eGame, des sites web clés-en-mains pour équipes de jeux en réseaux

Avoir un site Internet est un élément essentiel pour une Team (équipe de jeux en réseau pour les non-initiés). Il a pour rôle de fédérer les joueurs, faire connaître l’équipe, améliorer l’organisation et bien plus encore. Le gamer étant par nature d’avantage concentré sur son teamplay et skill, il n’a pas le temps d’apprendre. eGame

Avoir un site Internet est un élément essentiel pour une Team (équipe de jeux en réseau pour les non-initiés). Il a pour rôle de fédérer les joueurs, faire connaître l’équipe, améliorer l’organisation et bien plus encore. Le gamer étant par nature d’avantage concentré sur son teamplay et skill, il n’a pas le temps d’apprendre.

eGame

eGame est un nouveau service fondé sur le même principe que les plateformes de blogs hébergées, à cela près que l’utilisateur s’inscrit et dispose alors non pas d’un blog mais d’un site Internet.

Chaque équipe dispose de son site, qui va servir à gérer ses membres, poster des news, saisir la liste des matchs joués et pouvour se faire connaître dans le but de gagner des sponsors qui participeront aux frais de l’équipe.
16 templates de sites sont actuellement disponibles, le choix s’élargissant rapidement puisque un nouveau thème est proposé chaque semaine. Une interface d’administration simple et élaborée permet de gérer les sites sans avoir à saisir la moindre ligne de code. eGame se révèle être un véritable CMS (système de gestion de contenu) pour équipes de jeux en réseau.

eMeRiKa, le créateur et unique développeur de la plate-forme (et connu des blogueurs chez qui il poste nombre de commentaires) rappelle que le domaine des jeux en réseau concerne plus d’un million de joueurs en France, et plusieurs dizaines dans le monde. Son objectif étant de créer un service rentable, il propose un business model qui est pour le moment restreint à la présence de publicité sur les sites (public cible masculin, jeune, technophile, consommateur) avec pour objectif d’accrocher une régie publicitaire. Il sera ensuite peut-être complété par des options payantes qui ne seront mises en place que lorsque le système sera complet et utilisé par une importante base d’équipes.

Lancé en béta privée mi février 2008, eGame compte aujourd’hui 2400 sites créés (mais seulement quelques centaines encore actifs du fait de la faibledurée de vie d’une team) et 8000 membres inscrits.

Je ne vous surprendrai pas en vous disant que ce genre de projet passionné mené par un homme seul suscite toujours autant mon admiration, quand on sait la somme de travail que représente la création de toutes pièces d’un CSM (un template nouveau par semaine quand même…)


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. Ca ressemble fort a du déjà vu. Ex : CMS pour les gamers tels que Nuked-Klan ou hébergement + installation gratuit pour les gamers : RoxorGamers.

  2. J’avais pensé à ce genre de service il y a 2 ans mais tel que tu l’as souligné, la durée de vie d’une team est souvent très courte et je n’avais alors pas creusé le sujet.

    Mais peut-être est-ce la faiblesse qu’il faut transformer en force…

  3. Bonjour,

    merci pour la news.

    Oui il existe d’autres systèmes, je propose juste une alternative en reprenant les ficelles web communautaire (et l’ajax) adapté aux gamers !

    Hier soir, le 1er site de jeux en réseau Fr en a parlé, ce matin presse citron => serveur crashé !

    PS : ha bon je poste beaucoup de commentaire ?

  4. Nan, mais ce genre de site, y en a déjà plein, quoi…

    *va zieuter le deviantart du monsieur*

    Quoi, un webdesigner qui aime Tryo et Sinsé ?

    Allez, je vais créer une team rien que pour pouvoir utiliser eGame.

    Plus sérieusement, bonne chance à toi, et bravo pour la masse de travail accompli… La seule chose que je trouve dommage, c’est les thèmes… Disons que ça serait sympa qu’il y en ait quelques-uns qui soient plus sobres…

  5. Pingback: Muziboo, un réseau social pour les musiciens amateurs et indépendants » technology

Répondre