d’écoles, dans la rue … sans parler des filles qui pensent que s’afficher habillées de façon très légère est un atout pour elles!

  72. Eric, lance akismet ou mets un filtre de validation sur tous les liens dans les commentaires sinon tu va te faire inonder de cochonneries comme je l’ai été ausssi

  73. Le plus triste n’est pas que ce soit drôle, ridicule, violent et j’en passe… Ce qui m’alerte est le fait que des milliers de jeunes filles se retrouvent dans les chansons de Diam’s et autres rapeuses du moment, pour ne pas dire s’identifient… Alors posons-nous les vraies questions. Pourquoi un tel engouement ? Avant de s’en moquer trop rapidement, voyons d’où nous venons et dans quel milieu nous évoluons… J’écrirais des lignes et des lignes pour m’expliquer plus amplement mais le temps ne m’en permet pas aujourd’hui.
    N’oubliez pas que le système de reproduction sociale dans lequel nous vivons oublie de considérer une bonne partie de la population.

  74. Et je déplore des discours tenus par certains ici.. Hein Maël ?
    Je suis une jeune femme, j’écoute du rap et je prends du recul sans sortir mon string de mon taille basse. Avant de considérer des faits pense d’abord aux causes incriminées.

  75. Salut à tous.

    Je ne lis pas fréquemment ce blog, mais j’y passe de temps en temps. J’écoute essentiellement du rap, j’ai sans doute un avis assez divergeant des autres commentaires, venant d’un « profil » similaire. Je trouve cet article convenablement écrit. Il n’offense pas une partie de la population, à mon sens il décrit bien une réalité marketing, prise depuis quelques années par des artistes « rap » (diams en tête, booba, sinik…). Ces personnes donnent, en raison de leurs sur-expositions médiatiques, une bien piètre vision de ce qu’est le rap français: « font-ils du fric pour faire du rap, ou font t’ils du rap pour continuer à faire du fric? ». Le rap tel que je le conçois est une musique populaire, tout le contraire de ce qui passe de nos jours dans les médias…

  76. Post extraordinaire de vérité. Bravo à Eric pour ses quelques lignes qui m’ont vraiment fait rire.
    Pauvre Diam’s, heureusement qu’elle ne doit pas se présenter à un entretien d’embauche, elle.
    Quant aux autres, avec leur façon de « s’exprimer », on comprend mieux pourquoi ils représentent 40% des demandeurs d’emploi. Mais bon, c’est un choix de vie après tout…

  77. Mon pauvre Thierry…
    C’est avec des personnes aussi narrow minded que toi que la planète tourne à l’envers. Je ne ferais pas d’autres commentaires de peur d’être trop rapidement jugée 😉

  78. personnellement le pseudo rap franchouillard me gonfle… pour en revenir a la question de base, « beauf » au feminin ne se dit pas « diams », ca se prononce « sarah palin ». aux armes citoyens du monde.

  79. l’article n’est pas récent, mais pas passé aux oubliettes pour autant ! (c’est pour ça que j’aime voir les commentaires récents sur les blogs 🙂 )

  80. J’ai entendu dire que DIAM’S n’allait pas bien…Cela fait maintenant quelques mois que l’on m’a transmis cette info;Il paraitrait qu’elle à même été enfermée quelques temps dans un hopital psy car elle avait pété un plomb et s’était tailladé le visage…J’avoue ne pas savoir si c juste une rumeur ou pas;ce qui est sure c qu’on ne la voit plus et ne l’entend plus depuis pas mal de temps maintenant…J’espere quand même pour elle que ce n’est que des racontards et qu’elle reviendra prochainement avec un nouvel et bel album.

  81. PAs fan mais simplement je respecte et tout ce que ça peut engendrer dans la société… Tu as tout lu ? lol
    En bref, je déteste qu’on détruise pour ne pas reconstruire… Et sur cet article aussi ridicule et transpirant d’ignorance, je dis NON ! 😀

  82. C’était de l’humour :p Disons que ça m’a étonné de voir tes interventions ici , d’ou le clin d’oeil… je n’ai pas lu les commentaires car j’ai pas de temps à dépenser sur ce sujet, par contre au niveau du billet je suis entièrement d’accord même si le ton est un peu provoquant, mais Eric l’a très bien justifié par la suite.

  83. Je sais que tu déconnais 🙂
    Néanmoins je trouve que les justifications comme tu les nomment laissent à désirer… Lorsqu’on s’intéresse à ce type de mouvement, il faut remonter aux prémisses du phénomènes… Mais tout ça demande une formation en sociologie et notamment la sociologie de l’Espace public, Sphère publique (petit clin d’œil à Nancy Fraser).
    Je le redis casser pour ne pas reconstruire j’adhère pas…

  84. Oh la vache même Philippe Manoeuvre n’aurait pas dit mieux. Là je dis respect Mister Dupin (même si je ne partage pas ton goût pour NTM et les beaufs US). Je me suis marré tout le long de ton billet. Moi ce style d’écriture (crû) me plaît particulièrement et pourrait être comparé à du Molière comparé au style de ces chansons niaiseuses transpirant le Biactol. Des billets comme ça Eric je veux bien en lire plus souvent sur ton blog.

  85. …Et ca recommence!

    Diam’s en couverture d’un hebdomadaire bobo branché. Diam’s célébrée par une grande émission de télé du soir pour défendre son nouvel album (sans répondre à la moindre question). Diam’s par-ci, Diam’s par-là… La rapeuse est partout, son album cartonne et, après une écoute attentive (bien que difficile) sur Deezer, on se demande quel virus anesthésiant a frappé tout le monde. Disons-le poliment, SOS est un amas de chansons puritaine crétines, d’analyse sociologico-politiques à faire rougir un élève de CPPN et kiffer Tariq Ramadan. Dans « Lilli », la Cat Stevens du pauvre défend une lycéenne voilée, victime de la France, horrible pays totalitaire comparable à la Corée du Nord et à l’Iran: « Elle n’est pas laïque cette nation, elle craint juste la contagion. » Waaaah ! Bien entendu la pauvre Lilli « ne mérite pas qu’on la prive d’études ou d’éducation » parce que, on l’aura compris, elle est victime de ségrégation, « l’ennemi, une femme convertie qui porte le voile, » Waaaaah c’est l’horreeeuuur ! Il faut vite autoriser la burqa à l’école. L’album touche fréquemment au dernier degré de la bêtise crasse, et foule du pied un siècle de féminisme. Dans « Rose du Bitume, » un pic de connerie qu’on croirait signé par Christine Boutin, la salope impure « s’enduit de rimmel, chasse au lieu dêtre chaste. » Elle « raccourcit sa garde-robe pour attirer le regard des hommes. » Chez Diam’s, le mâle est forcément dominant, c’est un « boss, » un « prince, » qui ne doit pas « se faire de manucures » comme les métrosexuels: « parce qu’on ne changera jamais les rôles/Si mon homme est une kalachnikov, je suis son épaule. » Bref ce disque de propagande réactionnaire est en tête des ventes au moment où sont frappés ces mots sur le clavier. Tout va bien!

Répondre