Eviter ou sortir rapidement de la sandbox Google ?

Je viens de mettre en place un blog d’entreprise pour un partenaire qui nourrit certaines ambitions pour le développement rapide de son audience.Le blog (sous WordPress) a été optimisé au mieux de mes connaissances pour les moteurs de recherche, avec les plugins WordPress suivants : – Related posts (ok ce n’est pas un plugin SEO

Je viens de mettre en place un blog d’entreprise pour un partenaire qui nourrit certaines ambitions pour le développement rapide de son audience.
Le blog (sous WordPress) a été optimisé au mieux de mes connaissances pour les moteurs de recherche, avec les plugins WordPress suivants :

Related posts (ok ce n’est pas un plugin SEO à l’origine mais ça me paraît incontournable)
Google Sitemap Generator (la sitemap est activée, enregistrée et validée par Google)
Simple tagging (j’aime les choses simples et il paraît que UWT est une usine à gaz)
All in one SEO pack

Le reste de "l’optimisation" se situera dans la capacité de mon client à poster fréquemment du contenu intéressant et à y insérer les bons mots-clés aux bons endroits.
Cependant le garçon étant un impatient, il me demande quand le site sera présent dans l’index de Google.
Je sais que pour un blog fréquemment alimenté cela peut être très rapide (j’ai eu une expérience précédente où les billets d’un blog étaient présents quelques jours après la création de celui-ci, mais il s’agissait d’une thématique particulière), mais il y a la sandbox de Google, qui reste un mystère pour moi (et pour beaucoup de webmasters je crois).
D’où mes questions, destinées aux plus experts d’entre vous en SEO (même si j’imagine bien que des réponses figurent déjà en partie dans l’aide aux webmasters de Google) :

– le passage par la sandbox est-il systématique pour un nouveau site ?
– au bout de combien de temps peut-on espérer en sortir ?
– publier un nombre important d’articles dès le début du blog, même si celui-ci n’est pas encore indexé par Google, a-t-il une quelconque utilité, ou faut-il attendre qu’il figure dans l’index pour intensifier sa production ?
– y a-t-il d’autres plugins SEO pour WordPress ?

Toutes vos suggestions sont les bienvenues, bien sûr.

Mise à jour du 24/07 : finalement il n’y a pas eu de sandbox pour le blog en question, il est bien indexé depuis ctte nuit dans Google, soit trois jours après sa création.


Nos dernières vidéos

69 commentaires

  1. Hello Eric,

    Pour tes questions sur la sandbox, je t’invite à lire un billet que j’ai publié il y a quelques mois :
    http://www.outil-referencement.c...

    J’avais essayé de faire un point sur toutes les connaissances et hypothèses tournant autour de cette fameuse Sandbox.

    Concernant la production d’articles, à mon avis, il est possible d’y aller fort dés le début. Si le maillage interne est bon (normalement avec wordpress, il n’y a pas de souci), les robots crawleront facilement tous les articles. En revanche, il peut être dommage de publier de bons articles alors que le lectorat n’est pas encore là 🙂

    Je ne sais pas si il y a un module de ping dans "All in one SEO pack" mais je te le recommande.

  2. Le plus simple pour apparaitre rapidement sur google est de s’inscrire a DMOZ qui fait partis des index que google consulte pour le referencement. Ca prend entre 1 et 4 semaines pour apparaitre dans l index google.

  3. Pour répondre à tes questions :
    1. Non, surtout si niveau référencement on y va mollo, ou si le client arrive à avoir de bons liens de sites de qualités (et si possible à gros PR). La sandbox n’est qu’un manque de confiance de google du à une certaine méfiance envers les nouveaux sites. Si ce site arrive à avoir des liens de sites de confiance (comme presse citron par exemple…), il ne connaitra pas la sandbox.
    2. Si on est dedans, on peut y rester 2 jours… comme 1 ans ! Ca dépends d’un tas de facteurs (vitesse du vent, variations du karma, etc…). Là encore l’obtention de liens de confiance aide beaucoup 🙂
    3. Ce n’est pas parce que le site n’est pas indexé que google ne le connait pas ! Au delà de ca, les articles finiront bien par être indéxés et donc par faire venir des visiteurs… autant commencer tôt.
    4. Je ne connais pas trop de plugins SEO WordPress, je préfère corriger les imperfections de WP directement dans le code…

  4. Salut, je confirme les posts précedents, il faut compter entre 1 et 4 semaines pour apparaitre dans google, c’est relativement plus rapide sur yahoo et msn.Pour les articles ca ne sert à rien d’attendre l’indexation ils seront crawlés de toutes facons mais ca n’accelerera pas son indexation (du blog).

  5. @cyril bele : DMOZ ca prends surtout 2 mois pour être accepté… et encore. Et c’est loin d’être aussi important qu’à l’époque. Je ne prends même plus la peine d’y soumettre mes sites, et ils ne s’en portent pas plus mal !

    Honnetement si tu veux indexer le blog rapidement, tu met le lien 2 jours dans ta liste de liens sur Presse Citron, et c’est bon.

  6. Quelques réponses en vrac !
    concernant cyril, même si DMOZ valide tous les 6 mois les sites et que le site est en chute libre : alexa.com/data/details/tr…
    C’est effectivement un moyen de se retrouver très vite dans la Sandbox car tous les spammers duppliquent à merveille ce jouet et donc le site en question obtiendra des liens spammy sur des farmlinks remplis d’adsense …

    L’indexation dans google se fait de nos jours presque en temps réels, place un lien sur ton blog ou ailleurs et le site apparaitra dans moins de 3 jours dans google 😉

    Le passage dans la Sandbox (si elle existe) n’est pas une fatalité, ni une obligation … quand tu dis publier beaucoup d’article c’est combien ?
    Les grands site de magazines en publient pas moins de 20 par jour et pas de Sandbox !

    Ensuite pour terminer, je dirais que si son site est un iste d’entreprise (quel genre); il ne devrait pas y avoir de Sandbox car pas assez concurrentiel 🙂

  7. Cf le post de Benoit Descary où il explique qu’un de ses posts au sujet de la messagerie instantanée weezii a été indexé en 45 minutes !

  8. La sandbox n’est pas obligatoire! Il faut avoir une augmentation des liens référents régulière… Eviter les "référencement automatique dans 10000 annuaire" car il faudra garder le même rythme après pour éviter la sandbox.

    2 – Je crois avoir lu 2-3 mois
    4 – +1 aurélien pour les pings
    et le module "Share this" : accès rapide à del.icio.us…

    cyril bele -> J’ai mis 3 jours pour être indexé sans dmoz 😉 : blog2.webdesign-tutoriaux…

  9. je ne comprendrai jamais les critiques d’UTW qui est un plugin très convivial. J’y ai ajouté une page de nuages de tags accessible depuis ma home : elle remonte désormais en top request et c’ets un très bon complément de google sitemap.

    Pas essayé Simple tagging pour autant donc je ne peux pas comparer …

  10. – Non ce n’est pas systématique
    – 48h
    – Oui, comme ça dès son indexation tu auras beaucoup de contenu référencé, sinon, Google regarde la régularité des changements pour indexer plus ou moins souvent/profondément
    – je n’ai mis aucun de tes plug-ins et pourtant mon blog WordPress est bien référencé
    Pour être dans Google sous 48h max, il te suffit de mettre le lien sur la page d’accueil d’un site très populaire jusqu’à ce qu’il t’indexe… après c’est OK, tu peux virer le lien en question (ça a toujours marché pour moi jusqu’ici)

    Ca vaut très cher une information comme ça vu le nombre de personnes (clients d’agences web) qui le demandent :p

  11. Le tour en sandbox est presque inévitable pour mes nouveaux sites.
    Apres la durée est variable, je ne sais pas non plus le temps. Mon site est sorti au bout de quelques jours.

    On peut poster des articles, avec le plugin Gsitemap, google pourra reindexer le site et les articles deja présent.

  12. Bon c’est sur j’ai pas 100 000 visites par jour (une trentaine de visiteurs uniques, j’en suis fier !), mais perso j’ai pas eu ce problème.

    Même à l’époque où j’étais hebergé chez Free, où les permalinks ont jamais marché, j’ai toujours été référencé. Pour ma part sur mon blog (loeildulynx.fr pour ne pas le citer), au vue des infos que Google me donne (http://www.google.com/webmasters... ), les visiteurs tombent même chez moi avec des requêtes parfois bizarre : "se baigner à côté de lyon" par exemple, alors que j’ai juste des photos sur la ville !

    J’utilise seulement les plugins "Google Sitemaps" et "All in One SEO Pack", et à côté de ça Google Analytics, mais je pense pas que ça ait d’influence sur le référencement.

  13. Comme Sylvain, mets un lien depuis un gros site pendant quelques temps, le site sera vite indexé.

    Un autre élément important est la manière dont tu as construit ton template. Les meta, le titre,… peuvent jouer un rôle. Les pages de catégories et de tags devraient de préférences ne contenir que des extraits des articles.

    Je te conseillerais aussi d’optimiser tes pings pour notifier un max de sites.

    Enfin, le htaccess et les url "amicaux" sont aussi tes amis.

  14. – le passage par la sandbox est-il systématique pour un nouveau site ?

    la sandbox est une punition, il est évident qu’elle n’est pas systématique.

    – au bout de combien de temps peut-on espérer en sortir ?

    il y a ceux qui attendent 6 mois et les autres qui essayent d’en sortir …

    – publier un nombre important d’articles dès le début du blog, même si celui-ci n’est pas encore indexé par Google, a-t-il une quelconque utilité, ou faut-il attendre qu’il figure dans l’index pour intensifier sa production ?

    la sandbox n’a aucun rapport avec la quantité du contenu d’un site.

    – y a-t-il d’autres plugins SEO pour WordPress ?

    je ne connais rien wordpress

  15. J’ai goûté à la fameuse boîte, sans avoir fait quoique ce soit pour y être. Peut être le mot immobilier dans l’url qui ne devait pas plaire à Google (histoire de vendre de la pub) ou le passé du nom de domaine.

    Tout ce que je sais (et après avoir écrit à Google) c’est qu’il a fallu 8 mois pour en sortir.

  16. Tu peux juste lui dire que c’est une réponse impossible à fournir. En réalité il n’y a pas de règles, les algorithmes sont tels que le résultat d’un site à l’autre est très différent, en y appliquant les mêmes mesures. Pour ma propre expérience : 3 mois de sandbox. Passage obligé ou pas pour un site ? c’est pas systématique. Publier beaucoup d’article au début ? Pas utile, Google aime bien les contenus ajoutés quotidiennement ou à interval régulier.

  17. Bonjour 🙂

    L’une des méthodes d’optimisation du référencement consiste peut-être aussi à ouvrir son blog.. directement chez Google ! (en l’occurrence sa plate-forme Blogger). C’est ce que j’ai fait il y a quelques mois, et je n’ai vraiment pas à m’en plaindre, tant en matière de rapidité d’indexation (quelques heures) qu’en terme de positionnement, où là je suis même parfois étonné des résultats ! Bref, sauf grosse bêtise, pas de sandbox pour les bloggers, et, je pense, un p’tit bonus de Google pour ses ouailles 😉

  18. Salut, moi je crois beaucoup à la notion de "cluster" en terme de thématique, donc, je dirais qu’il peut être intéressant d’alimenter un blog dès le départ.

    Pour ma part, j’ai un blog en préparation depuis le mois de mai mis en ligne avec un vrai premier billet (style billet fondateur qui donne plus ou moins les lignes directrices du blog) et à ma grande surprise, alors que le secteur en question semble assez concurrentiel (les blog d’entreprise) j’ai déjà des résultats se rapprochant de la première page sur Google sur certaines requêtes composées.

    Je me suis contenté de placer deux liens dans la nature et c’est tout 😉

    Je recommande donc la méthode suivante :
    – acheter le nom de domaine,
    – le faire pointer rapidement sur l’hébergement,
    – mettre le blog en place avec le thème par défaut,
    – faire un billet fondateur qui présente la thématique du blog (sachant que ce billet peut servir d’à-propos par la suite, faut pas gâcher)
    – paufiner le thème customisé en local ou en direct live

    En général, une fois le thème mis en place, Google a eu le temps de faire son job, ce qui permet d’avoir déjà des préconisations en matière de référencement et de positionnement à donner au client dès le jour de la mise en ligne "officielle", intéressant, non ? 😉

  19. @br1o, effectivement, c’est un peu ce qu’on a fait pour ce client.
    J’ai été étonné par un truc d’ailleurs : j’ai déposé le nom de domaine vendredi matin vers 9h, et il était valide à peine une demi-heure plus tard, j’avais à peine fini de configurer le blog qu’il était déjà accessible à son URL. En général il faut bien compter 24h pour la propagation d’un nom de domaine et son pointage sur les DNS.

  20. Pourquoi te prendre tant la tête…

    Tu choisi un nom à la con bobbobdebob (mais y a une explication) , un sujet bateau (non moto) et deux semaines, il est numéro 1 en cherchant "bob et moto" – devant la Harley Fat Boy chez moto-station quand même 🙂 – et 4 en cherchant "moto et bob" mais après la Harley Fat Boy…

    Alors que je dois avoir, allez, 10 visiteurs/jour pour lire la dizaine d’articles pas encore bien intéresants…

    Bon, en mettant juste bob ou juste moto, j’ai pas envie de tester !!!

    Snif, mon deuxième podium après le site communal (recherche champeaux) et mon meilleur et plus vieux site est moins bien classé (recherche moto et Melun)

  21. Selon mon expérience personnelle, avec un bon réseau de site il est très rapide d’en faire connaître un nouveau à Google. Par contre l’effet sandbox est une réalité sur les requêtes importantes si on attaque un peu fort… Et la il ne reste qu’à attendre de gagner un peu de "crédibilité" aux yeux de Google, ca prend quelques mois… Ceci pendant ce temps il reste les requêtes secondaires.

  22. "Ok, merci beaucoup à tous pour toutes ces réponses, claires et convergentes."

    => j’imagine que c’est ironique. On lit vraiment tout et n’importe quoi dans les commentaires de ce billet, chaque "expert" y allant de son conseil avisé.

  23. De mon expérience personnelle, j’ai pu constater que la notion de temps s’applique plus à la remontée des pages sur une requête spécifique de l’internaute que sur l’indexation elle-même.

    En effet, si je n’ai attendu que quelques jours pour voir apparaitre mes pages dans l’index de GG, ça a pris environ 8 mois pour ressortir sur les requêtes internautes (la finalité en somme), et générer un trafic significatif.

  24. @Wilfried : un site peut monter sur de véritables requêtes dés son premier jour d’indexation.

    @effisk : en tout cas, ce n’est pas ton intervention qui est la plus constructive 😉

  25. Pour la propagation des DNS, les derniers sites que j’ai crées l’ont été quasi instantanément… alors qu’avant c’etait 24h effectivement.

    Je suis chez OVH pour info, je ne sais pas si ca a un rapport…

  26. Ca a été signalé plus haut dans des commentaires précédents, mais sans explication : WordPress propose comme option un Service de mise à jour automatique (ping). Quand vous publiez un nouvel article, WordPress peut notifier automatiquement un service de mise à jour.
    Cf. codex.wordpress.org/Updat…
    Dans l’interface d’administration de WordPress, ça se trouve dans Options/Ecriture. Il suffit de lui indiquer les adresses à pinguer.

    L’adresse de ping de Google, par exemple, est blogsearch.google.com/pin…
    Je l’ai vérifié pour mon blog, l’indexation dans Google du nouveau billet publié est alors immédiate.

    Personnellement, je me suis ainsi constitué une liste d’une trentaine de moteurs à pinguer, dont essentiellement des sites pinguant eux-mêmes simultanément un grand nombre de moteurs.

  27. Et hop, voici une copie de mon post sur le sujet… OK ca spamme un peu, mais c’est complet ;D

    10 conseils pour lancer un Blog Pro et le faire connaître !
    Comment créer un blog professionnel et que comment le faire connaître ? Combien de temps cela prend, et combien de visiteurs je peux espérer avoir ? Est-ce qu’en bloggant 30 minutes par jour on peut se faire connaître sur le net ? Où héberger un blog pour qu’il soit bien référencé par Google ?

    Voici quelques unes des questions qui nous sont posées régulièrement par des entrepreneurs qui ont entendus parlé des Blogs et eux aussi en veulent un…

    C’est pourquoi dans cet article nous allons vous donner 10 conseils pour réussir votre blog Pro: Quelle plateforme d’hébergement choisir ? Comment écrire ses articles et quels sujets faut-il choisir ? Quels sont les moyens pour se faire connaître… en prenant comme exemple l’expérience de ConseilsMarketing.fr qui est passé de 0 à plus de 500 visiteurs par jour en moins d’un an.

    Avant de commencer à réfléchir à votre Blog Pro, retenez ces quelques chiffres:
    – 90% des blogs en France ont moins de 50 visiteurs par jours… donc ne vous attendez pas à un afflux de lecteurs !
    – Tout a déjà été écrit et dit, mais il existe des milliers de façon de le redire et de l’actualiser… donc il y a de place pour tout le monde même s’il existe déjà 10 blogs sur votre sujet !
    – Pour tenir un blog il faut y consacrer du temps: à moins de 30 minutes / jour, tous les jours, et parfois le weekend…
    – Le succès d’un Blog se fait sur le long terme: il a fallu 1 an, et 2h de travail / jour pour faire passer conseilsmarketing.fr de 0 à 500 visiteurs / jours…
    – De notre expérience, au moins 20% des blogs Pro ferment leurs portes dans les 1,5 ans faute de temps pour blogger ou un manque de rentabilité immédiate… Il est important de noter que blogger se fait dans la durée (il a fallu 3 mois à conseils marketing pour dépasser les 50 visiteurs / jours, ce qui est peu motivant au départ !).
    – Ecrire de bons articles ne suffit pas, 50% de votre temps doit être consacré à leur valorisation et à leur mise en avant. Compter seulement sur google pour faire connaître son Blog ne suffit pas, il faut être Pro actif !
    – Vous ne serez jamais millionnaire avec un blog: à une centaine de visiteurs / jours, et en comptant uniquement sur la pub Adsense et l’Affiliation, n’espérez pas gagner plus de 50 € / mois.
    – La qualité d’un blog dépendrait à 41% de la qualité du contenu, 25% de la fréquence de mise à jour, 15% de l’ergonomie et 11% de la transparence de l’auteur du Blog…
    – La consultation régulière d’un Blog se fait à 50% en s’abonnant via les flux RSS, 44% en consultation directe et 6% par l’abonnement à la newsletter.
    – La consultation d’un blog est proportionnelle à la fréquence des Maj du contenu. Il faut donc publier très régulièrement.

    Par contre un blog est un très bon moyen de se faire connaître:
    – le référencement d’un blog dans les moteurs de recherches est accessible et permet d’attirer des visiteurs intéressés par le sujet.
    – les blogs sont très souvent cités par d’autres sites alors qu’un site commercial ne l’est généralement pas…
    – un blog permet de présenter ses produits et services, et de démontrer ses capacités via des cas pratiques…
    – …

    1- Définir l’objectif du blog La première chose à décider avant même de commencer à écrire la 1er ligne de votre blog c’est de définir quel est le but de votre Blog: Est-de vous faire connaître pour changer de job ? Est-ce pour trouver des clients ? Est-ce pour vous faire reconnaître comme spécialiste de votre secteur ? Est-ce pour faire partager vos connaissances et vos trouvailles aux autres ?

    Ensuite, vous devez définir quels messages voulez-vous faire passer, et sous quelle forme ?
    On peut parler de tout et de rien, mais pour réussir un blog doit être spécialisé dans un domaine (= adopter une stratégie de "niche", car à essayer de plaire aux plus nombreux on ne plait à personne).

    Si vous avez plusieurs domaines d’activité, créez plusieurs Blogs. C’est bien mieux pour le référencement et le ciblage de vos visiteurs (nb: lancez déjà 1 blog avant de penser à en animer plusieurs… c’est une activité extrêmement chronophage !).

    Enfin, combien de temps allez-vous y accorder ? Si vous voulez dépasser la barre des 50 visiteurs / jours, il faut au minimum 3 à 4 heures de travail par semaine (soit dans les 30 minutes /jour).

    Vous devrez écrire au minimum 1 article par semaine et faire sa promotion… tout en sachant que les blogs à succès sont généralement à 3 articles par semaine !

    Un dernier avertissement pour vous dire que Blogger peut rapidement devenir une passion, mais ne perdez par de vue votre but initial et la rentabilité du temps investi : réfléchissez à ce que cela va prend comme temps par rapport à ce que cela vous rapporte… et définissez-vous des limites !

    2- Choisir de quoi parler…

    Les avantages majeurs des blogs c’est qu’il est très facile de poster des articles (un blog c’est un traitement de texte qui permet en plus de publier ses articles sur le net et de gérer son site grâce à des outils simples et pratiques).

    Avec un blog, pour une fois il n’y a pas besoin d’être un spécialiste d’internet. En plus Google et les moteurs de recherches "aiment" les blogs, et enfin un Blog fait moins "commercial" qu’un site internet commercial ou institutionnel. Les gros inconvénients sont le manque de souplesse d’un blog sur la mise en page, et les difficultés à l’optimiser pour le référencement (généralement vous n’avez pas la main sur tout le site).

    Il existe 3 grands types d’articles publiés dans les Blog Professionnels:
    – Les articles de ressources et de liens : il suffit de mettre sur son site toute une série de liens, d’outils, de vidéos… liés à son activité et d’en faire un rapide commentaire (compter 30 minutes / article). Exemple: http://www.presse-citron.net
    – Les billets d’humeur : vous réagissez à l’actualité et vous faites vos propres commentaires (ex: un nouveau produit qui sort, une évolution de la législation…). Ce type d’articles est le plus simple à mettre en place et vous permettra d’écrire régulièrement des articles d’environ 100 à 250 mots sans y passer trop de temps (compter 1h / article, soit 4h par semaine avec 2 articles + 2h de mise en avant). Exemples : http://www.conseils-marketing.com, fr.techcrunch.com
    – Le contenu "de référence": ce sont les articles les plus long réaliser, mais pas forcément ceux qui offrent le plus de visite ! Vous devez réaliser vos propres articles sur un thème donné avec un contenu inédit ou en rassemblant plusieurs sources pour en faire une synthèse (1 à 2 pages minimum, soit plus de 1000 mots). Exemple: http://www.conseilsmarketing.fr, http://www.enviedentreprendre.com .

    Bien entendu un blog Pro peut mixer tous les genres d’articles… c’est d’ailleurs fortement conseillé !

    3- Choisir le nom et la plateforme d’hébergement du Blog

    Choisir le nom de domaine

    Pour monter un blog Pro, il faut absolument avoir un nom de domaine pour être un peu crédible…

    Bien entendu le nom de domaine doit être explicite sur le contenu du blog, et contenir si possible les mots clés que vous souhaitez mettre en avant (voir notre article sur le référencement).

    Les sites les moins chers pour acheter vos noms de domaine sont http://www.1and1.fr et http://www.ovh.com. Pour moins de 8 € / an vous obtenez un nom de domaine pour 1 an (nb: mieux vaut réserver un nom de domaine sur plusieurs année, c’est mieux pour le référencement).

    Consultez notre article sur le référencement pour choisir un nom de domaine en rapport avec votre activité et qui fasse l’objet de nombreuses recherches dans Google. En effet le nom de domaine étant essentiel pour une bonne visibilité via les liens naturels.

    Choisir la plateforme d’hébergement

    Vous pouvez soit faire appel à un hébergeur de Blog (cela permet d’avoir un blog clé en main en 1 minute chrono), soit héberger votre blog sur un serveur et utiliser une application pour écrire votre site comme un Blog (on appelle cela "propulser un blog). Si vous ne connaissez pas trop l’informatique (ou si vous n’avez pas le temps !), nous vous conseillons de vous faire héberger sur une plateforme de Blog.

    Il existe de très nombreux sites qui proposent d’héberger des Blogs, néanmoins voici les 3 plus connus:

    http://www.blogger.com: simple et pratique, c’est un bon outil pour débuter (sauvegarde automatique des textes, skins standard qui vous permettent de récupérer beaucoup de plug ins (zookoda et ses modèles de newsletters par exemple !), une bonne gestion des flux RSS…). Par contre vous serez rapidement limité (pas d’hébergement de fichier, une personnalisation difficile, un mauvais référencement (le site est considéré comme 1 page), pas de gestion des catégories, une traduction en français un peu superficielle surtout au niveau de l’aide…). Sachez que Blogger montrera très rapidement ses limites dès que votre site montera un peu en puissance. Le seul gros intérêt c’est de pouvoir placer de la pub sur son Blog pour rentabiliser un minimum ses articles.

    http://www.wordpress.com : il est souple et puissant, et personnalisable "relativement" facilement grâce aux très nombreux accros qui ont développés de nombreux plugs in, skins…. Il a l’avantage de pouvoir héberger 50 Mo de fichiers gratuitement, il autorise la coupure d’articles, il est mieux référencé que Blogger par Google… Par contre il n’est pas possible d’ajouter ses propres pages de publicités (Adsense…). C’est un bon outil pour débuter un Blog Pro.

    http://www.typepad.com : C’est l’outil utilisé par de nombreux blogger "Pro", souvent pour des raisons d’image (et un peu pour ses options !) car il est le seul à être payant ! A choisir si votre objectif est de faire un blog vraiment professionnel…

    Pour vous donner un ordre d’idées, Conseilsmarketing.fr est hébergé par Blogger.com, et le cap des 50 visites / jours a été long a franchir, et en faisant un gros travail de communication ! A contrario nous avons fait un test de transfert de Blogger vers WordPress (conseilsmarketing.wordpre… et ce site connait environ 50 visites par mois, sans aucun travail de mise en avant, sans aucun référencement, sans aucune mise à jour depuis des mois ! Ce qui prouve bien que la plateforme d’hébergement d’un blog Pro a une forte importance sur son référencement…

    Evitez aussi les sites de Blogs comme Skyblog, Myspace, Yahoo Blog… et les autres blogs qui ont une forte connotation "ado".

    Si vous voulez optimiser votre référencement et faire un Blog 100% personnalisé, il vaut mieux héberger son site sur un serveur "propre".

    L’idéal étant d’intégrer son blog à un site internet actuel afin de capitaliser sur les visites. Ainsi vous "propulserez" votre blog en utilisant un générateur de blog comme WordPress (wordpress.org/download/) ou Dotclear (http://www.dotclear.net/).
    L’installation sur son propre serveur est assez simple (il faut copier ses données sur un serveur et utiliser le module d’édition inclus), mais cela réclame au départ un peu plus de travail.

    Par contre attention à sauvegarder très régulièrement votre site, surtout à chaque mise à jour sensible. Cette remarque est aussi valable pour les blogs hébergés: vous devrez toujours vérifier après chaque mise à jour du code de l’interface (barre de navigation, insertion de pub…) que le site passe toujours correctement sur Firefox et Internet Explorer (au moins la version 6).

    Voici quelques sites qui détaillent comment propulser son Blog par Dotclear ou WordPress:
    – Comparaison WordPress / Dotclear : comparaison des 2 plateforme.
    – Comparatif WordPress / Dotclear: pourquoi migrer vers Dotclear / WordPress.

    En complément voici quelques articles pour vous aider à choisir votre plateforme d’hébergement de Blog:
    – le comparatif des principaux sites de Blog par Clubic.
    – Le comparatif de 8 blogs par 01 net
    – choisir la plateforme d’hébergement de son blog

    En conclusion, si vous n’avez pas trop de connaissance en informatique ou si vous n’avez pas l’intention d’optimiser à 100% votre site pour le référencement naturel, préférez d’abord une plateforme d’hébergement de Blog (WordPress par exemple !).

    4- Comment écrire dans un Blog Pro ?

    Ecrire dans un Blog n’est pas compliqué, mais il existe quelques petites règles à suivre.

    Voici 10 règles essentielles à respecter:

    – La première étant que vous n’êtes pas là pour faire de la promo. Ecrire sur un blog est plus naturel et se rapproche plus de la retranscription du langage parlé que de l’argumentaire marketing ou de la dissertation…

    – Publiez le plus souvent possible: plus vous aurez d’articles, plus vous aurez une "surface d’exposition" importante sur le Web. Un blog Pro qui démarre aura que quelques articles référencés dans Google, tandis qu’un blog plus ancien pourra compter des centaines de pages indexées par google ou sur les sites partenaires.

    – Evitez les fautes d’orthographe: c’est une erreur commune (blogger prends du temps et l’on est toujours pressé de publier son article, on y met moins de sérieux car c’est du "bonus"…). Mais cette mauvaise habitude est fortement péjorative si vous voulez vous donner l’image d’un Blog Pro. Vous aurez beau avoir écrit des articles très intéressants et pertinents, vous aurez toujours au moins 2 ou 3 personnes qui vous feront des remarques sur vos fautes d’orthographe.
    Pour en éliminer un maximum il faut toujours taper son texte dans Word, passer le correcteur orthographique, puis le copier dans son Blog. Bien entendu, avant cela il faut lire son texte 1 à 2 fois, et enfin le relire une fois mis en forme (la différence de mise en page permet souvent de détecter de nouvelles erreurs).

    Révisez votre orthographe avec le journal du net et la conjugaison avec Leconjugueur.com.
    Si vous n’avez pas Word, vous pouvez utiliser Bonpatron.com qui vous permet de vérifier votre orthographe en ligne.

    Conseil de blogger: il ne faut pas copier coller directement son texte depuis Word, sinon votre mise en page sera une galère à gérer (MS Word génère un code HTML déplorable !). Il vaut mieux copier le texte dans le bloc Note de Windows et recopier le texte brut dans l’éditeur de votre blog (éventuellement en passant le mode "code HTML"). Vous perdrez certes toute la mise en forme de Word, mais cela vous évitera de passer des heures à tenter d’avoir une mise en page homogène.

    – Faites des articles courts: Google (et les internautes) apprécient surtout les textes courts, allant à l’essentiel. Mieux vaut publier des petits articles de 250 à 500 mots 2 à 3 fois par semaine (par exemple en découpant vos articles en petites parties), plutôt que de faire de gros articles publiés toutes les 2 semaines (le découpage en plusieurs parties est un excellent moyen de fidéliser ses lecteurs). Rappelez-vous que Google apprécie la constance des publications, cela fait revenir le moteur plus régulièrement sur votre site mais aussi vos visiteurs !

    – Résumez vos idées: au contraire d’une dissertation vous devez éviter le verbiage et aller à l’essentiel dans la rédaction de vos textes (utilisation d’impératifs, de listes…). En effet un texte écrit à l’écran est beaucoup plus difficile à lire que sur papier (clignotement des curseurs, des pubs, obligation de scroller…). Certaines études estiment que la lecture est 25% plus difficile sur un écran d’ordinateur. Il faut donc écrire plus court et améliorer la lisibilité, pour cela relisez votre texte, coupez les redondances, supprimez les paragraphes inutiles…

    – Mettez en valeur vos mots clés dans vos articles: pour que vos articles soient trouvés via Google, vous devez inclure une bonne densité de mots clés dans vos articles en particulier dans les titres, dans les sous-titres écrits en gros caractères, dans les mots en gras, dans les textes des liens, dans le nom des images… (voir notre article "Comment construire un site Google Friendly"). L’élément le plus important retenu par Google étant le titre de l’article et les 10 premières lignes.

    – Rédigez les titres de vos billets comme des slogans publicitaires : Vous devez attiser la curiosité et pousser vos lecteurs à en savoir plus !

    Voici quelques exemples de titres qui fonctionnent bien :
    X astuces pour améliorez votre X en X minutes !
    X conseils à connaître obligatoirement avant de X
    X conseils pour bien débuter son X
    Les X étapes pour X
    Découvrez comment X en X étapes !
    La check liste indispensable du X
    La boite à outil indispensable du X
    X outils pour X efficacement

    Encore une fois vos titres doivent contenir vos mots clés pour améliorer votre référencement…

    – Ecrivez uniquement si vous avez quelque chose de bien à dire: c’est important de se fixer un rythme de publication, mais il ne faut pas pour autant sortir des articles de mauvaise qualité. Dans ce cas il vaut mieux reprendre un article extérieur, traduire un article, mettre une vidéo… N’hésitez pas à mettre de côté un article que vous ne "sentez pas". Ce n’est pas grave, commencez un autre et revenez plus tard dessus. Rappelez-vous que dans un blog Pro vous ne devez pas raconter vos vacances ou le dernier film que vous avez vu: cela "amateurisera" votre site.

    – Proposez de temps en temps des sujets connexes au thème principal de votre site: cela vous permettra d’attirer des visiteurs qui n’auraient pas visité votre site naturellement.

    – Utilisez la technique de la bombe à fragmentation: si le thème de votre Blog porte sur des thèmes concurrentiels ou des expressions très utilisées, utilisez la méthode de la "bombe à fragmentation" en utilisant dans vos titres ou dans les sujets de vos articles des synonymes ou des termes connexes à votre sujet (ex: conseils marketing => conseils emailing, astuces marketing…).

    – Notez toutes vos idées d’articles quand l’idée vous vient à l’esprit et faites une "to do list" des tâches à effectuer sur votre Blog Pro (mise en page, ergonomie, plug in…).
    Pour cela mieux vaut utiliser soit un fichier Excel, ou mieux un site comme http://www.basecamp.com qui vous permet de gérer votre Blog Pro comme un "vrai" projet.

    – Ecrivez des articles à succès : proposez un texte décalé / inédit / polémique (ex: mon article sur "Réalisez une opération de prospection pour 1 €" qui a fait couler beaucoup d’encre !), proposez des articles avec une forte valeur ajoutée (ex: cet article !), proposez un titre irrésistible sur une offre / un service / une personne /…

    – Mettez en place les Pings sur votre site : Les pings servent à avertir automatiquement les sites qui ont référencé sun article que le contenu a été mis à jour. C’est donc un excellent moyen d’apparaître dans les "nouveautés" de ces sites mais aussi de faire revenir des internautes qui ont bien aimé un article.

    5- Comment obtenir facilement du contenu pour son Blog ?

    Vous l’aurez retenu, il vaut mieux poster régulièrement des articles courts, que de temps en temps de gros articles…

    Le plus simple, c’est de faire l’inventaire de tous les articles que vous avez déjà écrit ou participé et de les mettre sur votre Blog: présentations Powerpoint, textes pour des présentations clients, notes sur une opération marketing, rapport d’activité, textes de newsletter…

    Attention par contre à la confidentialité des données, un de vos clients ne sera pas forcément content de voir son nom cité dans vos articles !

    Ensuite c’est tout simplement de demander à recopier des articles à des Blogs qui traitent du même sujet que vous. Dans 80% des cas les autres sites sont toujours d’accord dans la mesure où vous n’oubliez pas de mentionner l’auteur et le site en bas de l’article.

    Il y a également l’actualité et le quotidien qui sont une excellente source d’inspiration pour des articles à succès. Si vous trouvez un sujet à la mode (ex: Secret Story…) vous pourrez attirer des lecteurs "par hasard" sur votre site.

    Vous pouvez également traduire des articles anglais en français, la concurrence étant très forte sur les sites américains il y a pléthore d’articles de très bonne qualité à traduire.

    Si au bout de quelques mois, vous avez tout de même du mal à trouver des sujets intéressants, regardez les forums, les Diggs like, les commentaires, les magazines… et vous trouverez rapidement des nouveaux thèmes pour écrire vos propres articles.

    Enfin lorsque l’on vous pose une question par email, copiez-collez les échanges dans les commentaires de votre blog, cela fait du nouveau contenu et cela ne fait qu’enrichir vos articles.

    Vous pouvez aussi regrouper vos meilleurs articles sur un même thème sous Word, et faites en un ebook en PDF. Vous pourrez d’une part faire un article sur votre "mini guide", mais en plus vous pourrez publier sur les sites de diffusion de contenu comme http://www.scribd.com (voir notre article sur les sites de diffusion d’articles). Enfin avec un ebook en PDF vous pourrez en faire la promotion via des bannières de publicités offertes dans le cadre de l’affiliation.

    Faites également une liste des outils que vous utilisez (logiciel, site internet…) et donnez quelques conseils pour optimiser leur utilisation.

    Réalisez du neuf à partir du vieux: sur les Blogs Pro mettre un article à jour n’est pas très "rentable": vous en avez déjà fait la publicité, et les lecteurs sont généralement peu enclins à relire des "vieux articles". C’est pourquoi il vaut mieux écrire un nouvel article avec des nouveaux liens ou des nouvelles suggestions ou en synthétisant les commentaires reçus !

    N’oubliez pas de faire des liens de vos nouveaux articles vers vos meilleurs anciens articles, est un excellent moyen de donner plus de poids à un article un peu faible.

    Pour finir, vous pouvez inviter d’autres auteurs de blogs et leur donner un accès à votre site. Quasiment tous les Blog ont une option qui permet à une personne de se logger et d’ajouter des articles à votre site.
    C’est un excellent moyen de faire vivre un Blog Pro car vous n’êtes plus obligé d’écrire tous les textes par vous-même (nb: prévoyez quelques règles de base pour vos contributeurs: pas d’article d’autopromotion…).

    6- Comment faire connaître son Blog Pro ?
    Il existe des dizaines de sites pour faire connaître son Blog, mais là encore la Loi de Pareto s’applique: 80% des visiteurs viennent de 20% des sites…

    Vous devez analyser régulièrement de quels sites viennent vos visiteurs et concentrer vos efforts sur ceux-ci (ex: poster des commentaires, proposer des partenariats, proposer d’écrire des articles pour ce site…).

    Vous devez distinguer 2 grands types de sites pour vous faire connaître:
    – Les Diggs like et les sites de social bookmarking: vous postez un résumé de votre billet avec un lien, et les internautes qui visitent ces sites vous retrouveront. Ces sites attirent surtout des passionnés et des bloggers car ils sont encore assez "confidentiels" (voir notre article sur les Digg Like).
    – Les blogs et les forums qui traitent le même thème que vous: c’est un moyen simple de toucher des internautes très qualifiés.

    Le problème est de trouver les forums suffisamment fréquentés (voir notre article sur le référencement naturel).

    Conseils de blogger:
    – attention à l’heure de publication sur les Diggs Like. Tout comme les newsletters l’heure et le jour d’envoi influent fortement sur le taux de lecture d’un article (ex: poster son article dans Scoopeo à 1h du matin sera moins efficace que de le poster à 9h…). Il existe quelques techniques "limites" comme voter pour ses articles avec d’autres comptes ou à partir d’autres PC, mais mieux vaut éviter car cela va à contre-courant de la philosophie des Diggs Like…
    – pour ne pas avoir une victoire à la Pyrrhus lors de vos mises en avant dans les Diggs like, ajoutez des boutons de vote à la fin de vos articles, cela vous permettra de réduire leur enterrement dans les fins fonds des liens soumis…
    -Google punit les sites qui font du "duplicate contend", c’est-à-dire qui recopient des articles déjà existants (phénomène des SPLOGS, ou Spam Blogs). Pour éviter cet effet de bord, vous pouvez proposer aux sites qui reprennent votre contenu d’en reprendre qu’une synthèse (ConseilsMarketing autorise le copier coller en échange d’un lien vers le site).
    – les titres d’un même article sur le blog et le Digg like doivent être différents. Sur le blog vous devez privilégier les mots clés recherchés par google (comment faire xxxx, problèmes de XXXX….) tandis que sur les Digg Like vous devez donner envie de lire la nouvelle (10 astuces pour XXXX, 20 conseils pour xxxx).
    – si le Digg like ou le site de diffusion d’articles vous impose la rédaction en entier de votre article, n’oubliez pas d’ajouter un renvoi vers votre site en bas de l’article ("Pour en savoir plus consultez conseilsmarketing.fr…).
    – Il existe des articles à la mode. Parfois un mini extrait d’un article marche mieux séparément d’un gros billet. N’hésitez pas à prendre des extraits de vos gros articles pour les développer et en faire des articles indépendants.
    – Quand vous dépassez les 500 visiteurs / jours, modérer les commentaires prend du temps, donc utilisez un filtre antispam ou mettez en place un service externe (akismet.com/ par exemple).
    – Ne laissez pas votre adresse email sur votre site (utilisez soit une image, soit fred (arobase) conseilsmarketing.fr), cela vous évitera beaucoup de SPAM…
    – Incitez vos lecteurs à vous laisser des commentaires: la richesse d’un Blog c’est bien entendu l’article, mais aussi les commentaires des internautes qui viennent enrichir et améliorer votre article initial.
    – Faites participer vos lecteurs, en organisant des concours, des compétitions… Par exemple Presse-citron a organisé un concours des bureaux les plus "originaux", conseilsmarketing.fr un concours de conseils marketing, Jacques Froissant une comparaison des outils marketing les plus utilisés… Par contre ne vous attendez pas à un taux de participation exceptionnel…

    A noter : un site francophone n’est pas forcément français… grâce aux Digg Like vous risquez de toucher des prospects dans le monde entier. Si votre objectif est d’avoir une présence internationale, il est très important d’écrire vos articles en français ET anglais.

    7 – Attention à l’ergonomie de votre Blog !
    Design:
    Une des premières choses à faire c’est de personnaliser le design de votre Blog: le minimum c’est de mettre une image dans la bande de titre en haut du Blog. Cela vous démarquera des centaines de Blogs avec le même design… Ajoutez des images pour égayer la lecture (une sous le titre, et pour les gros articles tous les paragraphes). Si possible utilisez toujours des images dans le même thème pour "créer" votre style (ex: pour conseilsmarketing.fr ce sont des cliparts).

    Les catégories:
    Très rapidement vous allez dépasser les 25 ou 50 billets, il deviendra alors indispensable de gérer des catégories. Vous devez donc définir entre 5 et 10 catégories pour vos billets (un article peut être dans plusieurs catégories).
    N’oubliez pas que vos visiteurs sont des personnes pressées qui doivent trouver immédiatement les informations intéressantes ! Une autre bonne idée c’est de faire une rubrique "Meilleurs articles" avec les articles qui ont eu le plus de succès.

    Newsletter et Flux RSS:
    N’oubliez pas de mettre en haut à droite (ou à gauche) les fenêtres de souscription à la newsletter et aux flux RSS (c’est bien d’attirer du monde, mais il faut les garder !). Par contre attention à la date et l’heure d’envoi de votre newsletter (voir notre article sur l’envoi des emailings).

    La résolution:
    Choisissez un design lisible pour votre blog et une résolution de 1024 x 768 (c’est désormais le standard, le 800 x 600 ne représente plus que 5 % des ordinateurs).

    Mise en page:
    L’apparence est souvent plus importante que le contenu ! Vous devez donner envie de lire vos articles: utilisez et abusez des sauts de lignes, du gras, de la couleur (la couleur ne soit pas être utilisée plus d’une ou deux fois dans le texte), d’images, d’illustrations… Evitez absolument les gros blocs de texte sans mise en exergue ou sans aucune image !
    Si vous avez peu de texte par articles, préférez une police 12 en arial/verdana. Si vous avez beaucoup de textes (comme cet article !), préférez une police 10 Verdana.
    Evitez les polices de caractère comme Times New Roman plus difficiles à lire… Bien entendu évitez les majuscules (13% plus difficiles à lire).
    Enfin n’oubliez pas que souvent les internautes "scannent" une page en lisant que les gros titres et les mots mis en valeur pour savoir si le contenu est intéressant ou pas… Donc pensez à la lecture rapide ! Pour le choix du template du site internet, choisissez un modèle qui offre une bonne lisibilité (pas de police de caractère trop claire sur un fond clair, pas de texte blanc sur fond noir…).

