Suivez-nous

Actualités

Comment la police est parvenue à démanteler un réseau crypté utilisé par des milliers de criminels

Les malfaiteurs se pensaient totalement à l’abri sur la messagerie EncroChat, mais ça n’était pas le cas.

Il y a

  

le

 
Siri Apple police interpellation
© Unsplash / ev

Un véritable coup de filet. Les autorités judiciaires et policières de plusieurs pays européens dont la France, ont annoncé être parvenus à cracker la messagerie EncroChat utilisée dans plus de 140 pays. Cette dernière avait pour caractéristique d’être quasi exclusivement employée par des criminels qui discutaient très librement de leurs prochaines activités. Des centaines de personnes ont donc déjà été arrêtées à travers le monde, ce qui porte un coup réel à certains gangs du crime organisé.

Il faudra des années pour exploiter l’immense masse de données récoltées

La police française est parvenue la première à pirater le réseau après avoir découvert que certains de ses serveurs étaient domiciliés dans l’Hexagone. Depuis le mois d’avril, les conversations des criminels sont donc scrutées à la loupe. Au menu de ces discussions des sujets tels que le trafic de drogue, le blanchiment d’argent, des enlèvements et même la préparation d’assassinats.

Comme le précise Le Monde, le service était accessible via des téléphones cryptés vendus environ 1000 euros, incluant « des abonnements offrant une couverture mondiale et une assistance technique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pour un coût de 1 500 euros pour six mois pour un coût de 1 500 euros pour six mois ». Cette promesse d’un anonymat parfait a particulièrement séduit les délinquants.

Citée par 20 Minutes, Andy Kraag, une policière néerlandais précise : « On a utilisé le fait que les criminels font confiance aveuglément à la crypto-communication et parlent librement. Un piratage efficace puisqu’il s’agit«d’ une mine d’or nous fournissant des preuves qui nous auraient coûté des années en temps normal ».

À en croire les force de l’ordre, nous ne serions qu’au tout début de cette affaire. Les données qui ont été récupérées vont être exploitées durant plusieurs années. Ces dernières ont aussi été l’occasion de noter des « indices de fuite au niveau des services de police » et ont montré le rôle clé de la corruption dans le déploiement de la criminalité.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. bob

    3 juillet 2020 at 13 h 14 min

    Bonjour 🙂

    En français on dit Chiffré, par crypté. En revanche on peut utiliser le verbe « décrypter ».

    • CocolaFrez

      4 juillet 2020 at 16 h 14 min

      Savez-vous qu’il y a une différence entre police et gendarmerie…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests