ELI : Le laser le plus puissant du monde pour dissocier les éléments constitutifs du vide

Dans la rubrique actualité scientifique digne d’un chef-d’œuvre de la SF, voici ELI pour European Light Infrastructure. C’est un projet européen pour lequel la France est candidate en tant que pays d’accueil de l’infrastructure principale. Le but : mettre un point un laser assez puissant pour séparer les éléments qui constituent le vide et voir au passage s’il existe d’autres dimensions !

Dans la rubrique actualité scientifique digne d’un chef-d’œuvre de la SF, voici ELI pour European Light Infrastructure. C’est un projet européen pour lequel la France est candidate en tant que pays d’accueil de l’infrastructure principale. Le but : mettre un point un laser assez puissant pour séparer les éléments qui constituent le vide et voir au passage s’il existe d’autres dimensions !

Bon j’avoue c’est moi qui ai rajouté l’Etoile de la mort sur le Logo, mais c’était trop tentant 🙂

Alors, pour rentrer un peu dans les détails du projet, l’idée précise est de produire un rayon lumineux aussi puissant que ce que la terre tout entière reçoit à chaque instant en provenance du soleil mais concentré sur quelques millimètres de surface. Les scientifiques à l’origine du projet pensent qu’une telle intensité lumineuse pourrait « faire bouillir la l’essence même de l’espace, le vide ». Plus cool que ça, tu meurs.

Il faut savoir que contrairement à ce qui est généralement admis, le vide, n’est pas vide. En fait, les scientifiques pensent qu’il grouille de particules mystérieuses et surtout extrêmement éphémères, qui apparaissent et disparaissent si vite que personne n’a encore été capable de les étudier.

Ces particules mystérieuses sont appelées « Particules fantôme » et elles sont de deux types matière et antimatière ce qui fait que quand l’une apparaît, une opposée est immédiatement générée et le vide reste vide car elles s’annihilent instantanément ! Seulement voila avec un laser aussi puissant (plus qu’au centre du soleil), il serait normalement possible de séparer ces particules lors de leur création et d’en savoir plus sur cette antimatière… et au passage donner une bonne idée de l’existence ou non de dimensions supplémentaires, rien que ça.

Cette étude pourrait également aider à répondre à des questions fondamentales comme l’existence de la matière noire. La matière noire à ne pas confondre avec l’antimatière est la solution proposée au problème du manque de masse dans l’univers. En effet les estimations de masse des galaxies et des amas de galaxies basées sur l’étude de la lumière qu’ils dégagent donnent des chiffres beaucoup plus faibles que les études sur les mêmes galaxies mais basées sur la dispersion des vitesses (en utilisant la loi de Newton).

Bref, à l’heure actuelle les scientifiques ont du mal à s’expliquer entre 83 % et 90 % de la masse de l’univers… et un super laser géant à la Star Wars pourrait les aider à en savoir plus sur le « vide ». Vive la science ! 🙂

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site du projet ELI.


6 commentaires

  1. On postule mais c’est seulement pour 2017 si on est admis. 4 sites en Europe pour construire un laser et on ne sait même pas si on va s’en servir. Budget de seulement 700M€, une goutte d’eau on cherche seulement 10 fois plus pour clôturer notre budget.

  2. @kader, ce n’est pas purement théorique mais bien expérimental. C’est bien un laser qui va être construit.

    Pour info, ce laser sera 1000 fois plus puissant que la laser megajoule qui sera mis en fonctionnement à la fin de l’année proche de Bordeaux. Espérons que la localisation du site choisi soit en France!

  3. whoua ! ça fait peur et rêver.
    J’imagine bien un scénario de film catastrophe hollywoodien du type « on désintègre l’univers en perçant notre dimension » ou un film absurde façon « le laser est tellement puissant que rien ne l’arrête et qu’il a traversé la planète »

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.