    Attention à la vitesse de chargement de votre Blog:
    Aujourd’hui quasiment tout le mode à l’ADSL, mais il ne faut pas pour autant mettre des pages trop longues à charger. Commencez par supprimer les plugs ins inutiles (nuages de Tag…), mettez en ligne des images pas trop lourdes, ne mettez pas en "home page" plus de 4 ou 5 articles…
    De plus, lorsque vous envoyez des liens à vos partenaires ajoutez "/" à la fin de l’adresse afin d’accélérer le temps de chargement (ex: http://www.conseilsmarketing.fr/ au lieu de http://www.conseilsmarketing.fr)… Par contre lors de l’échange de liens sur un article, préférez toujours un lien direct vers l’article concerné qu’un lien vers la home page.
    Si vous hébergez votre blog sur un server spécifique, optimisez la taille des images: enregistrez les au format JPG pour les photos ou les images avec beaucoup de couleurs et en GIF pour les images avec peu de couleurs, précisez la taille de l’image afin d’accélérer le temps de chargement de la page (le navigateur réservera automatiquement un espace pour l’image)…

    Liens:
    Indiquez toujours les sources de vos articles (c’est valorisant pour les sites concernés mais aussi pour vous !), et faites attention à ce que les liens fonctionnent correctement (vos lecteurs et surtout Google n’apprécient pas les liens brisés !).

    L’A propos:
    C’est parfois un élément peu soigné chez les blogger… Pourtant le but d’un blog Pro sera souvent de trouver des clients ! Il faut donc indiquer clairement que vous proposez des prestations pour aider vos lecteurs (une bonne idée est d’offrir un diagnostic gratuit, un livre blanc… pour attirer des prospects). Mais également de proposer sur votre site des outils comme un Chat qui indique si vous êtes présent ou pas, un module Twitter.com, votre adresse MSN ou Skype…

    8- Préparez le lancement de votre blog Pro !
    Pour réussir le lancement de son blog, il faut se respecter quelques règles de base:

    – Se focaliser sur un sujet précis, l’annoncer dans son nom de domaine, dans le titre de ses premiers articles… et s’y tenir, même si vous pourrez faire quelques "hors sujet" de temps en temps. Mais respectez le fait que 80% de votre blog doit être consacré à votre thème majeur. C’est pourquoi il est essentiel de bien délimiter son périmètre au départ.
    – Proposer dès lancement 4 ou 5 articles fondateurs et très bonne qualité (principes de bases, mode d’emploi, controverse…) pour poser le blog (il n’y a rien de pire qu’un blog avec 1 ou 2 articles).
    – Publier un article tous les deux jours pendant 2 ou 3 semaines (plus des actualités), et ensuite ralentir un peu le rythme (2 par semaine).
    – Faire connaître son site via les diggs like et social bookmarking: si vous avez choisi un thème "classique" vous attirerez rapidement du monde et vous améliorerez très rapidement votre référencement.
    – Offrir un livre blanc avec le best of de ses premiers articles. C’est un moyen très simple de faire un communiqué de presse annonçant le lancement de votre site
    – Proposer des flux RSS (par exemple via FeedBurner) et une newsletter.
    – Faire le tour des blogs et sites sur votre thème pour présenter votre site et proposer des échanges de contenu.
    – Poster des infos dans les forums dédiés à votre secteur, dans les commentaires des blogs (PAS DE SPAM par contre!!)…
    – Envoyer un email sur l’ouverture de votre blog à tous vos contacts (perso, pro, clients, prospects…).
    – Faire des cartes de visites avec l’adresse de votre blog, et mentionner votre blog dans vos autres sites Pro (si vous en avez).
    – Enregistrer votre blog et les flux RSS dans les annuaires spécialisés ou généralistes (voir notre article sur le référencement).
    – Mettre à jour votre profil sur les sites de réseau: http://www.viadeo.com , http://www.linkedin.com, http://www.technorati.com , http://www.facebook.com , http://www.kompass.fr... Cela apporte très peu de visite, mais cela améliore votre référencement et l’aspect Pro de votre site.

    9 – Les outils du blogger

    – Papier et crayon pour prendre des notes et écrire des articles dès que le temps et l’inspiration viennent (ex: en attendant un taxi, dans le métro…).
    – MS Word pour écrire vos articles, et le Bloc Note de Windows pour les copier-coller.
    – Photoshop ou PhotoFiltre (gratuit) pour retoucher vos images.
    – Les cliparts de Microsoft pour illustrer vos articles (si but non lucratif) ou http://www.fotolia.fr pour acheter des images pour illustrer vos articles (1 € la photo !).
    http://www.basecamphq.com (gratuit) : Gestion de Projet pour classer ce que vous avez à faire (vous serez tout le temps débordé !).
    http://www.zookoda.com (gratuit) pour gérer sa newsletter (inscription, envoi, statistiques…).
    http://www.google.fr : pour Google Adsense (pub), Google Analytics (statistiques du blog).
    – Gestionnaire de messagerie (Gmail, Hotmail…) pour limiter le spam sur votre boite perso.
    – Un classeur pour ranger tous les articles (presse, magazine, impression de pages web…) intéressants que vous avez déniché au long de vos lectures pour rédiger vos articles.
    – une clé USB pour sauvegarder vos données…
    – Des cartes de visites avec le nom de votre blog (à diffuser largement !), par exemple avec VistaPrint qui propose 250 cartes de visites pour 7 € TTC environ.
    http://www.scribd.com pour publier vos articles et les proposer automatiquement en téléchargement au format PDF, Word, TXT…
    http://www.1and1.fr ou http://www.ovh.com pour acheter vos noms de domaine.
    – Adobe Dreamweaver ou NVU (gratuit)
    http://www.feedburner.com pour gérer vos flux RSS, et http://www.netvibes.com pour gérer vos lectures de flux RSS.

    10 – La journée type du Blogger…

    Un blog Pro réclame au moins 4h de travail / semaine pour obtenir un minimum de résultats en un minimum de temps (comptez au moins 1 à 2 mois pour voir votre site apparaître dans les premiers résultats de Google).

    Voici donc une présentation d’une journée type de blogger, selon 2 profils: le blogger Pro "raisonnable" et le blogger "Passionné".

    Programme pour un Blogger Pro "raisonnable":
    – 1 article de fond toutes les 2 semaines, découpé éventuellement en 2 parties avec sa mise en avant sur les sites de bookmarking et Digg Like (3 à 4 heures pour cet article).
    – 1 billet d’humeur par semaine (45 minutes)
    – 1 lien vers un article extérieur avec une synthèse sur votre site (30 minutes)
    – 1 newsletter par mois (30 minutes)
    Total : 3h30 / semaine.
    Planning des publications: lundi soir l’article de fond, mardi soir la reprise d’un article avec lien, mercredi soir le billet d’humeur.

    Programme du blogger passionné:
    8h: En allant au Boulot, préparation d’un article (lecture, écriture sur papier du brouillon…).
    9h: Lecture de 3 ou 4 newsletters sur le sujet de votre Blog (se renvoyer à son email perso les liens intéressants).
    12h : consultation des statistiques de visites sur le Blog.
    18h : re-consultation des statistiques (nombre de visites, sources des visites, temps moyen passé sur le site, pages visitées, mots clés tapés…).
    21h : Retour à la maison, et après le dîner
    – Consultation la messagerie du Blog et réponses aux questions posées par les internautes.
    – Traitement des commentaires (30% de Spam généralement).
    21h30 : Ecriture du Blog.
    – Ecriture des articles.
    – Mise en avant des articles dans les Diggs like, par un communiqué de presse…
    – Réactions sur les articles sur d’autres blogs.
    – Tests de nouveaux services et sites internet.
    0h00 : Au dodo (important, sinon vous risquez de passer vos nuits à blogger…)

    Pour vérifier que vous n’êtes pas encore trop accros au blog (attention cela arrive TRES vite !), faites ce test de dépendance aux Blogs.

    Les sites de référence pour tout blogger Pro (en anglais) :
    http://www.copyblogger.com/
    http://www.problogger.net/

    Quelques liens intéressants :
    – Une étude sur les blog : maujo.blogspot.com/2005/0…
    – Un article de Fred Cavazza sur l’ergonomie des Blog.
    – Un site sur les blogs, avec de très bons liens sur la "blogosphère".
    – Le Blog de Ploum, avec exactement ce qu’il ne faut pas faire dans un Blog Pro !
    – 55 articles que tout blogger devrait lire (en anglais)
    – A quoi sert un blog d’entreprise.

  28. Voilà suis paumé, c’est lequel l’article du coup ? Celui d’en haut ou d’en bas ? :p :p

    Sinon pour WP il existe aussi un plugin "Optimal Title" censé optimiser les titres de chaque billet. Mais je n’ai pas vraiment testé moi-même pour voir s’il était efficace (d’ailleurs je sais même pas comment je pourrai le voir ^^)

  29. – le passage par la sandbox est-il systématique pour un nouveau site ?
    Non !

    – au bout de combien de temps peut-on espérer en sortir ?
    De 1 semaine à 1 an…

    – publier un nombre important d’articles dès le début du blog, même si celui-ci n’est pas encore indexé par Google, a-t-il une quelconque utilité, ou faut-il attendre qu’il figure dans l’index pour intensifier sa production ?
    Quelque soit la quantité Google s’adaptera…

    – y a-t-il d’autres plugins SEO pour WordPress ?
    Ce qui compte beaucoup aussi c’est surtout le buzz du site et son référencement (Annuaire, partenariats…)

  30. NextRef > Publier des billets dès le début du blog ou attendre qu’il soit indexé par Google ?

    Ben, en fait, tout dépend de ce qu’on appelle le "début" du blog, ton commentaire laisse à penser que les débuts d’un blog coïncident avec la prise en compte du contenu par Google. C’est intéressant comme idée.

    A ce moment, on peut donc justifier la production de contenu dès le début pour que Google ait plus de ocntenu a prendre en compte 😉 CQFD.

  31. Comment on peut voir si notre site est dans la Sandbox google? J’ai vu l’url sandbox.google.com, mais il me sort les meme résultats que sur google…

  32. Merci pour la liste de plugins.
    Pour la sandbox d’après les nombreux témoignages sur d’autres forums, je dirai simplement qu’elle s’active quand google détecte une anomalie comme par exemple une croissances de liens trop soutenu et qui fléchit d’un coup …

  33. @le gars Buzzhaut : J’avais eu la même idée que toi, je me suis dit qu’en créant un blog sur la plateforme google (blogger) je serais référencé plus rapidement. Mon blog doit être l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire (peu de visite, mises à jour irrégulières et parfois inexistantes) car 10 mois après sa création mon blog n’est toujours pas indexé par google. Je n’ai jamais cherché à ce qu’il le soit mais aujourd’hui je commence à me demander pourquoi il ne l’a jamais été …

  34. Fresdy, as-tu lu le commentaire de Fred (conseilsmarketing) ?

    Sur la totalité de ton blog :
    0 lien sortant
    0 libellé (catégorie)
    0 commentaire
    0 outil de stats
    .. et 0 backlink !

    Y’a quand même un minimum de visibilité à rechercher, même si tu es chez GG ! A ce sujet, une petite anecdote récente : j’ai créé la semaine dernière pour une amie un blog sous Blogger (création + 1er billet + sitemeter) et je l’ai mis simplement en bookmark chez mister-wong. 48heures après, le blog était indexé chez.. Yahoo !! (puis chez GG le lendemain). Donc pour le référencement d’un "blogspot", c’est pas forcément Google le plus rapide !

  35. bonjours à tous

    voici mon site dont g enormément de mal a le faire connaitre à google

    si vous avez une idée ou des conseil je suis preneur

    merci

  36. La sandbox,c’est la galere mais il faut passer par là..google decide tout..le mieux c ‘est d’attendre et travailler doucement.
    jean

  37. Y’a quand même un minimum de visibilité à rechercher, même si tu es chez GG ! A ce sujet, une petite anecdote récente : j’ai créé la semaine dernière pour une amie un blog sous Blogger (création + 1er billet + sitemeter) et je l’ai mis simplement en bookmark chez mister-wong. 48heures après, le blog était indexé chez.. Yahoo !! (puis chez GG le lendemain). Donc pour le référencement d’un "blogspot", c’est pas forcément Google le plus rapide !

  38. Ca a été signalé plus haut dans des commentaires précédents, mais sans explication : WordPress propose comme option un Service de mise à jour automatique (ping). Quand vous publiez un nouvel article, WordPress peut notifier automatiquement un service de mise à jour.
    Cf. codex.wordpress.org/Updat…
    Dans l’interface d’administration de WordPress, ça se trouve dans Options/Ecriture. Il suffit de lui indiquer les adresses à pinguer.

  39. Ca a été signalé plus haut dans des commentaires précédents, mais sans explication : WordPress propose comme option un Service de mise à jour automatique (ping). Quand vous publiez un nouvel article, WordPress peut notifier automatiquement un service de mise à jour.
    Cf. codex.wordpress.org/Updat…
    Dans l’interface d’administration de WordPress, ça se trouve dans Options/Ecriture. Il suffit de lui indiquer les adresses à pinguer.

  40. Attention en tout cas aux prestataires qui vous proposent 100 articles dans des sites d’articles, 100 liens dans des digg like et 100 posts de blog. C’est le lien vers la sandbox à coup sûr!

  41. Je crois qu’il y a 2 types de sandbox : la sandbox d’un site récent, mais aussi celle due aux tricheries. Les remèdes sont-ils les mêmes ?

  42. J’ai fait l’expérience de la sandbox avec un nouveau site référencé un peu trop brutalement ( beaucoup de liens entrants sur une très courte période ). j’en suis sorti au bout de quatre semaines environ en publiant beaucoup de contenu et en évitant de créer des liens entrant durant cette période. Donc d’après mon expérience, il faut doser progressivement le référencement aux niveau des liens, mais sur le contenu, on peux y allez fort dés le début.

  43. j’ai eu une fois un coups de bol en achetant un ancien nom de domaine créer en 2004 mais expirer depuis plus d’une année et ce totalement par hasard , ce qui ma permis d’etre bien positionner dés le debut et d’éviter le sandbox (enfin d’apres ce que j’ai lu ) pourtant je n’y suis pas aller de main morte coté référencement, maintenant j’ai acheter un nouveau NDD et je crois bien que je suis bien dans le bac a sable ,je pense que je vais attendre encore quelques semaines pour en être sure.

Répondre