David Cameron a aussi un problème avec les chiffrements

« Dans notre pays, nous ne voulons pas autoriser un moyen de communication entre personnes que […] nous ne pouvons pas lire ».

David Cameron

Souvenez-vous, il y a quelques mois, Google annonçait Android Lollipop et Apple faisait de même pour iOS 8. Parmi les nouveautés des deux systèmes d’exploitation, on retrouvait des fonctionnalités de chiffrement de données par défaut, ce qui permet théoriquement au propriétaire de protéger ses informations grâce à une clé.

Aux Etats-Unis, les réponses des autorités face à ces nouvelles mesures de sécurisation des données stockées dans les mobiles ne se sont pas fait attendre. Par exemple, pour le directeur du FBI, c’est comme si Google disait pour Android  (et Apple pour iOS) : « achetez nos téléphones et les forces de l’ordre ne pourront pas y accéder, même via des procédures légales ».

Et par ailleurs, au Royaume-Uni, il semblerait que le chiffrement ne soit pas non plus du goût du Premier Ministre, David Cameron.

D’après le site The Independent, David Cameron pourrait travailler sur un blocage des applis comme WhatsApp ou Snapchat s’il gagne les prochaines élections, ceci entrant dans le cadre d’un renforcement de la force de renseignements du pays.

> Lire aussi :  Les Etats-Unis veulent en finir avec le chiffrement de Facebook Messenger

 « Dans notre pays, nous ne voulons pas autoriser un moyen de communication entre personnes que […] nous ne pouvons pas lire », aurait déclaré David Cameron à Paris.

Ainsi, si l’actuel premier ministre britannique gagne les élections et s’il parvient à réaliser son projet, d’autres applis comme Telegram, Cryptocat ou encore iMessage pourraient aussi entrer dans le lot.

Bien entendu, tout ceci est encore très théorique. Bien qu’il soit faisable de bloquer les applications ciblées dans les stores d’applications, il sera toujours possible de les télécharger d’une autre manière.

Et à l’ère post-Snowden (perte de confiance à l’informatique), j’imagine mal les organisations de défense des libertés civiles accepter ce genre de mesure.

(Source)

Image :Pete Souza [Public domain], via Wikimedia Commons


3 commentaires

  1. Pingback: David Cameron a un problème avec les mes...

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.