Suivez-nous

Actualités

[Appel à candidatures] Sixième édition du challenge startups EDF Pulse

Quatre startups seront récompensées par EDF avec une dotation allant jusqu’à 100 000 euros et une grande campagne de communication.

Il y a

le

Concours startups EDF Pulse
© EDF

Quels sont les critères de sélection ?

Pour sa sixième édition, les critères d’éligibilité au challenge EDF Pulse ont été élargis. « Il s’agit d’être en affinité avec les tendances qui émergent et se renforcent », explique Hubert Blanquefort, Directeur Communication Digitale et Innovation du Groupe, mais aussi de « couvrir des sujets plus emprunts de bénéfices humains ». Les startups recherchées doivent développer des solutions techniques et technologiques dans l’un des trois domaines suivants :

Critères EDF Pulse 2019

  • Bien-être connecté : de l’habitat augmenté à la e-santé, ce champ d’activités couvre également les notions de qualité de vie et de prévention.
  • Territoires durables : cela concerne les startups qui innovent pour faire face aux défis démographiques et environnementaux en repensant nos espaces de vies, individuels et collectifs, dans les villes comme dans les zones rurales, (gestion des énergies, mobilité, partage de l’espace, mobilier urbain, économie circulaire, logistique urbaine, AgriTech…)
  • Travail 4.0 ou Future of Work :  ce domaine regroupe les innovations dans la transformation des outils et des méthodes de travail, vers plus d’efficacité des organisations. S’il vise l’excellence opérationnelle, il fait aussi la part belle à  la réalisation personnelle, et la performance sociale et environnementale.

Candidater

Repérer et accompagner les futurs champions français de l’innovation

C’est en 2015 que la startup Damae Medical a entendu parler d’EDF Pulse : via l’incubateur Agoranov où elle était installée et par Wandercraft, lauréat de l’édition précédente (qui conçoit un exosquelette pour permettre aux personnes paraplégiques de marcher). Damae Medical met au point un dispositif technologique qui entend révolutionner la pratique des dermatologues en matière de dépistage précoce et traitement des cancers cutanés, les aidant à poser un diagnostic et à faire le suivi des traitements. « A la manière de ce qui s’est passé pour les radiologues avec les scanners », explique sa fondatrice Anaïs Barut. Son objectif en candidatant était double : développer la visibilité, pour devenir attractifs auprès de nouvelles recrues et d’investisseurs, et bénéficier d’un support financier pour soutenir les efforts de R&D.

Damae Medical a remporté un Prix Start-up EDF Pulse dans la catégorie e-Santé. La dotation a permis à la jeune entreprise de retarder sa levée de fonds pour la réaliser dans des conditions plus sereines. Elle a également fait l’objet de « retombées presse de très grande importance dans les médias grand public mais aussi, à notre demande, dans des medias scientifiques », précise Anaïs. Quatre ans plus tard, la startup est passée « d’un petit projet dans un laboratoire du CNRS à une vraie startup médicale aux grandes ambitions ». Forte d’une vingtaine de collaborateurs et d’une levée de fonds de 2 millions d’euros, elle achève sa phase clinique et industrielle. Son dispositif sera officiellement lancé en fin d’année en France et en Europe.

Autre success story, celle de Lancey Storage, lauréat d’un Prix Start-up EDF Pulse l’année dernière, avec son radiateur intelligent capable de stocker l’énergie.

En phase de pré-industrialisation lors de la candidature, le projet a depuis bien grandi, avec l’implantation de radiateurs connectés dans plusieurs habitats collectifs. Raphaël Meyer, fondateur et CEO de la startup, insiste sur le rôle de caution et de crédit de confiance que ce Prix a pu jouer auprès de leurs interlocuteurs commerciaux. Durant les étapes de sélection du concours, la solution a en effet été challengée en profondeur par les experts en stockage d’énergie du jury EDF Pulse. La récompense est ainsi venue valider le potentiel de la solution. « Cela créée des opportunités, ouvre des portes et aide à être perçu comme un acteur sérieux » précise Raphaël.

Aujourd’hui, la startup est concentrée sur le suivi de ses déploiements, après un premier hiver d’expérimentations. Elle développe de nouvelles fonctionnalités : la V2 des radiateurs connectés sera capable de réinjecter l’énergie stockée pour ne plus seulement faire tourner le chauffage, mais aussi pour alimenter tout le réseau domestique et faire davantage d’économies.

A la clé, quatre dotations allant de 30 à 100 000 euros

Si votre startup développe une solution dans l’un des 3 domaines éligibles et est en phase de pré-commercialisation, vous pouvez déposer votre dossier de candidature jusqu’au 23 mai 2019.

Candidater

Des jurys d’experts et de personnalités (experts métiers, chercheurs, fonds d’investissements, média, patrons d’incubateurs, directeurs Innovation et R&D…) analyseront et sélectionneront les projets les plus solides et porteurs de progrès.

Les finalistes seront désignés en juillet. Une grande campagne de votes du public se tiendra en août et en septembre, suivie du Grand Jury. Les quatre lauréats seront dévoilés et récompensés en octobre avec :

  • Trois Prix décernés par le jury avec une dotation pour soutenir leur développement de 100 000 euros pour le premier prix, 50 000 euros pour le deuxième et 30 000 euros pour le troisième.
  • Un Prix décerné par le public à l’issue de la campagne de votes,  avec une récompense de 50 000 euros.

Les dotations financières seront utilisables librement et sans contrepartie. Les startups lauréates feront l’objet d’une grande campagne de communication dans des médias français.

Calendrier EDF Pulse 2019

Article en partenariat avec EDF

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests