DuckDuckGo : l’anti-Google a maintenant 10 millions de requêtes par jour

Apple et Mozilla y sont pour quelque chose.

S

Lorsqu’on évoque les moteurs de recherche, le premier mot qui vient en tête est Google. Pourtant, si vous faites quelques recherches sur internet, vous découvrirez qu’il existe pas mal de moteurs de recherche de niche, si je puis le dire comme ça, en plus des concurrents plus connus comme Bing.

Avant les révélations de Snowden, personne ne connaissait DuckDuckGo. Mais un mois après le scandale PRISM, en 2013, le nombre de requêtes sur le moteur de recherche a bondit de 33 %. A l’origine, DuckDuckGo a été conçu comme une alternative à Google, qui affiche des résultats différents. A l’époque, j’imagine que les internautes ne se souciaient guère de la manière dont ils sont suivis par les géants du web. Mais ce moteur de recherche a aussi une particularité qui le distingue fondamentalement du moteur de recherche de la firme de Mountain View : le zero tracking.

 

Comme je l’expliquais précédemment, vous n’avez pas droit aux cookies, votre adresse IP n’est pas conservée et il n’y a aucun enregistrement à faire. De nombreuses revues incluent DuckDuckGo dans le « kit anti-cyber espionnage ».

Google n’a certes encore rien à craindre de ce concurrent, mais il est tout de même à noter qu’entre le moment où les révélations ont commencé et maintenant, le nombre de requête sur DuckDuckGo a augmenté de 600 %.

Peu de compagnies, je pense, peuvent se vanter d’une telle croissance en si peu de temps. Actuellement, DuckDuckGo, c’est plus de 3 milliards de requêtes par an.

Arrêter de croire au mythe ?

DuckDuckGo, contrairement à Google, pratique le Zero Tracking. Mais pour autant, il ne s’agit pas d’une œuvre de charité. Comme la firme de Mountain View, il gagne de l’argent grâce aux publicités. Cependant, son PDG Gabriel Weinberg pense qu’il n’est pas nécessaire de collecter des informations sur les utilisateurs pour monétiser un moteur de recherche. 

« Vous tapez voiture et vous obtenez une publicité pour une voiture […]. Google vous suit sur tous ces sites, car ils opèrent d’énormes réseaux de publicité et d’autres propriétés … ils ont donc besoin de ces données des moteurs de recherche pour vous suivre », explique-t-il. Si Ello est l’anti-Facebook, DuckDuckGo se positionne peut-être un peu comme l’anti-Google.

En tout cas, nul doute que le moteur de recherche a reçu pas mal de visiteurs en plus lorsque les navigateurs comme Safari ou Firefox ont commencé à le proposer en option pour les recherches.

10 millions de requêtes par jour !

Aujourd’hui, DuckDuckGo vit un moment important de son existence, une « milestone », comme on le dit dans la langue de Shakespeare. En effet, sur une publication de blog, l’anti-Google annonce avoir franchi le cap des 10 millions de requêtes par jour. Et il est bien convaincu que l’effet des révélations de Snowden, le Zero-tracking et les coups de pouces de Safari et Firefox y sont pour quelque chose. « Il est plus facile que jamais de passer à DuckDuckGo maintenant que nous sommes une option de recherche intégré dans Safari et Firefox », peut-on lire.

Dans la pratique, DuckDuckGo est aussi utile qu’agréable. L’interface semble plus propre et les résultats différents (je ne dirais pas meilleurs) de ceux de Google.

 


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Pingback: DuckDuckGo a maintenant 10 millions de requ&eci...

  2. Et à ne pas négliger : les 8 millions de requêtes par jour réalisés par Qwant.com, moteur de recherche franco-français.

  3. Il existe Framasearch aussi.
    C’est un méta-moteur de recherche (instance du logiciel libre searx) agrémenté de quelques modifications effectuées par l’association Framasoft.
    Searx regroupe les résultats des autres moteurs de recherche sans conserver d’informations sur ses utilisateurs. On peut configurer soi même les moteurs de recherche que l’on souhaite utiliser dans searx.
    C’est français, c’est gratuit, c’est basé sur du logiciel libre, j’aime 🙂

  4. Salut
    10 millions / jour c’est un chiffre qui devient costaud ! ça fait 0.3% de Gogole (3.3 milliard cette anée en partant 73 millions en déc 2009). Petit rappel, en 2012 [quote]Google […] integrated users’ information across Gmail, YouTube, search and 57 other Google services.[/quote]
    http://www.washingtonpost.com/.....story.html

    L’impact de la révélation des liens NSA avec les GAFAM est super visible sur la page où DDG détaille son trafic :
    https://duckduckgo.com/traffic.html

    @Setra pourquoi pas mettre les liens pour DDG en bô franchais ?
    * sur Firefox avec l’add-on (FR, https ssl) : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/dduckgo-fr/ (la méthode ppsée par DDG « Faire de DDG votre moteur de recherche par défaut » ne fonctionne pas sur Firefox 37+)
    * sur Chrome : aller @ https://www.duckduckgo.com et cliquer « Faire de DDG votre moteur de recherche par défaut » (vi il marche sur Chromium entoucas). En mettant « https://duckduckgo.com/?q=%s&kl=fr-fr&kj=b2 » dans les paramètres de Chromium j’ai des résultats de recheches mieux francisés 🙂
    [img]http://sysadmin.lliseil.fr/images/softs/duckduckgo-fr-comment-faire-chromium.png[/img]

Send this to a friend