Suivez-nous

Smartphones

Et si le Huawei P40 embarquait une batterie révolutionnaire ?

D’après les rumeurs, le Huawei P40 pourrait utiliser une batterie au graphène.

Il y a

  

le

 

Par

Huawei Mate 30 Pro
Huawei Mate 30 Pro / © presse-citron.net

Après avoir révolutionné la photo sur mobile, Huawei pourrait-il s’attaquer aux problèmes d’autonomie des smartphones ? Si pour le moment, le constructeur chinois n’a encore donné aucun indice concernant son prochain smartphone haut de gamme, les rumeurs concernant cet appareil arrivent petit à petit.

Et l’une de ces rumeurs concerne la batterie. D’après un twitto qui est relayé par le site Digital Trends, Huawei envisagerait en effet d’embarquer une batterie au graphène de 5 500 mAh sur le P40. Depuis quelque temps, cette nouvelle technologie est pressentie pour remplacer celle qu’utilisent actuellement les constructeurs de smartphones. En effet, la batterie au graphène permettrait d’avoir une importante capacité tout en occupant moins de place.

À en croire la source relayée par Digital Trends, Huawei pourrait donc être le premier à utiliser cette technologie, qui pourrait doper l’autonomie des futurs smartphones de manière significative.

La même source indique que le P40 pourrait avoir un écran OLED 2K d’une diagonale de 6,5 pouces et avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Le ratio « screen to body » serait de 98 %. Sur le dos, le Huawei P40 serait équipé d’une caméra principale de 64 mégapixels, d’un ultra grand angle de 20 mégapixels, d’un téléobjectif de 12 mégapixels, d’une caméra macro et d’un capteur de temps de vol.

Mais bien entendu, étant donné que ces infos proviennent d’une source non officielle, les pincettes restent de rigueur. De plus, la réputation de la source relayée par Digital Trends est encore à faire.

Sanctions américaines : le Huawei P40 sera-t-il épargné ?

Bien entendu, le succès du prochain smartphone haut de gamme de Huawei ne dépendra pas uniquement du matériel, mais aussi du logiciel.

Pour rappel, le constructeur chinois est actuellement sur la liste noire des États-Unis, ce qui interdit aux sociétés américaines de vendre des biens ou des services à celui-ci. De ce fait, Huawei n’a actuellement pas accès à la licence Android délivrée par Google, qui permet de préinstaller les applications de la firme de Mountain View, comme le Play Store (très indispensable).

Néanmoins, Washington a déjà commencé à accorder des permis à des sociétés américaines pour reprendre le business avec Huawei.

Microsoft a récemment obtenu un permis qui lui permet de vendre des logiciels pour le grand public (comme Windows ?) à Huawei. Si Google obtient un permis similaire, Huawei pourrait à nouveau préinstaller les apps comme le Play Store, YouTube ou Gmail sur ses appareils.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests