Des licences de BlackBerry 10 proposées à des constructeurs tiers selon le PDG de RIM

RIM pourrait proposer son futur OS, BlackBerry 10, sous forme de licences à des constructeurs tiers de l’aveu même de Thorsten Heins, le PDG du groupe.

RIM est sous les feux de la rampe. La société dirigée par Thorsten Heins ne cesse de voir ses parts de marché diminuer ainsi que ses revenus.

Des rumeurs récentes évoquent l’acquisition de ses activités entreprises par IBM ainsi que la vente de NewBay, société pourtant acquise l’an passé.

Autre moyen de séduire les investisseurs, la possibilité évoquée par le PDG en poste depuis janvier 2012 de proposer des licences de BlackBerry 10 à des constructeurs tiers. C’est dans une interview accordée à Bloomberg que Thorsten Heins évoque à mots couverts une telle possibilité : « Des licences de QNX sont déjà proposées dans le secteur de l’automobile – nous pourrions le faire avec BB10 si nous le choisissons. »

Le système d’exploitation temps réel QNX est connu du grand public parce qu’il est au coeur de la tablette PlayBook de RIM. Mais il est également très présent dans le domaine des systèmes embarqués. QNX sur la PlayBook a par ailleurs été pensé comme un laboratoire permettant de tester BB10 qui en est largement inspiré.

Proposer son futur OS BlackBerry 10 à des constructeurs tiers permettraient de générer une nouvelle source de revenus et placerait BB10 en concurrence frontale face à iOS, Android et Windows Phone. A ce sujet, Heins n’y va pas par quatre chemins : « Nous sommes là pour gagner. Nous ne sommes pas là pour la troisième ou la quatrième place. » Une telle ouverture permettrait également de séduire les investisseurs. L’action de la société canadienne a d’ailleurs fait un bond de 13% à la bourse suite à cette annonce et à l’évocation de Samsung pour l’acquisition d’une licence BB10.

RIM aurait tout intérêt à aller dans ce sens. L’OS qui arrive tardivement pourrait ainsi acquérir plus rapidement des parts de marché et serait dès lors à même de séduire les développeurs et éditeurs d’applis, la richesse du magasin d’applis étant la pierre angulaire d’un OS mobile.

Les propres smartphones sous BB10 sont actuellement en phase de test au sein de RIM et sont attendus pour le premier trimestre 2013. Thorsten Heins utiliserait lui-même un prototype de BlackBerry sous BB10 pour son usage personnel.

(source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Le problème, c’est que les marques voulant faire l’acquisition de telles licences n’arriveraient pas à être assez lentes pour ne pas devancer les smartphones Blackberry.
    Ils continuent de vendre (enfin, ça, on n’en est plus très sûr) leurs smartphones à prix d’or, alors qu’ils ne seront jamais mis à jour, et les nouveaux tardent vraiment à venir …

  2. Si l’OS 10 de Rim Blackberry arrive d’une façon ou d’une autre sur le marché des devices mobiles, ça va faire mal. Cet OS est tout simplement ce qui se fait de mieux, loin devant les noyaux Androïd, IOS ou MS. C’est l’OS de 2 eme génération, avec une stabilité, une efficacité et une facilité de programmation comme attendu par les développeurs depuis maintenant pas mal de temps. Et cela serait terriblement profitable à tous pour obtenir plus encore de nos systèmes embarqués ! Espérons qu’il sorte !

Send this to a friend