Des robots renifleurs détecteurs de mauvaises odeurs

Nous connaissons tous la difficile tâche d’expliquer à quelqu’un qu’il a une mauvaise haleine. Cette opération délicate pourrait être facilitée avec l’invention de robots détecteur de mauvaise odeur.

Hé oui, il est maintenant possible de tester son haleine, voir l’odeur de ses chaussettes, grâce à des robots ! La Faculté Nationale de Kitakyushu et la compagnie Japonaise CrazyLab ont créé des droïdes d’un genre un peu spécial.

Prenant la forme d’un visage de femme ou d’un chien, ceux-ci pourront respectivement humer votre bouche ou vos pieds. Le robot féminin, nommé Kaori, va respirer votre haleine et si elle vous répond « Il y a urgence, vous avez dépassé les limites de ma patience », vous feriez bien de prendre un chewing-gum.

Le chien renifleur va quant à lui grogner si vos pieds l’incommodent. Si en revanche, vous avez vraiment eu une rude journée et que vous avez atteint un certain seuil de puissance odorante, il feindra de faire le mort.

RobotRenifleur

Techniquement, les robots sont équipés de capteurs gazeux qui sont capable de créer une empreinte chimique qui peut ensuite être comparée à des odeurs spécifiques stockées. Les données enregistrées correspondent à différentes odeurs qui vont dicter la conduite du robot.

Le président de la compagnie CrazyLab déclare avoir eu cette idée d’invention brillante à cause de sa famille qui se plaignait de lui et de ses odeurs. Plus sérieusement, ces robots contribuent à la progression de la science dans la création d’un « nez électronique » qui pourrait avoir des applications un peu plus poussées que la simple détection de mauvaise haleine, comme la reconnaissance d’agents chimiques dangereux en temps de guerre.

(source)


3 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies