Connect with us

☆ Entreprise Premium

#ElectricDays : 5 innovations à ne pas manquer

Du 9 au 11 octobre, EDF organise la seconde édition des Electric Days, un grand événement dédié aux solutions énergétiques innovantes. Zoom sur nos 5 innovations coup de cœur.

Il y a

le

Réunies sous un même espace à la Grande Halle de la Villette à Paris, plus d’une centaine d’innovations seront mises en avant aux Electric Days, autour de quatre thématiques majeures : la smart home, la smart city, le smart business ou encore la low carbon generation. Certaines sont développées par des startups, d’autres procèdent de projets d’industriels partenaires d’EDF. Et au programme : une très large palette d’expériences et de démonstrations qui donneront un bel aperçu des solutions énergétiques de la ville de demain. Nous avons choisi de vous présenter 5 d’entre elles, qui nous ont particulièrement intéressés ou surpris.

Grimp’Tout, Elios et iBubble : des drones sur tous les fronts

En 2015, EDF a ouvert un Centre de Compétences Drones pour explorer les usages particulièrement intéressants pour les acteurs industriels, si bien que les drones sont désormais exploités pour de multiples inspections et travaux de maintenance.

Force est de constater que les drones peuvent atteindre des zones très difficiles d’accès, voire dangereuses pour les techniciens. Comme l’explique Coline Brothier, Responsable du Centre de Compétences Drones : « l’utilisation des drones pour des prises de vues en hauteur est une solution mature pour évaluer rapidement l’état des ouvrages ».

Au-delà du diagnostic, des Drones sont aussi capable de réaliser des opérations. C’est le cas de Grimp’Tout, un drone qui grimpe aux murs. Mis au point par l’entreprise Nuvia pour ausculter les parois des tours aéroréfrigérantes des centrales nucléaires, il se déplace de quatre mètres par minute, pour réaliser toutes sortes de mesures et notamment des mesures d’épaisseur.

Electric Days EDF - Drone Grimp'tout

Elios est un drone maintenu dans une cage de protection gyroscopique en fibres de carbone. Si son apparence peut d’abord sembler étrange, cette dernière lui permet de s’aventurer dans des zones particulièrement encombrées tout en fournissant une vue à 360° et des images de haute qualité. Quant à ses missions, il s’agit principalement de l’inspection intérieure des infrastructures industrielles, facilitée par sa résistance aux collisions. Opéré par l’entreprise SITES, ce drone est aujourd’hui incontournable pour la surveillance de milieux encombrés.

Quant à iBubble, ce drone à la drôle d’allure effectue des travaux de surveillance d’ouvrages et de suivis environnementaux… sous l’eau ! Mis au point par la startup grenobloise Notilo Plus, l’appareil se déplace sous l’eau de manière entièrement autonome et permet de répertorier les plantes aquatiques et les poissons sans les effaroucher.

Electric Days EDF - Drone sous-marin iBubble

 

La navette électrique autonome Navya et la route solaire

Né à Lyon en 2014, Navya propose des véhicules autonomes capables de rouler sans que personne ne soit derrière le volant. Un an seulement après sa création, l’entreprise a dévoilé Arma, premier véhicule autonome sans chauffeur à être commercialisé en série. L’entreprise a également développé des navettes connectées conçues pour révolutionner les déplacements collectifs. Avec une capacité de 15 personnes, l’autonom shuttle parcourt déjà les routes de Lyon, de Paris, mais aussi de Las Vegas et de Nantes, depuis peu.

> Lire aussi :  Candidatez à Med’Innovant, le concours international des innovations d'Euroméditerranée

Aux Electric Days, c’est la navette Navya de Nantes qui sera présentée. Un dispositif complémentaire sera visible permettant à la navette de parcourir une route dotée de panneaux photovoltaïques, afin de produire sa propre énergie. Mise au point par Charier TP, la route de 34 mètres carrés sera en mesure de produire plus d’énergie que n’en consomme la navette elle-même.

Electric Days EDF - Navette autonome Navya

L’innovation de Navya tient aussi dans le fait que celle-ci exploite un système intelligent issu du groupe de signalisation et de mobilité Lacroix City. De fait, la communication entre les équipements routiers et le véhicule est maintenue en temps réel. EDF a joué un fédérateur auprès de Navya, particulièrement en tant que membre du consortium de partenaires composé de la Semitan (exploitant de transport), Charier TP, Lacroix City et du pôle de compétitivité ID4Car. Navya et NEoT Capital, outil de financement pour la transition écologique, présentent ainsi la première offre de service de mobilité autonome clé en main.

 

Sowee, la station connectée intelligente

La Station connectée Sowee réinvente le pilotage du chauffage et simplifie le quotidien dans une maison plus connectée.

Sowee, filiale du Groupe EDF, propose des offres intégrant la fourniture d’électricité verte et de gaz naturel ainsi qu’une Station connectée. Associée à son application, elle permet de piloter, même à distance, son chauffage individuel et de réduire jusqu’à 16 % ses consommations d’énergie (réduction estimée selon type de logement, en savoir plus sur www.sowee.fr). Cette année, la Station connectée Sowee a intégré le service vocal Alexa, ses utilisateurs bénéficient ainsi de l’ensemble de l’univers d’Amazon Alexa. Piloter son chauffage et maîtrise de ses consommations d’énergie deviennent un jeu d’enfant : « Alexa demande à Sowee quelle sera ma consommation d’énergie du mois ».

Au-delà de la gestion de l’énergie, elle permet plus de confort grâce à ses nombreuses fonctionnalités : pilotage de la recharge du véhicule électrique, pilotage de l’éclairage, mesure de la qualité de l’air intérieur, information sur la pollution extérieure, trafic routier, météo…

> Lire aussi :  Le millionnaire du Bitcoin Jeffrey Berns veut construire une smart city aux USA

Sowee Station EDF maison connectée


L’autoconsommation d’électricité photovoltaïque

L’autoconsommation consiste à consommer sur place l’électricité que l’on produit. Autoconsommer, c’est couvrir une partie de ses besoins électriques avec une énergie propre, produite « soi-même » et sur place. L’énergie solaire produite alimente directement les appareils électriques de la maison. Cela permet notamment de maîtriser le coût de son kWh électrique, au moins pour une partie de sa facture, et de réaliser des économies.

Le solaire et plus particulièrement l’autoconsommation ont le vent en poupe, chez les particuliers comme chez les professionnels. La part d’énergie couverte par la production des panneaux photovoltaïques atteint généralement 10 à 25% pour les bâtiments tertiaires et 30 à 40% pour les logements selon EDF. C’est la promesse de belles économies, d’autant plus que des aides existent pour faciliter les installations. D’ailleurs, sa filiale EDF ENR, spécialisée dans l’autoconsommation pour les particuliers et les entreprises et collectivités, propose un simulateur pour faire une estimation de vos économies.

En juin 2018, on comptait 28 000 foyers ayant opté pour l’autoconsommation en France. Aujourd’hui, chez les particuliers, près d’une installation solaire en autoconsommation sur 4 est faite grâce à son offre Mon Soleil & Moi.

SnapWatt, une app ludique pour sensibiliser aux économies d’énergie

Pour sensibiliser à la question de l’impact environnemental, une équipe de la R&D a créé l’application mobile SnapWatt, qui permet de percer le mystère de l’énergie des objets de façon ludique.

Il suffit de scanner un appareil électro-ménager avec son smartphone pour voir apparaître son coût moyen annuel en énergie, la quantité de CO2 qu’il émet, des conseils pour réduire sa consommation et des anecdotes amusantes ou instructives. On peut personnaliser le chiffrage en répondant à quelques questions sur l’équipement et son usage.

Snapwatt Electric Days

SnapWatt a également son mot à dire sur les véhicules, les bâtiments, les plaques de ville, les aliments, les éoliennes, les panneaux photovoltaïques… C’est le Shazam de l’énergie !

Il repose sur des algorithmes d’intelligence artificielle puissants et l’expertise des chercheurs EDF sur l’énergie. Le prototype SnapWatt sera expérimenté à partir du 22 octobre sur la plate-forme d’innovation participative EDF Pulse & You, ce qui permettra de l’améliorer et de l’enrichir.

Plus d’une centaine d’autres solutions innovantes seront présentées aux Electric Days du 9 au 11 octobre 2018. Rendez-vous sur le hashtag #ElectricDays pour suivre l’événement sur Twitter.

 

 Cet article a été écrit avec la participation des équipes d’EDF dans le cadre d’un partenariat.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. franck

    26 septembre 2018 at 11 h 48 min

    vous souhaité préservé la planète arrêté la déforestation

  2. FOUQUET Sylvie

    9 octobre 2018 at 22 h 13 min

    Que veut dire « shazam »? de l’énergie!…

    est-ce que produire environ 30pour cent de son électricité va de pair avec un compteur lincky ?

    La route avec des panneaux photov… ignore les détritus jetés par les fenêtres et les arrêts pipi. comment concilier cela ?

    Connaissez-vous la puissance des ondes pour lire les renseignements sur les divers objets de l’habitation et surtout l’impossibilité de la limiter à une habitation quand il s’agit d’un appartement d’immeuble.

    Je n’ai pas d’objet connecté et je n’apprécie pas de voir ma télé ou ma plaque à induction s’allumer toute seule parcequ’un voisin(e) se toque d’essayer le connection des objets.

    Quant aux ondes elles me donne de l’aérophagie, entre autres maux.

    • ced83

      4 novembre 2018 at 10 h 17 min

      « Connaissez-vous la puissance des ondes pour lire les renseignements sur les divers objets de l’habitation »

      De quoi parlez-vous ? Du compteur linky ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests