Connect with us

Actualités

Quand Facebook spamme ses utilisateurs… par SMS

Facebook a envoyé des SMS non sollicités, à la grande surprise de certains utilisateurs.

Il y a

le

Depuis très longtemps Facebook propose d’envoyer des notifications par SMS à ses utilisateurs. Cette fonctionnalité, qui n’est plus vraiment utile aujourd’hui, ne s’active que si l’utilisateur le souhaite.

Le problème, c’est qu’apparemment, le réseau social a également envoyé ces notifications aux personnes qui n’ont pas activé celle-ci, mais qui ont simplement donné leurs numéros afin de profiter de l’authentification en deux étapes (lorsqu’on doit valider la connexion à son compte Facebook avec un code envoyé par SMS). Et pire encore, lorsque ces utilisateurs ont répondu aux SMS pour demander à Facebook d’arrêter de spammer, ces messages étaient directement postés en tant que statut sur leurs profils.

Un bug

Après une petite polémique sur internet, le chef de la sécurité chez Facebook a finalement reconnu un bug sur le réseau social, qui est à l’origine de ces notifications par SMS :

« Nous n’avions pas l’intention d’envoyer des notifications par SMS non liées à la sécurité à ces numéros de téléphone, et je suis désolé pour le dérangement que ces messages pourraient avoir causé. Nous veillons à ce que les personnes qui s’inscrivent à l’authentification à deux facteurs ne reçoivent pas de notifications non liées à la sécurité, à moins qu’elles ne choisissent spécifiquement de les recevoir, et il en sera de même pour celles qui se sont inscrites par le passé. Nous prévoyons que les correctifs seront en place dans les prochains jours. Pour réitérer, ce n’était pas une décision intentionnelle ; C’était un bug ».

La fonctionnalité qui permet de publier des statuts via SMS, qui n’est plus d’aucune utilité aujourd’hui, sera aussi dépréciée, a ajouté le réseau social.

> Lire aussi :  Des actionnaires de Facebook ne veulent plus de Zuckerberg comme président

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Amidou

    17 février 2018 at 22 h 07 min

    Dans ce cas les fabricants des écrans de secours seraient mis à genou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests