Connect with us

Tech

La compagnie aérienne Cathay Pacific victime d’un large vol de données

Le piratage informatique de la compagnie Cathay Pacific a permis le vol des données personnelles de plus de 9,4 millions de personnes. Les hackers sont en possession de numéros de cartes bancaires et de passeports.

Il y a

le

Cathay Pacific vol données

Il y a quelques jours, la compagnie basée à Hong Kong a elle-même révélé le vol de données dont elle a été victime. De fait, Cathay Pacific a admis que l’attaque informatique en question avait permis le vol des données de plus de 9,4 millions de voyageurs. Néanmoins, elle n’a pas fait cette déclaration publique dès la découverte de la faille, si bien que six mois se sont écoulés depuis qu’elle a repéré des premières activités malveillantes sur son réseau.

Les données de 860 000 numéros de passeports ont été dérobées

Concernant les données affectées par le vol, il s’agit du nom, de la date de naissance, de la nationalité, de numéro de téléphone, de l’adresse email et de l’historique des passagers. De la même façon, les numéros de certaines cartes de crédit auraient été dérobés, dont 403 étant expirées pour 27 numéros de cartes toujours actifs. Au total, près de 860 000 numéros de passeports sont affectés pour 245 000 de cartes d’identité hongkongaises.

> Lire aussi :  Les jeunes désormais plus exposés aux arnaques sur internet que leurs ainés

Rupert Hogg, PDG de Cathay Pacific a déclaré : « Nous sommes vraiment désolés pour toute inquiétude que cet incident de sécurité des données pourrait causer à nos passagers […] La compagnie communique avec les passagers touchés, a avisé la police de Hong Kong, et en informe les autorités compétentes ».

Pour rappel, si un cas similaire avait eu lieu en Europe, la compagnie aurait dû déclarer l’attaque informatique en 72 heures afin de respecter le Règlement général sur la protection des données (RGPD), entrée en vigueur au mois de mai.

Ce n’est pas la première fois qu’une compagnie aérienne est visé par une cyber-attaque. Il y a quelques mois à peine, c’est British Airways qui en a fait les frais, déclarant le vol des données de 380 000 cartes de paiements. Néanmoins, les passeports et les informations de vol ne semblent pas avoir été affectés. Pour sa part, la compagnie a rapidement fait une déclaration publique, indiquant du même coup qu’elle indemniserait tous les clients touchés par le vol.

> Lire aussi :  Les jeunes désormais plus exposés aux arnaques sur internet que leurs ainés

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests