Suivez-nous

Smartphones

D’après Bill Gates, voici pourquoi Windows a été un flop sur mobile

Pour Bill Gates, si Microsoft n’avait pas été distrait à cause des poursuites antitrust, Windows occuperait aujourd’hui la place d’Android sur les smartphones.

Il y a

  

le

 

Par

Microsoft Windows Phone sur un smartphone Nokia
© © DennisBuntrock (via Pixabay)

Il y a quelques semaines, Microsoft a officialisé son retour sur le marché des smartphones en présentant la Surface Duo, un smartphone à double écran. Mais au lieu d’utiliser son propre système d’exploitation, la firme de Redmond a utilisé Android, le système d’exploitation de Google. Et une fois de plus, cela nous rappelle l’échec de Windows sur mobile, ce qui a permis à Android et iOS de devenir les deux principaux systèmes d’exploitation pour les smartphones.

Mais pour Bill Gates, ancien patron de Microsoft, Windows aurait pu être la plateforme mobile dominante aujourd’hui. On a longtemps cherché des explications à l’échec de la firme de Redmond sur le marché des smartphones. Cependant, pour Gates, la véritable raison de ce flop, ce sont les poursuites pour abus de position dominante dont Microsoft a fait l’objet dans les années 2000.

Durant une interview à la conférence DealBook du New York Times, Bill Gates a déclaré que, sans aucun doute, ces poursuites ont été mauvaises pour Microsoft. Sans celles-ci, la firme de Redmond aurait pu mieux se focaliser sur la création d’un système d’exploitation pour les mobiles. Gates assure que sans ces poursuites, on utiliserait aujourd’hui Windows au lieu d’Android sur les smartphones.

Mais à cause des poursuites, le dirigeant de l’entreprise était trop distrait. « Oh, nous étions si proches », a déclaré le cofondateur de l’entreprise. Il ajoute :« J’étais trop distrait. J’ai tout gâché à cause de la distraction ».

Il y a quelques mois, Bill Gates a également révélé que sa plus grosse erreur fut d’avoir perdu face à Android.

Les déclarations de l’ancien patron de Microsoft concernant les poursuites antitrust semblent indirectement adressées ceux qui voudraient démanteler les géants d’internet aux États-Unis, comme Elizabeth Warren, candidate démocrate pour la prochaine élection présidentielle.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Arnaud

    8 novembre 2019 at 10 h 28 min

    Langue de bois .. l’´erreur surtout ne vient non pas des plaintes en cascade contre Microsoft , ils ont un cabinet juridique des plus mordant .. la faute vient surtout de la valse des différents responsable de la branche Mobile de Microsoft et la palme revient à Steve Balmer maître des lieux avant le crash annoncé.
    PDG fantasque et déluré ..lui aussi n’y a pas cru ! Windows Mobile avait TOUT pour remplacer Android… OS simple et léger . Microsoft avait l’Outil ( Nokia) , un outil fantastique avec des finitions exemplaires en conjuguant l’OS maison cela donnait un téléphone complet et intuitif à utiliser !
    Bref c’est triste la fin d’un OS .

  2. Ste

    9 novembre 2019 at 20 h 06 min

    En 35 ans d’informatique mon windows phone fut mon pire cauchemar.
    Dalle imprécises, réglages grand bastringue, autorisations refusées qui se ré-initialisaient toute seules, auto-reboot incompréhensible plusieurs fois par jour, connexions au wifi malgré le mode avion. j’avais l’impression que les réglages étaient là juste pour faire joli, l’engin décidant seul ce qu’il voulait faire. Fond de tiroir au bout de deux mois, il y est toujours. Un peu utilisé comme baladeur audio mais même pour ça il n’était pas terrible.
    Lorsque je lis qu’ils y étaient « presque arrivés »….. c’est une blague ?

    • Arnaud

      13 novembre 2019 at 11 h 02 min

      Impressionnant ton commentaire, je ne sais pas quel modèle tu avais , mais un 920 , 930 et 950 fonctionnaient comme une horloge suisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests