Débit bridé de l’iPhone et Orange : itinéraire d’un bad buzz

Linkfluence est un institut d’études spécialisé dans l’analyse des conversations du web social, qui a analysé la récente polémique relative au débit bridé de l’iPhone par Orange. De la genèse à la propagation puis à l’extinction progressive du buzz, voici le parcours et la propagation virale d’une controverse à travers l’analyse d’une fronde d’opinion au

Linkfluence est un institut d’études spécialisé dans l’analyse des conversations du web social, qui a analysé la récente polémique relative au débit bridé de l’iPhone par Orange.

De la genèse à la propagation puis à l’extinction progressive du buzz, voici le parcours et la propagation virale d’une controverse à travers l’analyse d’une fronde d’opinion au sein du territoire “high-tech” du web social.

Le livre blanc au format PDF de cette étude est disponible en téléchargement ici. Un must pour tous ceux qui s’intéressent à l’influence sur les marques des conversations dans les blogs et le web social.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Le buzz est peut être éteind, mais le problème reste entier (orange bride toujours, en particulier les forfaits origami non iPhone), une action en justice menée par l’avocat de l’UFC ne devrait pas tarder

    http://www.liberema3g.com/

  2. Arg Eric, tu es mal renseigné, à mon avis le buzz va repartir de plus belle, un gros procès va bientôt tombé sur le nez d’Orange et là le vrai buzz commencera 🙂

  3. Autant la publicité mensongère peut être sanctionnée (par une simple amende), autant aucun tribunal n’obligera Orange à délivrer les débits maximums…

    Des obstacles techniques réels ne s’effacent pas d’un coup de baguette magique…

    Orange a fait de la pub mensongère, mais les explications techniques données sont justes et réelles.

    Quant à ceux qui espèrent une indemnisation, c’est à pleurer de rire.

  4. Le tribunal ne pourra pas obliger à délivrer les débits maximums, mais Orange devra respecter la loi à l’avenir (amendement de 2006 obligeant à préciser les débits minimums notamment) et pourra permettre à ceux qui le souhaitent de résilier leur abonnement pour non respect du contrat.

    Et qui sait, peut être un remboursement des mois passés avec un contrat non respecté

  5. De plus, il y a quelque chose qui me choque dans toute cette histoire, c’est la politique du lachage d’un peu de bride d’Orange. Les forfaits dédiés à l’iPhone sont un peu plus débridés que les autres. Pourquoi eux ? Pourquoi pas les forfaits non dédiés à l’iPhone mais tournant sur un iPhone (disposant d’internet en illimité aussi), et à plus grand échelle pourquoi pas les autres smartphones ?

    Pourquoi enfin débrider (toujours partiellement) ceux qui souscrivent à la fameuse option iPhone à 14 €, si ça c’est pas un attrape nigaud je ne sais pas ce que c’est.

    Je n’ai vu AUCUN article (à part sur le site de protestation dédié) traitant de ce sujet. On nous parle du bridage, du débridage des forfaits iPhone, mais personne ne s’interroge vraiment sur la partialité et la profonde injustice de cet acte. On donne aux uns et on laisse les autres sur le carreau. Alors c’est bien pour ceux qui ont le forfait hors de prix qui va bien, mais les autres ?

    Allez Eric, fous un p’tit coup de pied dans la fourmilière 😉

  6. désolé mais, comme olivier, suis un peu blasé, Linkfluence ne nous apprend pas grand chose et la présentation n’est pas franchement une démonstration…L outil n’est pas clair et la voix du type est horriblement monocorde…

  7. @Memnoc, si tu ne vois aucun article sur le sujet (depuis le buzz de fin août), c’est que des journalistes responsables ont fait la part des choses.

    A propos de « l’injustice » que tu évoques, aucun autre smartphone que l’iPhone ne nécessite un haut débit. Cela a été décrit parfaitement.

    @Proz : nous sommes d’accord. Orange est condamnable pour cette publicité trompeuse. Les impérieuses raisons techniques sont parfaitement recevables et comprises par ceux qui ont un minimum de connaissances techniques.

    Quant à la possibilité de résilier (finalité du buzz pour 90% des hypocrites frondeurs), ils iront où ailleurs ? Ni SFR ni Bouygues n’offrent les mêmes usages data illimité nécessaires à l’iPhone…

  8. Eric

    @Edu, d’accord sur le reste mais quand j’ai lu « aucun autre smartphone que l’iPhone ne nécessite un haut débit » j’ai failli m’étrangler ! D’où tiens-tu une affirmation aussi péremptoire et même un peu méprisante pour tous ceux ui n’ont pas un iPhone ?
    As-tu déjà seulement entendu parler d’autres smartphones multimédia qui proposent autant, voire plus de fonctions de l’iPhone, et parmi elles, bien sûr, le surf internet, le mail, le streaming vidéo et audio etc etc etc ???
    Et les HTC ? Et les Nokia n95/96 e71 etc ? Et les autres ?
    C’est incroyable de lire des choses pareilles. Si tu bosses chez Orange (je pense que c’est le cas) tu défends mal ta boîte.

  9. N’oublions pas que c’est un utilisateur d’iPhone qui a repéré le bridage en premier. C’est assez révélateur.

    Sur aucun autre smartphone, le « problème » n’avait été observé (détectable ?).

    PS : le seul rapport avec Orange que j’entretiens est la facture que je paie tous les mois.

  10. @Eric
    Merci pour la place accordée à notre analyse !

    @Olivier @charli
    Si vous avez suivi, voire vécu, cet épisode de près, il est certain que la carte ne vous apprendra pas grand chose que vous ne connussiez déjà. La carte, tout comme le livre blanc (nettement plus complet et analytique que la carte seule) sont plutôt destinés à expliquer les mécanismes d’opinion à l’oeuvre plutôt qu’à jeter un nouveau jour sur le fond de la controverse.

    Quant au caractère monocorde de ma voix, c’est mon côté professeur d’école qui ressort 😉

    Anthony
    linkfluence

  11. Je ne réponds pas sur le buzz effectué… mais sur le modèle.
    La première innovation sur ce type de modèle avait été conçue dans les labos de XEROX ; elle permettait de voir les réseaux sociaux qui se constituaient avec le main en environnement Intranet…
    Ensuite, certains ont cherché à développer des modèles similaires pour les communautés virtuelles du Web…
    Cette modélisation permet de matérialiser des représentations qui étaient dans la tête de nombreux chercheurs depuis 10 ans…
    belle info…

  12. @Edu
    Tu dis « N’oublions pas que c’est un utilisateur d’iPhone qui a repéré le bridage en premier. C’est assez révélateur. »
    C’est totalement faux, la première personne qui a remarqué ce problème avait un HTC.

    A ta formule, « PS : le seul rapport avec Orange que j’entretiens est la facture que je paie tous les mois. », on te reconnait bien là Montalemebert. Je vois que tu continues de sévir sur tous les fronts depuis ton ban du forum liberema3g. Je vois que tu continues à prêcher la bonne parole d’Orange.

  13. @Edu
    Quand je relis tes messages, je ne peux m’empêcher d’en poster un deuxième. Mes hommages, tu as une excellente capacité à présenter les choses sous l’angle qui t’arrange : Un petit mensonge par-ci, deux ou trois grosses omissions par-là, un soupçon de concession (sinon le message perd en crédibilité), quelques affirmations techniques fondées sur tes hypothèses et le tour et joué.
    D’accord pour quelqu’un qui connaît bien l’affaire tu passes pour un troll provocateur, mais pour une personne moins renseignée, ça pourrait presque passer !

Répondre